Menu
RSS

De l'occultisme à une grâce étonnante

De l'occultisme à une grâce  étonnante

Sylvie

A l'âge de 16 ans Sylvie L ,était pensionnaire dans un internat. Avec des copines, elles s'enfermaient dans une petite pièce pour des séances de spiritisme. Mais, ce qui a commencé comme un jeu d'adolescente a vite pris une grande place dans sa vie.

Avec une amie, elle commençait avec des cartes et elle lisait pleins de livres sur le surnaturel, sur le bouddhisme, sur la réincarnation, etc... "J'avais une grande attirance pour ces choses-là." admit-elle.

Alors qu'elle fréquentait toujours l'école, Gilles V, son futur compagnon faisait son service militaire. Un jour le jeune soldat rendit visite à son cousin, le voisin de Sylvie. Très vite il réalisa que Sylvie était plus intéressante que son cousin.

Les deux se sont mis à vivre ensemble. Gilles, viticulteur, travaillait avec Sylvie dans le vignoble de sa mère. Ils écoutaient sur RTL une émission de voyants. "Il prédisait l'avenir aux gens et ça m'épatait !" dit-elle.

Il a sorti un livre et un coffret de cartes. Sylvie en a acheté un.

"Par la suite je suis tombée dans l'engrenage et j'ai acheté des collections et des collections de cartes."

Il y avait des gens qui venaient chez elle lui demander conseil. Elle ne demandait pas d'argent. "Je croyais que je rendais service aux gens. Je croyais que je faisais du bien... Que j'étais quelqu'un de bien." Il en fut ainsi de 1990 à 2008.

Une question brûlante

Mais, un matin elle se leva, une idée fixe dans la tête : Dieu est-il d'accord avec ce que je fais et mes dons viennent-ils de lui ?"

"Quand on commence à toucher à ces choses là, on vit des expériences surnaturelles. J'ai vu parfois des choses assez surprenantes, d'où les questions qui me sont venues".

"Je me suis levée avec cette question-là et elle ne m'a pas lâchée de la journée".

Sylvie s'est connectée à internet sur YouTube et a trouvé une vidéo d'un pasteur Suisse, Alan Rich, qui s'était plongé lui-même dans l'occultisme. Il expliquait que ces pratiques ésotériques ne venaient pas de Dieu. Sylvie est allée ensuite sur son site internet.

Dans un échange d'e-mails qui a suivi, l'évangéliste lui a fait remarquer ce que le livre de Deutéronome dans la Bible disait de ces pratiques occultes.

"Ça m'a assommée" raconte Sylvie.

"Ce que j'ai retenu dans Deutéronome était 'Abomination'. Il n'y avait pas besoin qu'il me dise cinquante phrases ou cinquante versets".

Sur le site du pasteur, Sylvie a trouvé une vidéo qui expliquait comment recevoir le pardon du péché et être sauvé. Quand il invita les gens à prier pour recevoir le pardon et donner sa vie à Jésus, là, devant son écran d'ordinateur, elle à prié - et une nouvelle vie à commencé.

Gilles

Né en Champagne, Gilles a pris l’exploitation de ses parents et est devenu viticulteur.

"J'ai fait des bêtises comme tout le monde et au début ça ne me faisait rien. Mais à la longue j'étais troublé je me suis dit : C'est pas bien ce que tu fais."

Le même jour où le Saint-Esprit parla à Sylvie il parla aussi à Gilles. Il lui semblait qu'il ressentait une voix en lui qui disait "Il va falloir que tu arrêtes tes bêtises et que tu te repentes."

"C'était comme si quelqu'un me parlait. J'ai répondu : On verra bien le moment venu."

Rentrée à la maison le soir, Sylvie commença à lui parler de la repentance et ce qu'elle avait appris du pasteur sur internet. Gilles a reconnu que Dieu lui parlait et qu'il avait un choix à faire. Sylvie lui parla de ce qui se passait dans sa vie et cela l'interpella.

Quand elle lui proposa de prier avec elle, il accepta de bon cœur.

Gilles eut tout de suite le désir d'acheter une Bible et de la lire. Mais, il commença par la fin ! Il fut secoué par ce qui allait arriver sur le monde et il commença à comprendre le sérieux des choses.

Cela leur donna un bon coup de pouce pour mettre leur vie en règle.

Ce fut la fin des cartes et de l'occultisme. Gilles et Sylvie ont allumé le barbecue et ont brûlé tous les objets occultes. Puisque le barbecue était un petit peu petit il a fallu deux jours et demi pour en finir ! En plus ils ont jeté pleins de gris-gris, des portes-bonheurs, des livres dans des sacs poubelles pour s'en débarrasser.

Une nouvelle tendresse vis-à-vis du Seigneur était née.

"Auparavant j'avais vu le film 'La Passion du Christ', ça ne m'avait pas atteint. Mais maintenant quand je le vois, je pleure parce que je réalise ce que Jésus à fait pour nous." Dit Gilles.

Ils voulaient plaire au Seigneur. Après l'occultisme, ils ont fait face à la question du mariage. Ils vivaient ensemble depuis 21 ans. Ils voulaient mettre leur vie en règle devant le Seigneur. "Je ne savais pas que ça s'appelait la repentance. Quand on pense à ce que Jésus à fait, ça me semblait logique." Dit Sylvie.

Ils sont allés à la mairie pour régler cette situation et par la suite on célébra l'événement avec beaucoup de joie à la Mission Chrétienne de Reims.

Gilles avait 41 ans quand il a connu le Seigneur. Il n'avait jamais entendu l'Evangile sous cet angle.

"Si j'avais seulement eu un copain qui m'avait dit : Ecoute-moi bien : Ce que je te dis, c'est sérieux, il faut se repentir !" J'aurais aimé que quelqu'un me le dise, mais plus tôt."

Jessie

Leur fille Jessie (14 ans à l'époque) vit le changement dans la vie de ses parents. Elle n'avait pas été baptisée dans l'Eglise catholique parce que Sylvie ne voulait pas l'obliger. "Je ne l'avait pas élevée dans la religion. Plutôt le contraire" Dit Sylvie. Elle aurait voulu qu'elle reprenne le flambeau de la voyance.

Jessie se souvient d'un prof à l'école qui leur avait vaguement parlé de Dieu. "Pour moi il existait peut-être mais c'était comme s'il n'était pas tout le temps là pour moi, je croyais plutôt aux anges."

Quand sa mère a regardé la vidéo du témoignage du pasteur Rich, Jessie regardait aussi. Au départ elle crut que c'était une farce mais elle s'est rendu compte que c'était sérieux.

Un peu plus tard, là dans le jardin de la maison, elle a aussi invité Jésus dans sa vie. En rentrant vers sa chambre, c'était comme si elle voyait des ombres noires sortir de la maison.

 Avec le temps, son coeur changeait, puis elle se fit baptiser avec ses parents un an plus tard. Jessie commença à fréquenter la jeunesse de son église et y resta pendant de longues années.

Son but : Être un témoignage partout où elle va ! Et par dessus tout, faire la volonté de Dieu.

"J'ai encore du chemin à faire, mais je sais que Dieu m'a changé et qu'il continuera d'être là pour nous jusqu'à la fin, il n'abandonne jamais ses enfants."

Dernière modification lemardi, 07 mai 2019 20:44

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Une fois quand Dieu a agit...

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut