Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next
S'abonner à ce flux RSS

Des célibataires s’expriment: ' je ne trouve personne '

girl-1424685 640Voici le sujet : « Pour le/la célibataire qui aimerait se marier et fonder une famille mais qui ne trouve pas un/une chrétienne, qui ne voit pas d’opportunité autour de lui/elle, que devrait-il faire ? » 

Vous ne serez pas toujours d’accord avec les réponses, mais c’est une discussion.

…Pendant ce temps, de grands moments peuvent être vécu. Le célibat n’est pas synonyme de dépression. Dieu nous a appelé dans des ministères différents, il faut en profiter pour le servir car les églises ont besoin d’aide.
Il serait dommage de passer à côté parce que l’on n’a pas été patient. Personnellement, j’ai des coups de blues comme tout le monde mais la liberté que m’offre mon célibat actuellement me rend tout aussi heureuse.
Sarah
__________________


…Le célibataire qui veut fonder une famille ne devrait pas se laisser influencer par une mentalité environnante qui dit que le célibataire est une personne à plaindre, du fait même de son célibat. Cette mentalité est particulièrement présente dans les milieux chrétiens !
…le célibataire qui veut fonder une famille ne doit pas se mettre avec une personne qu’il n’aime pas vraiment, même si cette personne est chrétienne ! Il vaut mieux quelques années de solitude dans le célibat, plutôt que toute une vie de solitude dans le mariage !
…Dieu peut aussi se glorifier dans notre célibat. Le célibataire peut servir Dieu dans des domaines qu’une personne mariée ne peut pas.
Phil
______________________________________


…C’est lui même qui a créé ce vide en forme de l’Autre, Il le connaît il le comblera “faites connaître TOUS vos besoins à Dieu” puis faîtes lui confiance. C’est vraiment dur d’attendre mais c’est un engagement d’une vie: serait-il bien raisonnable de gâcher cette bénédiction de Dieu faute de patience? La solution la plus simple est de se marier avec un inconverti: le diable se chargera de vous trouver quelqu’un qui vous plaît; ça c’est sûr ça lui plaira beaucoup ce compromis!Mais le cadeau de Dieu, il faut l’attendre il viendra quand Dieu vous l’offrira. En attendant profitez de ce désert sentimental pour faire de Jésus votre bien-aimé et pour vous centrer sur les besoins des autres plutôt que sur votre manque!!
Ruth
_____________________________________


… ce célibataire ne doit pas se décourager. Il est vrai que c’est facile à dire, mais quand les années passent et qu’on ne vois rien arriver! Pourtant, Dieu, l’auteur de la famille a vite vu qu”Il n’est pas bon que l’homme soit seul” (Genèse 2:18). Puis L’Eternel Dieu dit: je lui ferai une aide semblable à lui…N’oublions jamais que Dieu a les temps et les circonstances entre ses mains…
Cyprien
___________________________________


Ceci est une entreprise à temps plein. Dans un premier temps, je conseillerais d’essayer de multiplier les contacts au maximum et de ne surtout négliger aucun moyen moderne…
Jean-louis
_______________________________________________


…De fois les gens se découragent et ils se disent que je peux prendre une ou un non chrétien(ne), c’est un désastre dans le couple plus tard. Mais, si Dieu te dirige vers une ou un non chrétien(ne), Il va t’aider pour qu’elle change.
Olivier
_______________________________


…Fréquenter toutes les rencontres de jeunesse et visiter toutes les églises des environs n’est pas forcément une solution… Rester englué dans son église n’en est pas une non plus… Disons qu’il faut prier plus fort en attendant que le plan de Dieu se réalise! Et croyez-moi, je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire!!!
Jérémie
_____________________________________


…le plan de Dieu est que chaque Adam trouve sa “Eve” et chaque “Eve” son “Adam”. Peut-être, par contre le projet n’est pas de le trouver à 20 ans mais plus tard. Je n’oublie pas que parfois il y a comme un décalage horaire entre le temps de Dieu et le nôtre.

Laurence
___________________________


man-152920 640…ne pas faire une obsession de cet état de célibat, mais le prendre comme une école de Dieu qui connaît toutes choses pour notre futur et donc d’autant plus pour notre vie affective, remettre ce souci à Dieu dans la prière et continuer de grandir dans Sa présence. Les évènements de notre vie doivent se passer au temps de Dieu, nous devons Le laisser agir…
Sylvie
_______________________________


…je suggérerais aux personnes concernées de réfléchir à ce que
serait réellement une vie de couple. Mesdemoiselles, imaginez : un homme dans votre vie qui laisse traîner son linge sale un peu partout dans la maison, mais rarement dans le bac prévu à cet effet (etc.)…
Lucile
_________________________
…attendre dans une attitude active… sans baisser les bras…servir Dieu dans l’église locale…être continuellement rempli de l’Esprit… persévérer dans la prière pour ce choix que Dieu fera mieux que nous.
…PAS DE COMPROMIS AVEC LE MONDE, MEME SI “IL OU ELLE” semble “Merveilleux”…
Cathy
____________________________________


…En effet si le frère ou la soeur sont bien ancrés en CHRIST et trouve un
compagnon ou une compagne non convertis il se peut que cela emmène la personne à se convertir en ayant son conjoint comme exemple reconnaisse et admette DIEU dans sa vie.
Bernard
________________________________


Le ou la célibataire qui désire fonder un foyer devrait se poser la question: ne suis-je pas trop exigeant? La personne que je recherche doit-elle être tellement beau ou belle et aisée? …Il y a toujours autour de nous des gens qui nous conviennent, le problème est quelque fois que l’on voudrait plus que ce que le Seigneur nous donne.
Jean-marie
__________________________________

…pour vivre à deux il faut d’abord et avant tout être capable de vivre seul….L’autre n’est pas celui qui doit venir combler nos manques ou calmer nos angoisses, le conjoint n’est pas celui qui vient tout réparer …. Etre bien avec soi c’est avoir guéri quelques blessures d’enfance, avoir trouvé son chemin avoir commencé à construire sa vie… lui avoir trouvé un sens…Le sens que j’ai trouvé c’est Jésus…
Patricia
__________________________
…partager sa vie avec quelqu’un qui ne partage pas ce qui est central dans sa vie est une épreuve continuelle, sans aucune garantie de le voir changer…Mon conseil est donc d’attendre que Dieu pourvoie en son temps. Et ne pas aller forcer la main de Dieu, en croyant que notre conjoint va se convertir…Il vaut mieux s’épargner à soi et à ses enfants des souffrances et des difficultés qui vont certainement apparaître. Celui qui fait le ciment d’un couple c’est Jésus…
Marianne
__________________________________
…Je pense qu’on doit essayer de vivre chaque moment que Dieu donne,
donc de vivre dans le présent et non pas dans un futur hypothétique…J’ai appris à être content de l’état où je me trouve dit Paul. Cela s’apprend…
Caroline
______________________________


… se renseigner sur les séminaires et les camps qu’ils organisent est peut être déjà une solution pour rencontrer du monde…Demander au pasteur ce que l’église peut faire pour ses propres célibataires? …Dans mon église précédente (j’ai déménagé pour raisons professionnelles) il y a beaucoup de choses organisées par et pour les célibataires : ballades, restos, soirées etc…Favoriser les agapes inter-églises ou les soirées qui réunissent plusieurs églises…
Anne
_____________________________________


couple-1751103 640…Je pense qu’il(elle) devrait poser une toison devant Dieu pour savoir s’il(elle) le(la) destine à une vie de célibataire ou pas. Si c’est le cas lui demander la possibilité de rester célibataire sans brûler. Si ça n’est pas le cas lui demander de lui présenter l’âme soeur.
Albert
—————————————————————–
Je pense que si le/la célibataire cherche quelqu’un pour fonder une famille cela ne lui arrivera jamais. Il ne faut pas chercher… Dieu guide chacun de nous, il mettra forcément quelqu’un sur notre chemin…
Nathalie

Psaumes 119:77 Manifeste-moi ta tendresse pour que je vive, puisque ta Loi fait mes délices.

 

 

 ___________________________________________________________________________

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

 images: pixabay.com

En savoir plus...

Avez-vous faim de Dieu?

landscape-431147 640

Nous avons posé une question aux amis et leurs réponses étaient excellentes. Voici le sujet : « selon vous, que signifie le réveil ? »  C’est un sujet qui se cache dans le cœur de tous ce qui ont faim de Dieu.

Voilà des réponses :

« Je pense que le réveil, avant qu’il soit local ou national, doit être dans chacun de nos cœurs. Que faire pour vivre le réveil ?

--Haïr le mal, le péché dans notre propre vie, nous purifier toujours au contact de la personne de Jésus.

 --Nous consacrer toujours plus à Dieu, ne pas faire de compromis.

 --Rechercher toujours plus sa présence, son intimité par la prière, l’adoration et la lecture de sa parole. Que sa parole fasse autorité dans nos vies, alors que nous nous saisissons de ses promesses.

 --Rechercher toujours plus l’amour, pour Dieu et les hommes, dont le seul vrai est en Dieu.

 --Etre sans cesse renouvelé dans le Saint Esprit, aspirer aux dons spirituels, porter du fruit, non pas pour notre gloire mais pour que Dieu soit libre d’agir à travers nous. »

Elise

« Quand on cherche la définition du réveil on pense tout de suite à une moisson d’âmes. Alors que “réveil” signifie simplement l’action de se réveiller de son sommeil.

Autrement dit, il me semble que cela ne concerne pas les personnes qui ne connaissent pas Christ mais concerne plus les chrétiens qui doivent ranimer leur premier amour pour leur Sauveur et Seigneur Jésus.

Je pense qu’il y a le faux réveil et le vrai réveil. Ce dernier change notre coeur et nous amène à la repentance.

Il n’agit pas seulement sur nos émotions, il ne se mesure pas aux décibels de la musique ou de la voix du prédicateur. Il transforme les gens et les amène au pied de la croix.

Le faux réveil est souvent très spectaculaire mais les résultats ne sont pas durables. On fait souvent appel à votre argent et le prédicateur a pris la place de Jésus. C’est lui qui est glorifié. »

Caroline 

« Le réveil peut être personnel ou dans des groupes. C’est une nouvelle onction ; vous êtes renouvelé par la puissance et l’amour de Dieu dans votre vie. Puis vous l’aimez d’avantage et vous voulez continuer de le servir d’avantage.

 Chacun a besoin de ce rafraichissement de temps en temps. Ceux qui travaillent dans le monde en ont besoin parce qu’ils ne sont pas constamment édifiés. Et ceux dans le ministère aussi parce qu’ils donnent tellement qu’ils ont besoin de remplir le réservoir.

S.R.

« …le réveil pour l’Eglise et le réveil individuel sont différents. Pour moi il y a réveil quand j’ai été dans le lieu saint avec Jésus … je désire plus de Lui et je ne suis jamais satisfait de mon expérience avec le Seigneur.

Avoir tellement faim d’une communion avec le Seigneur.

Il y a réveil dans l’Eglise quand le Corps du Christ témoigne de la grâce de Jésus qui sauve. Il faut simplement aller et parler de l’amour de Jésus et son amour pour toute l’humanité.

Je ne crois pas que le réveil soit seulement le fait de crier de joie ou d’avoir de bons sentiments. Bien sur la louange et l’adoration nous emmènent plus près du Seigneur dans le lieu saint de sa présence. C’est alors que nous rendrons témoignage aux perdus

Comment savoir quand le réveil est arrivé ?

Quand nos églises sont pleines et les chrétiens sont zelés pour rendre témoignage et gagner les perdus. »

L.D.

« Le réveil commence avec la prière. Le réveil c’est se repentir et retourner à Dieu. Vous savez que c’est le réveil quand les gens commencent à témoigner et à aider les autres à devenir des disciples ».

 Robert 

« 1. Les croyants ont pris une nouvelle résolution de rester purs spirituellement devant le Seigneur.

    2. Les croyants aiment entendre la Parole de Dieu et ils ont hâte de la mettre en pratique.

   3.  Les croyants retrouvent un enthousiasme dans la prière et l’adoration.

   4. Les croyants pensent aux choses de l’Esprit au lieu de penser aux préoccupations de ce monde.

   5. Les croyants expérimentent la joie du Seigneur jaillissante comme une source de vie.

   6. Les croyants sont dans la joie de voir les perdus venir à la croix pour être sauvés.

B.C.

Et vous ? Quel est votre avis ? Envoyez-nous un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour vous exprimer.

___________________________________

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Photos: Pixabay.com, claude05alleva;

En savoir plus...

Le ministère des femmes: qu'en pensez-vous?

 

group-464644 640

Le ministère des femmes dans la prédication et l’enseignement est assez controversé. Nous aimerons avoir votre avis. Soyez libre de répondre à la fin de cet article or sur notre page Facebook: Victoire Magazine.fr

par George O. Wood,

Général Superintendant des ADD-USA, Springfield, Missouri, Docteur en Théologie Pastoral (traduit de l'anglais par Albert Richardson

La Convention des Baptistes du Sud, qui se déroula à Orlando en Floride en Juin 2000, a exclu les femmes de la fonction pastorale. La récente déclaration de foi baptiste déclare que « Bien que les hommes et les femmes soient qualifiés pour servir dans l’église, selon les Ecritures, la fonction pastorale est limitée aux hommes ».

Beaucoup de Baptistes du Sud expliquent que c’est une prise de position pour contrer la culture libérale. La revue Christianity Today a cité Mike Whitehead, président par intérim au Séminaire Baptiste du Midwest : « Il n’y a rien de nouveau au fait que Dieu ait assigné des rôles différents au sein du foyer comme dans l’Eglise et que ce principe ne vient pas d’une habitude culturelle mais d’un ordre divin. Les Baptistes sont connus comme étant particulièrement exigeants pour ne pas manipuler la Parole de Dieu ».

Par rapport à cette prise de position, où se placent donc les Assemblées de Dieu ? (USA) En permettant aux femmes d’être ordonnées et d’accéder à la fonction de pasteur, est-ce-que nous nous écartons de la Parole de Dieu ? Avons-nous basculé dans la culture libérale en reconnaissant 5225 femmes sur un total de 32304 ministères reconnus (16,17 %), et en ayant 387 femmes pasteurs au sein de nos 12055 églises (3,21 %) ?

Mon but n’est pas de dénoncer les Baptistes du Sud. J’ai un grand respect et une grande admiration pour ce qu’ils ont accompli pour l’avancement de la cause de Jésus-Christ. La raison pour laquelle je fais référence à eux est reliée au questionnement sur ce sujet particulier du ministère féminin au sein de nos Assemblées de Dieu.

Les Baptistes du Sud, ainsi que quelques croyants à l’intérieur et en dehors de notre Mouvement, pensent que permettre aux femmes d’accéder sans restriction à tous les ministères exercés par les hommes, enfreint l’Ecriture. En tant que pentecôtistes, nous devons apporter une réponse à cela... et nous le faisons.

LE TEXTE BIBLIQUE ET NOTRE EXPERIENCE PRATIQUE

En savoir plus...

« Ce que veulent les femmes…Ce que veulent les hommes »

Il y avait  un film qui s’appelait : « Ce que veulent les femmes ». Même si nous 9765001436 af89d255b8 zne pouvons pas recommander le film, nous avons voulu savoir ce que voulaient les femmes ET les hommes, surtout les chrétiens parmi eux.

Voilà la question que nous avons posée aux amis : « Quelle est la qualité que j’apprécie le plus chez mon époux/épouse ? Pourquoi ?’’ Et “ si vous êtes célibataire, définissez la qualité que vous appréciez le plus chez un homme/une femme ? »

Ce que veulent les hommes

Sa prévoyance. Elle pense toujours à tout (enfin presque, ah ah ah), Elle est toujours (même la nuit) en train de penser ou repenser…pour les repas, les enfants, les leçons, la maison, les papiers, le travail, les comptes … (j’arrête. Ca me donne le tournis).  Bruno

Moi, je la remercie pour sa confiance et sa fidélité.   Daniel

Pour moi qui suis un célibataire, je crois que la plus belle qualité qu’une femme puisse avoir c’est la patience. Anon.

J’aime  le travail et la discrétion chez une femme. Sans oublier la crainte et la soumission.  P.

La qualité que j’apprécie chez mon épouse c’est d’être enfant de Dieu, née de nouveau en Jésus Christ. Anon.

… la qualité que j’apprécie le plus est qu’elle est mon exact opposé. Pourquoi ? Elle est patiente, pas moi. Délicate, pas moi. Calme et sereine, pas moi… etc.      David

(Elle est) travailleuse et généreuse, nous nous retrouvons sur ces plans /valeurs  (et d’autres!!)  Raymond

La qualité que j’apprécie le plus chez mon épouse, c’est d’être mon épouse.  Jean-Marc

…  je vous dirais tout à fait entre nous que j’aime ma femme et là il ne s’agit plus d’un amour commun, mais d’un amour divin. C’était en 1979, à la porte du divorce, qu’elle cria à Dieu, « change moi » et non plus « change mon mari ». Tout devint clair, là naquit notre deuxième enfant.  3 ans plus tard je donnai mon coeur au Seigneur. J’étais coléreux et là elle en vint par la prière à  ne plus répondre  … faute de bois le feu s’éteint ce qui m’ouvrit les yeux et me donna d’être par sa grâce délivré de la colère. Daniel

L’entièreté,  la droiture qui autorise la confiance.  La confiance réciproque c’est la sérénité du couple …Alex

C’est qu’elle appartienne à Christ. Parce que le Seigneur n’arrête pas de “l’améliorer” et de lui donner de nouvelles qualités ! « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. […] » 2Corinthiens 3:18   Francis

1) Elle fera des choses typiquement “gars” avec moi (aller aux matchs sportifs, regarder des émissions policières, etc) 2) Elle choisit de marcher avec moi et de trouver sa joie en servant dans le ministère avec moi ! Terry

Son amour et son engagement envers moi comme son mari. En 25 ans de mariage elle n’a jamais prononcé un seul mot qui ne me soutenait pas. Elle est disposée à faire des sacrifices pour que notre mariage réussisse. Je sens la même chose pour elle et je remercie Dieu chaque jour pour son amour et son soutien. Al

Ce que veulent les femmes

7982271431 0b383d1875 zLa ténacité pour LES BONNES CAUSES. Nous sommes mariés depuis 43 ans.  Betty

Pour moi, la droiture a toujours été la qualité essentielle.     Michèle

… sa disponibilité, non seulement envers nos enfants mais il m’épaule dans toutes les diverses tâches de la vie quotidienne sans même que je le lui demande, s’il pouvait tout faire à ma place il le ferait afin de m’éviter toute fatigue … il est entièrement dévoué à sa famille. S.J.

… sa bonté. Parce que de cette bonté découlent sa patience envers moi et sa capacité à excuser mes erreurs et à m’aimer telle que je suis.  Marie Claude

En savoir plus...

Est-il permis à un Chrétien de regarder et de lire les médias et les livres du « monde » ?

1319153244 d33f5a40d8 zOn se pose souvent la question : « Qu’est-ce qui est permis à un Chrétien ou jusqu’à quel point peut-il aller dans la consommation du média populaire » ? Plusieurs Chrétiens ont répondu à cette question dans la discussion qui suit et les avis sont différents.

Si vous voulez vous joindre à cette discussion, laissez votre réponse en bas.

Voici donc ce que je pense aux sujet des films, livres, ... modernes que l'on peut lire ou voir.

J'ai 2 enfants de 13 et 15ans. Ils ont essentiellement des copains et

copines qui ne vont pas dans une église évangélique et donc qui vivent leur vie comme ça vient.

Je pense que si je leur interdisais de voir les films qui passent, ils finiraient par se rebeller, n'ayant plus de point commun

avec les jeunes de leur âge et ils n'ont pas encore l'âge pour se priver

seuls de tout ce qui leur est offert. ( Au collège et au lycée, ils voient

des films et lisent des livres que je n'apprécie pas du tout ).

Je mets donc mon véto sur certaines choses de façon absolue, ex : American Pie....Je regarde avec eux certains films ( Harry Potter 1, la trilogie du Seigneur des anneaux....) pour en parler avec eux, essayer d'analyser, de relativiser....de réfléchir à ce que Dieu penserait d'un tel film.

Je fais pareil avec certains livres. J'ai fais des études de lettres et à la fac, j'ai dû lire la Bible et le marquis de Sade. J'étais déjà chrétienne.

Je l'ai fait. Je n'ai pas aimé la 2ième lecture, je n'ai jamais relu ce livre

alors que je relis le 1er livre. Il me semble que l'essentiel est de réussir à garder l'esprit critique car on ne peut tout censurer dans le monde où l'on vit sous peine de devenir des chrétiens extra-terrestres, qui ont du mal à témoigner aux gens du monde, ne sachant plus du tout ce qui s'y passe.

Je deteste, ceci dit, la violence, les gros mots, la nudité exposée dans

presque tous les films...et si ça pouvait ne pas exister, j'en serais

ravie. Je regarde d'ailleurs très peu la télé et vais encore plus rarement au cinéma pour ces raisons. Je lis beaucoup par contre car il est facile de sauter des passages qui ne plaisent pas dans un livre.

LG

6131908856 96c3f8e01c m

"Je suis très intéressée par ce sujet et j'apporte ici mon humble avis de jeune chrétienne. Je pense tout de suite au verset biblique qui dit que "tout m'est permis mais tout ne m'est pas utile; tout m'est permis mais tout ne m'édifie pas."

En savoir plus...

Des raisons puissantes pour adorer le Seigneur

10298074446 2106e17b7f z

« SELON VOTRE EXPÉRIENCE quels sont les bienfaits de la louange dans la vie quotidienne»

Elle Nous Rend Victorieux
“La louange nous aide à nous rappeler qui est Dieu et ce qu’Il est capable de faire dans ce monde et dans nos vies. Comme elle est centrée sur Dieu et pas sur nous- mêmes, elle nous permet de nous oublier ainsi que nos petits tracas. Elle nous rend victorieux en Christ ! Elle nous fortifie dans notre foi.”
Joëlle K

Bienfaits De La Louange
Dans les bienfaits je choisis : La sérénité, la joie de communiquer avec notre Sauveur, se “retrouver” seul avec celui qui est “ tout “.
Bruno

Repositionner

Les bienfaits de la louange au quotidien sont multiples. D’abord,elle me sert de thermomètre dans ma relation au quotidien avec le Seigneur (j’ arrive à savoir si j’ai attristé son Esprit Saint ou pas) et dans la 1ère hypothèse, je demande au Seigneur de me révéler la chose, ensuite, je me repens. Pour retrouver la joie de louer comme ilse doit !

Ensuite face à l’oppression, je peux me repositionner en tant qu’enfant de Dieu et prendre autorité dans la louange. Et je me sens alors fortifié par la suite.

J’entrevois les bontés de Dieu au quotidien et celles-ci répandent l’amour de Dieu dans mon coeur
quand je loue le SEIGNEUR je ressens comme une force en moi, je suis emportée par un vent de l’Esprit que je ne peux pas expliquer, je n’ai plus envie de m’arrêter parce que c’est un moment formidable et DIEU dit des merveilles.

Quand je suis malade et découragée, être dans la louange est pour moi une restauration, tant que je demeure dans cet état je me sens bien, une fois que je relâche la maladie m’accable. J’aime louer mon DIEU.

D’ailleurs lorsque nous louons le SEIGNEUR, le DIEU de toute sagesse et de toute connaissance, nous expérimentons un accès à sa sagesse et à la connaissance de sa volonté pour nous. C’est la puissance cachée de la louange.
Franciane

En savoir plus...

Table Ronde : Sortez de cette période de morte spirituelle

14098592577 03d99d06b6 z«Lorsque vous passez par une période de sécheresse spirituelle que faites-vous pour en sortir ? »

Je prends du recul, en m’isolant, non pour me perdre mais pour rechercher la face de Dieu avec persévérance et foi. Quand je n'ai plus la force de prier, je chante beaucoup, des complaintes ou des cantiques qui me parlent profondément (je suis d'origine africaine et le chant est dans le sang). Et j'ouvre la Parole de Dieu pour me rappeler comment d'autres ont été victorieux par la foi, malgré les circonstances défavorables. Combien de fois, j'ai vu le Seigneur agir et le Saint-Esprit me remplir à nouveau de confiance et de joie !
AB

En ce qui me concerne, je suis déjà passé par des périodes similaires. A chaque fois, mon secours ne s'est trouvé que lorsque j'ai, par la foi, levé les yeux vers mon Sauveur pour lui demander d'agir et de faire son oeuvre, reconnaissant que sans lui je ne pourrai pas m'en sortir! Béni soit le Dieu Tout-Puissant qui n'est pas sourd, ni insensible aux cris du malheureux!

Agar a connu cette sécheresse, et lorsque Dieu a entendu le cri de l'enfant, celui-ci a ouvert les yeux de cette femme pour lui montrer le puits, où elle a pu, elle et son fils reprendre des forces.
JB

La première chose à faire, c'est trouver la source de cette sécheresse…

Nous avons tendance à croire que Dieu s'est éloigné de nous, mais ce n'est jamais le cas, c'est toujours nous qui nous éloignons de Lui !

Il y a donc quelque chose en nous, qui nous coupe de la source d'eau vive et qui va jusqu'à faire disparaître notre soif ...
Les causes sont bien sûr infiniment variées, suivant notre personnalité et notre avancée dans la vie chrétienne, mais elles ne reflètent pas forcement une vie de péchés comme certains le pensent… Parfois vouloir trop faire, l'activisme nous y conduit. Cela peut aussi être l'attentisme, remettre toujours à plus tard une chose que Dieu nous a demandé de faire ou carrément lui tourner le dos…

La sécheresse spirituelle est une forme de dépression, c'est une maladie de l'âme. L'âme malade a tendance à oublier que Dieu l'aime et pourquoi elle existe , pour servir et glorifier Dieu. (Jean 3 : 16… c'est pourtant évident)

La louange inconditionnelle. Je loue même si je n'ai pas vraiment envie et cette louange fait pénétrer en moi l'amour de Dieu et me rafraîchit ... Le début de la guérison, c'est la soif. Si on n'a pas soif lorsque l'on est dans le désert, on meurt déshydraté ...

Dieu veut nous rencontrer dans nos déserts. Nous rencontrer pour nous enseigner, pour nous faire aller plus loin avec Lui. Si notre communion avec notre Seigneur s'est refroidie, le désert est le déclencheur qui nous amène à crier à Dieu ...

"Mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.[...] "

Ce qui nous coupe de la source, c'est le manque d'amour pour Jésus…Jean 14 :21 "Celui qui m'aime vraiment, c'est celui qui retient mes commandements et les applique. Mon Père aimera celui qui m'aime, moi aussi, je lui témoignerai mon amour et je me ferai connaître à lui." Obéir n'est pas un gros mot !
FV

En savoir plus...

Prophétique : où en est l’Eglise de Jésus? Où allons-nous ?

3119891607 5c70175eac z

Un jour, je me promenais dans une petite forêt pas loin de chez moi. Quelqu’un a dû savoir que je serais fatigué parce qu’il y avait un banc là,

à côté du chemin pour que je puisse me reposer un peu et réfléchir.

Il faisait gris et le vent soufflait dans la cime des arbres. C’est l’espèce de vent

qui semble souffler dans votre âme parce qu’en l’écoutant vous êtes ému. Il annonçait le changement des saisons—dans ce cas du printemps à l’été.

Je me suis dit qu’il y a aussi un vent de l’Esprit de Dieu qui souffle dans le monde aujourd’hui. Mais qu’annonce-t-il?

Il y a des personnes que Dieu a mises dans l’Eglise pour indiquer où nous en sommes et où nous allons--les fils d’Issacar, ayant l’intelligence des temps pour savoir que devait faire Israël. (1 Chron. 12/32).

J’ai solicité l’avis de quelques uns que je considere « fils d’Issacar », des amis  qui ont une oreille tendu vers Dieu. Voici la question :

Où en est l’Eglise de Jésus? Où allons-nous ?

Rolf Schneider, compositeur/chanteur/évangéliste de Jeunesse en mission

Le monde fonctionne de manière de plus en plus globalisante, alors que Dieu adresse des vocations individuelles à des personnes, des églises locales, des oeuvres et des missions.

Le fonctionnement des églises s’opère plus par effet de mode et mimétisme, cherchant à appliquer des recettes à succès plutôt que de comprendre comment avoir un impact sur la ville et la société, avec les dons de ses membres et l’appel de Dieu pour la communauté.

Une jeune étudiante au Maroc, originaire d’une grande église Congolaise me confiait récemment : « C’est au Maroc que j’ai appris à m’attacher à Jésus. Je viens d’une grande église, où j’étais entraînée par un phénomène de masse, mais ici (au Maroc), j’ai appris à m’attacher à Jésus. »

En savoir plus...

La vie politique est-elle 'du diable' ?

La politique—ange ou diable ?

 Politics

La politique—comme c’est intéressant ! Mais est-ce une sphère qui convient aux Chrétiens ?

Ah, que nous aimons la politique ! Sarko versus Holland aiguisa notre appétit, mais nous sommes insatiables, voilà pourquoi la compétition d’Hillary contre le monde fait parfois la une du Figaro et du Monde.

Et en Italie, ah, Berlusconi où êtes-vous !

Ce qui a changé depuis quelques années c’est qu’à présent, les Chrétiens évangéliques commencent à peser, ou au moins à tenter de  peser, dans les élections.

En France, Christine Boutin représente des valeurs conservatrices du point de vue catholique depuis des années.

Et le Parti Républicain Chrétien naquit dans ce contexte sans beaucoup de fanfare de la presse nationale, mais avec un certain intérêt parmi les Chrétiens évangéliques.

Son président et fondateur, Patrick Giovannoni, explique la raison d’être de son parti : «... si (la politique) s'agit de mettre en oeuvre la gestion de sa cité et de sa nation, dans ce cas, non seulement les chrétiens peuvent y participer, mais ils le doivent ! » (http://www.prc-france.org/)

Leur but ? « ... engager les chrétiens à faire de la politique » selon Giovannoni.

Mais attention. Il n’y a pas longtemps, nous, les Chrétiens évangéliques, nous restions loin de tout cela. L’expérience de l’histoire en Europe nous donnait des frissons parce que lorsqu’une Eglise domine politiquement elle en profite, pas forcément pour parler prophétiquement dans la société, mais pour récolter des richesses et influencer ses leaders, puis étouffer toute la « compétition », pour devenir le Microsoft du monde religieux en quelque sorte.

En France, il y a 50 ans de cela les évangéliques étaient très peu nombreux et semblaient vouloir rester éloignés des batailles de politiciens. Cette attitude trouvait son écho dans la plupart des églises évangéliques dans le monde.

Mais certains problèmes sociaux, surtout l’avortement et dernièrement le mariage homosexuel, ont attiré beaucoup d’évangéliques dans un engagement politique. Et parce que les évangéliques deviennent de plus en plus nombreux dans le monde, les politiciens commencent à y prêter attention.

En France, les évangéliques ont connu une croissance fulgurante, passant d’environ 50,000 fidèles en 1950 à (probablement) 500,000 en 2008.

Les médias y font attention parce que les chrétiens évangéliques ont plus de poids maintenant dans le pays de Voltaire et si les tendances continuent ainsi, il y  en aura encore plus dans l’avenir.

Alors faut-il valoriser notre nouvelle influence ? La politique sera-t-elle le courant par lequel nous changerons beaucoup de choses pour le bien ?

Oui ... et ... non ! (Un politicien ne peut pas formuler de meilleure réponse que celle-là, n’est-ce pas ?)


Les pour et les contre à un engagement politique

Ange

Il y en a qui affirment, dur comme du béton, qu’un Chrétien a la responsabilité de faire la différence dans la société et, pour eux, la politique est un des meilleurs moyens. D’autres crient farouchement le contraire.

*Terry H. exprime la situation ainsi : « Il y a un danger : nous pouvons devenir tellement actifs  politiquement que nous ne sommes plus actifs spirituellement ... L’autre danger est de nous désengager complètement ! Quand cela arrive, la seule voix que nous avons est celle de la critique ou la crise !

« L’histoire révélera que la société est la plus forte quand l’Eglise remplit sa mission. Nous devons diriger du devant ! »

L’ancien président de la Macédoine, Boris Trajkovski, très apprécié par ses collègues en Europe, était un pasteur Méthodiste.

Il n’avait pas caché sa foi dans un pays où l’Eglise Orthodoxe prédomine. Il a joué le rôle d’arbitre auprès des rebelles Albanais dans son pays quand la guerre risquait d’éclater en Macédoine comme elle l’a fait au Kosovo.

Lors d’un discours d’acceptation d’un prix de paix de la part de l’Eglise Méthodiste, il dit : « "Chaque nation lutte pour la paix. Mais la seule paix qui dure pour toujours, on la trouve dans une relation véritable et durable avec Jésus Christ. »

Oui, on a besoin de leaders Chrétiens qui agiront par souci d’obéissance à la vérité de la Parole de Dieu au lieu de poursuivre la quête de la célébrité humaine et de  l’argent.

Pourquoi laisser le champ libre à ceux qui n’aiment pas Jésus et qui ont d’autres valeurs ? Nous pouvons faire beaucoup de bien en aidant les pauvres et ceux qui n’ont pas de voix.

Et en tant que Chrétien, il est important que nous exercions notre droit de vote. Admettons-le. Nous sommes souvent des champions du monde pour nous plaindre de ce que le gouvernement fait ou de ce qu’il ne fait pas.  

Mais comment oser se plaindre si on n’a rien fait pour choisir ?

Le témoignage de Djora montre le bénéfice d’engagement : « Je suis engagée comme vice-présidente d'un comité de quartier sur (notre ville), un quartier difficile où des bandes de jeunes de 8 à 15 ans, des dealers, empêchaient la tranquillité. Le Seigneur m'a donné pendant deux ans de mener des actions qui ont permis au quartier de retrouver une certaine tranquillité.

« Suite à cela le maire m'a contactée pour me demander si je voulais bien faire partie de ses 27 conseillers municipaux, car il a apprécié mes valeurs et ma façon de faire au niveau de mon quartier. Aujourd'hui nous avons été élus. Le maire m'a nommée conseillère déléguée à la proximité et aux relations dans les quartiers. Donc, pour moi un chrétien doit être un témoin vivant de la parole de Dieu dans le monde. Il ne doit pas être en dehors du monde. »

Prions et demandons au Seigneur quelle est la personne qu’il choisira pour quelle place. Puis prions pour nos leaders politiques.

«J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Tim. 2 :1-4)

Mais ...

Le revers de la médaille

diable

Il faut faire attention. Il y a des pièges qui sont difficiles à éviter.

La politique se joue souvent selon des règles spéciales. Une fois élu il y a toutes sortes de tentations à la compromission. L’Anglais, Lord Acton, croyait que : « le pouvoir tend à corrompre, le pouvoir absolu corrompt absolument. »

*Annie a accompli un mandat de sept ans dans sa commune en France et elle est à présent amère par rapport à cette expérience. « Dans le monde politique, il n'y a pas de place pour le chrétien qui s'engage ... parce que c'est un univers où la plupart des personnes qui s'engagent, pour ne pas dire toutes, le font pour des intérêts personnels...

La politique est tellement attirante, qu’il est difficile pour le Chrétien de s’y investir pleinement sans oublier la vocation primaire qui l’y a mené. Nous ne changeons pas le monde par nos votes ou même nos programmes sociaux. Nous annonçons la Parole de Jésus qui change des coeurs.

Il arrive même aux Chrétiens de s’enorgueillir et parfois on a le désir de rentrer dans un trou de souris quand on entend trop parler de se faire valoriser notre « poids », nos nombres impressionnants, etc.

Le danger est aussi d’être considéré simplement comme un parti politique, les gens s’y opposent alors sans même considérer notre message de Jésus.

Parfois, les gens qui ne comprennent pas les valeurs bibliques croient que nous les haïssons et sont pour cette raison peut-être plus difficiles à atteindre pour le Seigneur Jésus. *Todd T. note : « Le changement social est bon, mais la grâce et l’amour par l’Evangile doivent premièrement être le poinçon de chaque Chrétien. Si l’action politique empêche cela, il ne vaut pas la peine ! La différence est très subtile mais l’éternité est en jeu et nous ne pouvons pas l’oublier. »  

Et il arrive que des politiciens se jouent de nous pour avoir nos votes. Et finalement même nos votes n’apportent pas  le changement attendu. Aux USA il y avait un président opposé à l’avortement 20 des dernières 35 années mais il y avait de millions d’avortements effectués dans cette période.

Cela n’a pas changé grand-chose.

On se demande si s’investir plus intensément dans l’évangélisation, poussé par le Saint Esprit, n’aurait pas sauvé plus d’enfants : la petite maman, née de nouveau, n’avortera certainement pas de son enfant.

La première vocation de l’Eglise est d’annoncer Jésus. Même si nous changions toutes les lois qui ne sont pas en accord avec la Parole de Dieu, il restera des millions et des millions des gens qui ne connaissent par Jésus et seront perdus éternellement s’ils ne se tournent pas vers le Seigneur.

Changer une loi égale revient à améliorer la vie maintenant, ce qui est déjà bien. Mais voir Jésus changer un coeur fait une différence éternelle chez la personne touchée.

Alors, que faire ? Faisons tout le bien que nous pouvons faire dans le monde de gouvernance mais n’oublions jamais pourquoi nous sommes ici—proclamer l’évangile de Jésus Christ.

Réagir à cet article :

Images: Flickr.com, Steve Jurvetson, Open Source Politics; Fotolia.com

En savoir plus...

Guérison d'un enfant aveugle

eyes

Nous avons posé quelques questions à Charles Gisquet au sujet d'un changement radical intervenu dans sa vie durant sa jeunesse.

1. Comment était ta vie avant de connaître le Seigneur ?

Mon enfance s'est déroulée auprès de mes parents qui se sont efforcés de me donner la meilleure éducation possible, mais j'étais turbulent, ce qui me valut des ennuis. Il est à noter que personne dans la famille ne fréquentait l'église. A mon adolescence, sous l'influence de certains membres de ma famille très engagés en politique et que j'idéalisais, je me suis engagé dans des idées athées où je me croyais fort de combattre tout ce qui était religieux et je reconnais que dans cette voie j'ai souvent été odieux. Aujourd'hui j'en ai encore honte, bien que je sache que Dieu m'a parfaitement pardonné en Christ.

2. Qu'est ce qui t'a poussé vers Christ ? Peux-tu nous décrire ton expérience?

Je m'affichais avec une certaine fierté comme un non-croyant. Pourtant, celle qui est devenue mon épouse était croyante - mais pour des raisons qui lui étaient personnelles - ne fréquentait pas son église. Toutefois, par respect et par amour l'un pour l'autre, nous n'abordions jamais ensemble le problème religieux.

Deux ans après notre mariage, naissait notre premier garçon, nous étions ravis. Mais plus le temps passait, plus nous constations avec inquiétude que notre enfant ne nous regardait pas, que ses yeux avaient un comportement étrange. Il ne suffisait pas de lui montrer un objet pour qu'il le saisisse, il fallait le lui mettre dans la main. C'est alors que le diagnostic fut sans appel, notre fils était aveugle, ce qui nous plongea dans le désespoir, surtout mon épouse.

En savoir plus...