Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next
S'abonner à ce flux RSS

Comment négocier les changements dans ta vie

water-1209753 640

Changer, nous le voulons tous... Vraiment ?

Nous aimons le son de ce mot. Le changement. C’est une musique à nos oreilles. Mais l’aimons-nous réellement ?

Qu’en est-il du jour où tu te plantes devant un miroir et aperçois une touche de gris dans les cheveux noirs que tu aimes tant ? Ou une ride près d’un œil, qui ne devrait pas se trouver là ?

Qu’en est-il de la fois où tu as perdu ton travail ? Où tes enfants ont quitté la maison ? Où tu t’es retrouvé dans une nouvelle ville sans connaître personne, avec un travail que tu ne comprenais pas ? Qu’en est-il du moment où tu es passé d’une étape de ta vie à l’étape suivante, en te rendant compte que tu préférais nettement celle que tu venais de quitter ?

Nous voulons tous les résultats positifs du changement, mais le processus qui permet de passer de là où nous sommes à là où nous voulons être implique, la plupart du temps, du stress et même parfois de la souffrance.

Et, parfois, nous ne choisissons pas le changement. C’est lui qui nous choisit. Le changement peut être un des éléments moteurs les plus puissants pour le bien de note vie, mais nous devons apprendre à le négocier.

Cinq choses que tu dois savoir à propos du changement.

J’ai lu l’histoire d’un homme qui a vécu il y a 3500 ans. Savais-tu que les gens se débattaient déjà avec le changement, à l’époque ? Cette histoire nous donne un aperçu puissant de la raison pour laquelle cela vaut parfois la peine de changer.

Je pense que Jacob devait déprimer depuis des années. Vingt ans auparavant, ses autres fils l’avaient ébranlé avec la nouvelle de la mort de son fils Joseph – son favori – qui avait été déchiqueté par un animal sauvage. A présent, il avait 130 ans, la famine sévissait dans le pays et le vieil homme n’attendait plus que la mort.

Ses fils étaient descendus en Égypte pour acheter de la nourriture et, un jour, ils sont revenus avec des nouvelles incroyables : Joseph était toujours en vie et il était Premier Ministre en Égypte ! De plus, il désirait que Jacob et sa famille viennent jusqu’à lui, pour qu’il puisse prendre soin d’eux.

J’aurais été tenté de dire : « Joseph, je suis ravi d’apprendre que tu es vivant, mais j’ai 130 ans. Ces vieux os ne sont plus ce qu’ils étaient. Si tu veux me voir, viens. Nous avons une tente de libre. »

En savoir plus...