Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Franck Alexandre : occultisme écrasé

Franck Alexandre : occultisme écrasé

UN UNIVERS OBSCUR Pendan...

Quand le feu est tombé sur des hippies

Quand le feu est tombé sur des hippies

« L’Esprit de Dieu desc...

Une braise enflammée tombe son Coran

Une braise enflammée tombe son Coran

Moussa Koné, petit-fils e...

LES PASTEURS SE CACHENT POUR MOURIR !

LES PASTEURS SE CACHENT POUR MOURIR !

Eric Dufour Il y a que...

Pourquoi les hommes ne se marient-ils pas ?

Pourquoi les hommes ne se marient-ils pas ?

Selon l’Insee, l’âge moye...

Prev Next
S'abonner à ce flux RSS

Premiers pas vers tes objectifs pour 2017: une question d'attitude

overcoming-1697546 1920

Un jour, je me suis mis en colère et je suis resté en colère longtemps. Je m’imaginais avoir raison d’être furieux mais ça ne me faisait pas beaucoup de bien pour autant. Quand je repense à cette période de ma vie, je me souviens de beaucoup de souffrance, tandis que j’allais et venais en fulminant intérieurement.

La nuit, j’essayais de dormir tout en gardant ma rancune. Ça ne marchait pas très bien. En colère, en colère.

Et puis, il y a eu l’époque où je me sentais navré pour moi-même et où je me comparais aux autres. Ou bien peut-être veux-tu entendre parler de l’époque où je… non ? Moi non plus. C’était une période difficile.

J’ai eu beaucoup de choses mauvaises dans mon cœur et dans ma tête à une période de ma vie. Mais j’ai appris une chose : si je trouve un chat sauvage dans ma cuisine, j’ai intérêt à le chasser ou bien il va vite se sentir chez lui. Si je garde ma colère, mon auto-apitoiement ou n’importe quelle autre mauvaise attitude trop longtemps, je deviens cette chose. Je dois faire quelque chose à propos du « chat sauvage. »

Sinon, je ne suis pas simplement en colère pour un moment. Tout le monde se met en colère mais, si je m’accroche à cette colère trop longtemps, je deviens un homme colérique. Certaines personnes, si vous les séparez de leur auto-apitoiement, de leur colère, de leur esprit critique ou d’un tas d’autres attitudes de « chat sauvage, » elles cessent presque d’exister.

Je me souviens de cette histoire à propos d’une femme dont la requête constante aux réunions de prières était : « Priez pour mon terrible mari. » Les gens ont prié, Dieu l’a sauvé et a changé sa vie.

Et elle l’a quitté pour un autre homme.

Je suppose qu’elle ressentait le besoin qu’on la plaigne. Elle était définie par sa souffrance. J’imagine que son nouvel homme l’a rendue malheureuse lui aussi, comme ça son besoin d’être prise en pitié a été comblé.

Observe/développe/détermine… ton attitude

 

not-hear-1760750 640

Quelle est ton attitude dans la vie ? Que pensent les gens quand ils pensent à toi ?

En savoir plus...