Menu
RSS

David Wilkerson : Ce n’est pas le moment d’avoir peur

david

David Wilkerson est mort dans un accident de voiture au Texas en 2011, juste avant son 80ème anniversaire. Nous l’avons interviewé lors de son passage à Sarcelles en France en 2007. Ce qu’il a dit a toujours d’impact pour aujourd’hui.

Certaines images marquent votre conscience et y restent gravées toute votre vie.

Pour les plus âgés, De Gaulle sera peut-être toujours le grand général marchant le long des rues des villes et villages de Normandie, confortant le peuple au commencement de la libération. John Kennedy restera toujours le jeune président confiant et souriant, abattu dans la fleur de l’âge.

Pour ceux qui ont grandi après le livre de David Wilkerson, La Croix et le poignard, il sera toujours le jeune évangéliste plein de feu, défiant Nicky Cruz avec l’amour de Dieu, dans les rues de New York.

Plus de 50 millions exemplaires de ce livre en 40 langues différentes, racontent le début de son travail parmi les gangs de New York. Teen Challenge se félicite aujourd’hui de 625 centres dans le monde.

D’autres imaginent Wilkerson comme le prophète puissant, appelant le monde à la repentance dans son livre, La Vision, et d’autres œuvres qui parlaient aussi des évènements à venir. C’est pourquoi vous êtes surpris de trouver que le jeune évangéliste et le prophète courageux sont devenus un père dans l’Eglise. Les traits angulaires demeurent mais les cheveux sont grisonnants.

Sa confiance dans le message de Christ n’a pas vacille « C’est la même réponse : Jésus, pour l’homosexualité, la drogue, ou les gangs.  (Teen Challenge) a 50 ans maintenant. C’est toujours le même. Jésus a la puissance de briser chaque dépendance. Les problèmes sont nouveaux mais rien ne change. Le message est le même depuis 2000 ans. L’important est plus que jamais la proclamation simple de l’évangile ».

MINISTERE PROPHETIQUE

Malgré son identification avec Teen Challenge, Wilkerson est mieux connu parmi beaucoup d’évangéliques pour ses prophéties. Mais il insiste : « je ne suis pas prophète. Je ne revendique pas d’être prophète. Je suis une sentinelle parmi d’autres. »

En savoir plus...

Est-ce qu’un Chrétien peut se marier avec une inconvertie ?

La question qui pose toujours problème est la suivante : Est-ce qu’un Chrétien peut se marier avec une inconvertie ?

Je crois que le Seigneur doit être au centre de nos choix mais il me semble que si ça vient du Seigneur la personne va nous plaire aussi. Ceci dit, il est possible d’être attiré par beaucoup de personnes différentes. Ce n’est pas de la magie. Il y a un côté humain.

Je ne crois pas non plus que les autres doivent diriger nos choix. Par contre, si les amis chrétiens, vos responsables dans le Seigneur, et en plus, la famille sont hésitants, attention ! Quand on « tombe amoureux » il y a une période où le cerveau ne fonctionne plus comme il le faudrait et les hormones prennent le dessus. Soyez à l’écoute des autres qui vous aiment.  

Souvent ils voient des choses que nous ne voyons pas.

Si nous sommes mariés avec quelqu’un qui n’aime pas le Seigneur, il est inévitable que cela impactera notre relation avec Lui. Nous n’avons plus la liberté de le servir comme nous le voulons. Et l’union complète avec la personne que nous aimons le plus sur terre est impossible. Nous pouvons avoir une union physique et émotionnelle avec la personne mais pas une fusion au niveau spirituel.

Voilà quelques versets qui, je crois s’appliquent à cette situation : 2 Corinthiens 6:14 "Ne vous mettez pas avec des incroyants sous un joug qui n'est pas celui du Seigneur. En effet, ce qui est juste peut-il s'unir à ce qui s'oppose à sa loi ? La lumière peut-elle être solidaire des ténèbres ?" (Semeur)

« Un dernier mot : une femme demeure liée à son mari aussi longtemps qu'il vit ; mais si le mari vient à mourir, elle est libre de se remarier avec qui elle veut, à condition, bien entendu, que ce soit avec un chrétien. » (1 Cor. 7 :39 Semeur)

Je crois que le même principe s’applique pour des célibataires qui se marient. Si nous sommes deja mariés a une personne qui ne croit pas nous restons avec cette personne (1 Cor. 7)

Il y a malheureusement aussi des divorces dans l’Église et cela ne devrait pas être mais je dirais que c’est rare que deux personnes divorcent si elles aiment le Seigneur de tout cœur. Normalement, cela vient du fait que l’un ou l’autre s’est refroidi dans sa relation avec le Seigneur.

Ceci dit, je sais qu’il y a de la souffrance dans l’Église, surtout pour les femmes qui veulent se marier parce qu’il y a normalement plus de femmes que des hommes qui servent le Seigneur. Elles ne trouvent pas de vis-à-vis faute de connaitre d’autres chrétiens célibataires. A mon avis, chaque église doit faire de cela un sujet d’intercession parce que c’est sérieux.

Voilà d’autres articles que vous pourriez trouver intéressants : « Ils s’aiment…ils se sont aimés ! » http://dieuagit.com/?p=72    plus      http://dieuagit.com/?cat=11

marier avec une inconvertie ?

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

En savoir plus...

Portrait : Justine Robichaud

De l’horreur de l’abus à une vie radieuse

justineSa vie a basculé à l’âge de cinq ans lorsqu’elle a été abusée. Elle aurait pu en rester là… Mais quatre ans plus tard, Jésus-Christ est venu à sa rencontre. Son existence, lavée par le pardon de Dieu et restaurée, s’est alors changée en une captivante aventure.

Depuis 2006, Justine est missionnaire en France où elle assiste son mari, Christian Robichaud, pasteur à Mantes-La-Jolie. Ils ont deux grandes filles.

En épouse et en maman d’abord, ses propos "dégourdissent" la foi : « N’écoutez pas ce mensonge qui consiste à vous faire croire que Jésus n’en peut plus de vos appels à l’aide, de vos listes de besoins, de vos demandes de conseils (…).

Il est une chose dont je suis certaine : non seulement il est heureux de nous voir venir à Lui, mais en plus, il a toujours davantage à nous donner  ». Justine sait prendre votre main pour vous approcher de Jésus.

En savoir plus...

« Ce que veulent les femmes…Ce que veulent les hommes »

Il y avait  un film qui s’appelait : « Ce que veulent les femmes ». Même si nous 9765001436 af89d255b8 zne pouvons pas recommander le film, nous avons voulu savoir ce que voulaient les femmes ET les hommes, surtout les chrétiens parmi eux.

Voilà la question que nous avons posée aux amis : « Quelle est la qualité que j’apprécie le plus chez mon époux/épouse ? Pourquoi ?’’ Et “ si vous êtes célibataire, définissez la qualité que vous appréciez le plus chez un homme/une femme ? »

Ce que veulent les hommes

Sa prévoyance. Elle pense toujours à tout (enfin presque, ah ah ah), Elle est toujours (même la nuit) en train de penser ou repenser…pour les repas, les enfants, les leçons, la maison, les papiers, le travail, les comptes … (j’arrête. Ca me donne le tournis).  Bruno

Moi, je la remercie pour sa confiance et sa fidélité.   Daniel

Pour moi qui suis un célibataire, je crois que la plus belle qualité qu’une femme puisse avoir c’est la patience. Anon.

J’aime  le travail et la discrétion chez une femme. Sans oublier la crainte et la soumission.  P.

La qualité que j’apprécie chez mon épouse c’est d’être enfant de Dieu, née de nouveau en Jésus Christ. Anon.

… la qualité que j’apprécie le plus est qu’elle est mon exact opposé. Pourquoi ? Elle est patiente, pas moi. Délicate, pas moi. Calme et sereine, pas moi… etc.      David

(Elle est) travailleuse et généreuse, nous nous retrouvons sur ces plans /valeurs  (et d’autres!!)  Raymond

La qualité que j’apprécie le plus chez mon épouse, c’est d’être mon épouse.  Jean-Marc

…  je vous dirais tout à fait entre nous que j’aime ma femme et là il ne s’agit plus d’un amour commun, mais d’un amour divin. C’était en 1979, à la porte du divorce, qu’elle cria à Dieu, « change moi » et non plus « change mon mari ». Tout devint clair, là naquit notre deuxième enfant.  3 ans plus tard je donnai mon coeur au Seigneur. J’étais coléreux et là elle en vint par la prière à  ne plus répondre  … faute de bois le feu s’éteint ce qui m’ouvrit les yeux et me donna d’être par sa grâce délivré de la colère. Daniel

L’entièreté,  la droiture qui autorise la confiance.  La confiance réciproque c’est la sérénité du couple …Alex

C’est qu’elle appartienne à Christ. Parce que le Seigneur n’arrête pas de “l’améliorer” et de lui donner de nouvelles qualités ! « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. […] » 2Corinthiens 3:18   Francis

1) Elle fera des choses typiquement “gars” avec moi (aller aux matchs sportifs, regarder des émissions policières, etc) 2) Elle choisit de marcher avec moi et de trouver sa joie en servant dans le ministère avec moi ! Terry

Son amour et son engagement envers moi comme son mari. En 25 ans de mariage elle n’a jamais prononcé un seul mot qui ne me soutenait pas. Elle est disposée à faire des sacrifices pour que notre mariage réussisse. Je sens la même chose pour elle et je remercie Dieu chaque jour pour son amour et son soutien. Al

Ce que veulent les femmes

7982271431 0b383d1875 zLa ténacité pour LES BONNES CAUSES. Nous sommes mariés depuis 43 ans.  Betty

Pour moi, la droiture a toujours été la qualité essentielle.     Michèle

… sa disponibilité, non seulement envers nos enfants mais il m’épaule dans toutes les diverses tâches de la vie quotidienne sans même que je le lui demande, s’il pouvait tout faire à ma place il le ferait afin de m’éviter toute fatigue … il est entièrement dévoué à sa famille. S.J.

… sa bonté. Parce que de cette bonté découlent sa patience envers moi et sa capacité à excuser mes erreurs et à m’aimer telle que je suis.  Marie Claude

En savoir plus...

Les Dufours lancent un ministère aux "soldats blessés"

  Eric-Rachel-Photo-288x300

Du bas-fond d'une terrible maladie, Dieu suscite un ministère de sensibilité aux douleurs de ceux qui aident les autres.

Eric et Rachel Dufour n’avaient aucune idée qu’un moment d’extrême douleur allait servir de catalyseur pour un nouveau virage dans leur ministère.

A l’époque ils étaient pasteurs à Troyes dans l’Aube, aux côtés de l’évangéliste Franck Alexandre. Durant leur temps à Troyes quelques chose d’extraordinaire se produisit.

L’église priait pour les différentes nations du monde dans une réunion de prière un mardi soir. Eric dit au Seigneur. « On n’a pas de missionnaire de chez nous en __(un pays d’Asie de Sud-Est, fermé aux missionnaires). Envoie quelqu’un. »

Une prière dangereuse

« C’est une prière dangereuse » prévient Eric. « Je n’ai pas eu le temps de terminer ma phrase dans mon cœur et le Seigneur m’a dit : ‘’et si c’était toi ? ’’

Et j’ai dit : ‘’ Non, Seigneur, ce n’est pas possible. Je suis le pasteur ici. ’’ »

Quand il est rentré le soir il demande à sa femme si elle avait reçu quelque chose en son cœur pour un pays ? « Non ».

« Très bien. Pas de problème. » Mais le dimanche suivant le responsable de la mission de leur mouvement prêchait à leur église. « Nous n’avions encore parlé à personne, dit Eric. Deux fois dans sa prédication, ce pasteur responsable de la mission déclara : ‘’ Nous n’avons personne au... (ce pays fermé). ’’ »

« J’étais sur l’estrade, j’ai vu les lettres du nom de ce pays s’afficher sur le mur. »

Un appel très clair

Rachel reprend l’histoire : « C’était un appel très clair. On savait que le Seigneur voulait que nous partions (pour ce pays) »

En savoir plus...

Il me le faut maintenant !

Roger Lewis

Durant les années 1960, le psychologue Walter Mischel a mené une expérience avec des enfants de quatre ans. On appelle maintenant cette expérience « le test guimauve. » L'objet de l'exercice était de déterminer la capacité de chacun des petits d’attendre la gratification.

Chaque enfant a eu une guimauve. Soit il la mangeait de suite , soit il attendait le retour du chercheur vingt minutes plus tard, attente récompensée par deux guimauves.

Certains enfants ne pouvaient pas attendre. Ils ont englouti la guimauve immédiatement. Les autres luttaient pour ne pas la manger. Ils ont couvert les yeux, ils se sont parlé à eux-mêmes, chanté, joué, ou même essayé de dormir. Ceux qui tenaient le coup ont été récompensés par deux guimauves quand le chercheur est revenu.

Douze à quatorze ans plus tard ils ont de nouveau évalué les mêmes enfants. Les différences étonnaient les chercheurs. Ceux qui avaient été capables de contrôler leurs désirs et attendre la gratification en tant qu'enfants de quatre ans, étaient plus efficaces socialement et personnellement à leur adolescence .

En savoir plus...

Comment être rempli du Saint Esprit

man-937384 640La vie remplie de l’Esprit n’est pas pour tout le monde, mais, seulement pour les croyants.

Deux ivrognes assis dans un bistrot se livraient à leur occupation favorite. Entre deux verres, l’un dit à l’autre : « Qu’est ce que tu penses du parler en langues ? ». Celui-ci répondit : « C’est une affaire du diable ». Alors le premier répliqua rapidement : « Non, ce n’est pas vrai, sans ça nous l’aurions. ».

Il marquait le point. Les incroyants n’ont que faire du baptême du Saint-Esprit. En fait Paul dit : « l’homme naturel n’accepte pas les choses de l’Esprit, pour lui, elles sont folie, il ne peut les connaître car c’est par l’Esprit qu’on les discerne » (1Corinthiens 2 :14).

Les deux conditions requises pour le recevoir

Etre rempli du Saint-Esprit n’est pas difficile si on répond à deux conditions préalables. Etre sauvé et avoir spirituellement soif. Le premier pas, c’est bien sûr la conversion.

La conversion et le baptême du Saint-Esprit

Ceci amène à la question : « Tous ceux qui se convertissent reçoivent-ils le Saint-Esprit ? » Oui mais pas le baptême dans le Saint-Esprit. Beaucoup d’écrits confirment que personne ne peut être sauvé sans l’action du Saint-Esprit. Paul dit : « Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ il ne lui appartient pas » (Rom 8 :9). Le Saint-Esprit donne la vie spirituelle aux chrétiens (Rom 8 :10-11) « Dieu a envoyé en nos cœurs l’Esprit de son fils qui crie ‘Abba Père’ » (Galates 4:6).

Le mot araméen « Père » insiste sur le mot Père car il démontre que l’Esprit affirme notre nouvelle position dans la famille de Dieu.

Un autre passage des Ecritures souligne la participation du Saint-Esprit dans la conversion « Car nous avons tous été baptisés d’un seul et même Esprit pour ne former qu’un seul corps. » (I Corinthiens 12 :13) ; « Oui vous tous qui avez été baptisés pour être à Christ, vous êtes revêtus de Christ » (Galates 3 :27) et « l’Esprit lui même atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Romain 8 :16).

Mais, recevoir le 3ème membre de la divinité, le Saint Esprit à notre conversion n’est pas la même chose que d’être baptisé dans le Saint- Esprit.

Pierre dit : « Repentez-vous et soyez tous baptisés au nom de Jésus-Christ pour la rémission des péchés et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2 :38). Dans le message de Pierre, c’est d’abord la repentance et ensuite le baptême dans l’Esprit qu’on appelle aussi « le don » du Saint Esprit (pas « les dons »).

En savoir plus...

Comment se connecter avec Dieu ?

prague-3010407 640

La question la plus importante de toutes les questions est celle-ci : « Où vais-je passer l’éternité ? »  Et une deuxieme question qui va avec: "Comment se connecter avec Dieu?"

Dieu dit dans sa Parole, la Bible : " Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture : Quiconque croit en lui ne sera point confus. Il n'y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu'ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l'invoquent."

"Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (Romains chapitre 10:9-13)

Dieu demande deux choses : la repentance de nos péchés, c’est-à-dire, nous Lui demandons pardon pour l’avoir offensé et nous nous tournons de nos péchés vers Lui pour le suivre. Puis, croire ! Croire que le Fils de Dieu, Jésus, est mort à notre place pour payer le prix que nos péchés demandaient. Croire que, si vous criez vers le Seigneur, vous serez sauvée.

Vous recevrez le don de la vie éternelle. Vous serez vraiment un enfant de Dieu. Jésus est vraiment vivant. Dieu son Père l'a ressuscité d'entre les morts. Il est avec son Père et Il entend nos prières. Nous sommes acceptés par Dieu à cause de ce que Jésus a fait.

L'experience de John


Un ami, John, a fait cela. Voilà son expérience :

En savoir plus...

Etapes pour être rempli de l’Esprit

a

Doyle Jones

Maintenant vous êtes prêts pour votre Pentecôte personnelle. Il n’est pas vraiment difficile de recevoir le baptême du Saint Esprit. L’intention du Seigneur n’a jamais été d’en faire une expérience réservée à de rares privilégiés. Il ne veut pas que ce soit difficile. Ce qu’Il attend pourtant des croyants, c’est qu’ils le recherchent de tout leur cœur. Voici quelques suggestions sur ce qui peut être nécessaire pour être rempli du Saint Esprit.

Ces étapes ou suggestions, ne sont pas placées par ordre hiérarchique, elles ne sont pas non plus des méthodes que le candidat applique mécaniquement mais elles sont destinées à aider la personne à se concentrer pour faire tout ce qu’elle peut pour coopérer avec Celui qui baptise, c'est à dire, le Seigneur Jésus.

1. Créer une atmosphère de louange en honorant et en adorant Jésus.
Les disciples le firent avant la Pentecôte.

« .. et ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie, et ils étaient continuellement dans le temple louant et bénissant Dieu. » (Luc 24 :52 et 53).

S’exercer à glorifier Dieu est très important si l’on veut recevoir le Saint-Esprit. De prime abord, cela peut vous paraître peu naturel mais continuez à louer Christ jusqu’à ce que cela ne paraisse plus étrange à vos oreilles.

Il vous faut aussi apprendre à prononcer des louanges à haute voix et non plus seulement dans votre esprit. Les louanges étaient exprimées à voix haute le jour de la Pentecôte :

« .. chacun les entendait parler dans sa propre langue ». (Actes 2 :6)

Les langues sont exprimées à haute voix bien que le niveau sonore ne soit pas toujours extrêmement élevé. Cela ne veut pas dire que le Saint-Esprit n'agit pas si on ne le fait pas. C’est une simple suggestion, destinée à vous aider, en tant que candidat, à louer Dieu librement.

2. Attendez-vous à parler en langues

Comprenez bien que le Saint-Esprit désire avec passion vous envahir et Jésus est impatient de vous baptiser (Luc 11 :13). Ne doutez pas un seul instant que vous allez parler une autre langue. Attendez-vous à cela.

Laissez complètement de côté votre langue maternelle.
Quand l’Esprit vient sur vous, réalisez que vous abandonnez tout à fait votre langue maternelle quelque soit la difficulté à parler cette nouvelle langue. On a souvent noté qu’on ne peut s’exprimer en deux langues à la fois. Ne soyez pas effrayé de laisser le connu pour l’inconnu. Louez Dieu du plus profond de votre cœur avec des lèvres préparées à parler quand les mots arrivent.

3. Recevez le baptême du Saint-Esprit.

Ceci, c’est votre rôle. N’attendez pas que Dieu vous donne l’Esprit. Il l’a déjà fait. Le Saint-Esprit fut donné le jour de la Pentecôte avec la puissance du baptême.

C’est à vous de le recevoir. Si quelqu’un vous fait un cadeau, vous n’avez pas à le mendier pour le recevoir. Tout ce que vous avez à faire, c’est de tendre la main et de prendre ce qui vous est offert. C’est la même chose pour le baptême du Saint-Esprit. Ne mendiez pas, ne suppliez pas. Remerciez seulement Dieu pour ce cadeau.

Il y a bien des années, j'ai eu le privilège de participer à une réunion pendant une nuit entière, dans une église que nous avions fondée à l'étranger.

Cette église de très grande taille, (plusieurs milliers de fidèles maintenant), m’invita à parler à 2h30 du matin. J’avais déjà parlé dans une autre église qui démarrait mais j’étais tout à fait prêt à venir pour encourager les gens à recevoir le baptême du Saint- Esprit.

Ce soir là, à peu près 15 personnes le reçurent, incluant une dame si désireuse de ce baptême qu’elle priait à haute voix, suppliant Dieu de la remplir du Saint-Esprit.

Je vins vers elle et lui dit doucement : « Vous n’avez pas à mendier, Dieu veut vous remplir du Saint-Esprit. Louez-Le seulement ». Elle se mit à louer Dieu et quand je posai mes mains sur elle, elle commença tout de suite à parler en langues.

En savoir plus...

Et pourquoi devrais-je servir Dieu ?

496721584 5a6d123dba m

 

 

 

C’est une question que l’on peut se poser, en particulier dans les moments de doute, de fatigue, de déception ou de découragement. Finalement, quel intérêt y’a-t-il à servir Dieu ?

Quelqu’un a dit : « Sers Dieu. Pas parce que l’église en a besoin. Mais parce que TOI, tu en as besoin. » La question n’est pas tant de savoir pourquoi nous devrions servir Dieu, mais de savoir ce que nous perdons lorsque nous ne le faisons pas.

Dieu nous a créés à son image. Il est créateur. Il est travailleur. Et nous lui ressemblons. Nous sommes tous, même le plus petit ou le plus fragile d’entre nous, pleins de ressources insoupçonnées, de talents qui ne demandent qu’à s’épanouir.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS