Menu
RSS

Comment choisir un(e) conjoint(e) ?

La question:

En choisissant un(e) partenaire pour la vie, est-ce qu’on attend un « déclic » intérieur, un coup de foudre, ou est-ce qu’on attend une parole du Seigneur, une conviction que c’est la personne qu'Il a prévue pour nous ? Ou bien, est-ce possible d’analyser la personne en se disant : ‘Nous sommes bien ensemble. Nous aimons le Seigneur tous les deux. Nous avons des goûts et une éducation semblables, etc. Nous serons bien mariés.’ Quelles sont les critères les plus importants pour choisir un(e) conjoint(e) ?

carrefour

"Pour ma part, je pense que beaucoup de personne attende un déclic mais je pense que le plus important est d'avoir la direction de Dieu. Mais parfois le déclic put peut provenir du Seigneur .... alors comment faire ?

Quand on commence à avoir des sentiments pour quelqu'un ou qu'on a le déclic, il est primordiale, c'est même selon moi la priorité, de se placer devant Dieu et de lui demander si ses sentiments envers une personne viennent de la volonté de Dieu ou de nous- même. Pour cela, un seul moyen : la prière. Dieu connait notre coeur et si nous Lui demandons sincèrement Il saura nous montrer si cela est Sa volonté .... comment ? Seul Dieu et nous le savons -

Nous pouvons aussi demander des signes particuliers (pas seulement pour confirmer nos sentiments mais aussi pour infirmer si besoin ses sentiments). Il faut être attentif à Dieu et ne pas vouloir à tout prix que Dieu nous réponde selon ce qui nous arrange car alors Dieu ne répondra pas car notre cœur n'est pas disposé à écouter.

Il en est de même pour la conviction : prier pour être sûr que notre conviction n'est qu'en fait une création de notre esprit et non de celui de Dieu ! Je penses que la conviction seule ne suffit pas, la prière doit accompagner notre démarche.

Pour ce qui est de ce dire nous aimons le Seigneur, avons les même goûts ... cela peut parfois être trompeur. Je m'explique : "nous sommes bien ensemble, nous aimons le Seigneur tous les deux" : cela ne veut rien dire car quand nous sommes entre frères et sœurs nous sommes bien ensemble et nous aimons tous le Seigneur et ce n'est pas pour cela que toute les garçons (ou les filles pour les gars) ne sont pas ceux que Dieu a prévu.

Dieu a prévu une personne particulière et nous ne pouvons pas juger sur nos sentiments seuls car nos sentiments peuvent nous tromper. "Nous avons une éducation semblable, les mêmes goûts..." : la famille de Dieu est si grande qu'a mon avis il y a beaucoup de probabilités pour que plusieurs personnes aient les mêmes goûts que nous.

Et puis qui nous dit que Dieu n'a pas prévu une personne complétement différente, qui n'aura pas du tout les même gouts... mais dont la complémentarité fera la force du couple ?  

Le plus important est que cette personne aime Dieu de tout son coeur et le serve et pour le reste Dieu connait .... car Il voit ce que nos yeux ne voies pas. Alors faisons confiance à Dieu et prions pour connaître Sa volonté - et ce sera le meilleur pour notre vie."

Coralie


En choisissant une personne je penses qu’il faut une conviction que c’est la personne choisis pour nous, bien que nous sommes des Hommes et que nous pouvons être dans l’erreur. Mais je crois qu’en mettant Dieu en avant, il est très grand pour nous montrer sa volonté. Je trouves qu’il est très important que nous aimons le seigneur tous les deux premièrement et par la suite voir dans quelle environnement que la personne choisie a grandit (connaitre un peu ce qu’il y a dans son bagage). Tout en sachant que nous ne pouvons pas lire dans le coeur de l’Homme mais on reconnait l’arbre à son fruit.

j-keli s.

En savoir plus...

Comment Sortir D’un Temps De Secheresse Spirituelle

Daniel Brion

Au cours de son ministère terrestre, Jésus s’est beaucoup servi d’images de la nature et de la vie courante pour dispenser son enseignement. Il surprenait ses auditeurs en leur donnant des paraboles que les disciples ne comprenaient pas toujours.

« Un semeur sortit pour semer,…. Un père avait deux fils,…… Un marchand de perles trouve une perle de grand prix,… » etc.

S’il avait dû parler de la sécheresse spirituelle dans laquelle le chrétien risque de se retrouver à un moment ou à un autre de sa vie, il aurait peut-être utilisé, par analogie, la sécheresse climatique que le pays d’Israël a souvent connue dans son histoire.

Qu’est-ce qu’une sécheresse ?

"La sécheresse est une déficience conjoncturelle (établie par rapport à une valeur de référence, une moyenne) des apports d’eau par les précipitations."

Plus l’écart à la moyenne est grand plus la déception est grande, car la sécheresse est surtout l’insatisfaction d’une attente, voire d’un "dû" dans l’esprit de certains. La sécheresse a des répercussions sur les différents secteurs de l’économie dont la production en dépend directement ; on pense notamment aux activités agricoles.

A Bethlehem (Maison du pain) - il n’y avait plus de pain à cause de la sécheresse. Depuis longtemps, il n’y avait plus de moisson. Elimélec a donc quitté Bethlehem avec Naomi et leurs deux fils pour aller au pays de Moab où il y avait de quoi se nourrir.

En savoir plus...

Pourquoi les hommes ne se marient-ils pas ?

singleSelon l’Insee, l’âge moyen du premier mariage pour les femmes en France est 30,5 ans. Pour les hommes c’est 32,3 ans.

Bien sûr, pour beaucoup ils ont déjà vécu avec quelqu’un mais pour un chrétien qui pratique sa foi, ce n’est pas ainsi que cela se passe.

Dans cet article Charles Porter pose la question: « Pourquoi les hommes chrétiens ne s’engagent-ils pas dans le mariage? » Charles est un américain qui a vécu en France, au Luxembourg, et dans trois pays différents en Afrique de l’est.

Ses propos sont un peu provocateurs mais c’est voulu pour nous faire réfléchir. Et bien sûr les raisons sont nombreuses. Beaucoup de chrétiens sérieux aimeraient se marier mais ne trouvent personne pour eux dans le milieu chrétien.

Nous aimerions entendre votre point de vue. Vous pouvez le laisser en bas à la fin de l’article.

«Charles, on entends dire dans la rue que toutes les jolies filles viennent dans cette église. » Ce paroissien se souciait de ce que les jeunes hommes fréquentaient l’église que nous avons commencé en Tanzanie simplement en raison de la présence de jolies jeunes dames.

Une de mes premières interviews avec la Radio-Est Afrique était sur le thème : "l'Eglise est-elle un bon endroit pour draguer une fille ?" (Ce n’était évidement pas une radio chrétienne)

Nous avons discuté avec des amis de pourquoi les femmes célibataires ne se marient pas. Je voudrais donner quelques réflexions sur pourquoi les hommes chrétiens célibataires ne se marient pas.

La raison est simple: ils ne demandent pas.

Ou bien, ils ne demandent pas assez souvent. Vous finirez tôt ou tard par en trouver une qui vous épousera. Mais c’est plus compliqué que cela.

Après 20 ans de travail avec les jeunes hommes et jeunes femmes, voici quelques-unes de mes idées.

Je ne suis pas Dieu, alors soyez gentil dans vos commentaires à la fin de l’article s'il vous plaît. Cependant, nous aimerions bien entendre votre réponse, même si vous n’êtes pas d’accord.

1. Certains hommes célibataires ne veulent pas grandir.

Voici ce que j’ai lu sur internet : «Le vieillissement est quelque chose que vous ne pouvez pas arrêter, mais devenir adulte est un choix », ou quelque chose comme ça. Et c'est vrai !

Beaucoup de jeunes hommes veulent rester éveillés des nuits entières, à jouer aux cartes avec des amis à dépenser leur argent sur eux-mêmes, et surtout, malgré leurs 30 ou 40 ans, voir leur adolescence se prolonger sans fin.

Cela va contre toute l'histoire humaine. Ce comportement dans le temps a été limité aux enfants de famille royale et de gens riches.

Maintenant, avec la montée de la classe moyenne, les hommes peuvent choisir de continuer à vivre en refusant de porter la responsabilité d’une famille. Je sais que cela semble dur, mais cela me conduit à mon deuxième point …

2. Les hommes célibataires chrétiens ne saisissent pas le vrai sens du mariage ni celui d’être adulte.

Votre vie a été donnée comme une administration à gérer. Elle appartient à Dieu. Pardonnez mes vues archaïques, mais vous avez été créé pour protéger et pourvoir. Ces deux responsabilités sont des tâches redoutables.

Le mariage doit être le reflet de l'amour du Christ pour son épouse (du moins du côté de l'homme).

Un homme est au mieux quand il prend soin d'une femme et des enfants.

J’ai une belle femme et trois beaux enfants.
Quelle que soit la valeur de tous les efforts que j’ai fournis dans la journée, lorsque je rentre chez moi le soir, je sais que ma famille a ne bien plus grande importance.

Je protège et je pourvois aux besoins des quatre personnes qui sont les plus importantes dans ma vie.

Chaque homme devrait connaître ce sentiment.

3. La pornographie et la masturbation.

Peut-être me trouverez-vous brusque, pourtant l'apôtre Paul a écrit : « Il vaut mieux se marier que de brûler. » (1 Cor. 7 :9)

La passion est donnée aux jeunes et, utilisée correctement, elle guidera l’homme à choisir une compagne.

Mais, la croissance et l'acceptation de la pornographie liée à la masturbation pour se donner du plaisir ont remplacé l'expression naturelle des rapports avec une femme.

Et pendant que je suis en train de m’attirer des ennuis enflammés, j’ajoute : peut-être qu’on n’a pas compris la vraie joie du sexe.

Voici ce que des études commencent à démontrer : « Les relations monogames sur le long terme, apportent plus d’épanouissement sexuel. »

Mais, pour beaucoup, parce qu’ils ont essayé le sexe et touché au porno, ils ne connaissent pas la vraie "chose".

Ils ne sont pas prêts à payer le prix pour l'obtenir.

4. Le mariage est considéré à tort comme la fin de la vie.

Une fois que vous vous mariez, vous vous installez dans la vie, le mot clé étant « installer. »

Un jour, j’ai rencontré un producteur d’une chaine de radio nationale aux USA qui est parti avec sa femme et ses enfants pour un long voyage d’un an autour du monde.

Cher? Bien sûr, mais probablement pas plus que d’autres folies qu’on se permet dans la vie.

Le Mariage, quand il se passe normalement, ne s’appuie pas sur des limites, mais tend vers l'expansion et la croissance.

J’ai entendu, et peut-être même cru dans le passé, « j’aurais dû faire du X avant de me marier. J'aurais dû voyager. J’aurai dû ... »

9RH6AAYIDP

Réfléchissez ! Les gens qui voyagent avant le mariage, voyagent aussi après leur mariage. Les gens qui ne font pas beaucoup avant de se marier, ne font pas beaucoup après leur mariage non plus.

Le mariage ne change pas ce que vous faites. Il change la personne avec qui vous le faites.

5. Les jeunes hommes célibataires chrétiens ont peur de faire le mauvais choix, ou tout simplement de choisir.

Dans un monde où une mise à jour se pointe toujours à l’horizon, nous nous habituons à attendre le "Next Big Thing" (la dernière nouveauté).

La réalité est que dans les relations, il est rare que cela se produise. Vous ne trouverez pas la prochaine grande chose. Vous la deviendrez.

Vous devez grandir pour être la personne des rêves de quelqu'un d'autre. Pendant trop longtemps, je rêvais de la femme parfaite, et j’ai attendu que ma femme change.

Au lieu de cela j’aurais dû rêver d'être le mari parfait pour ma femme.

Ok, je suis arrivé au bout de mes cinq points, mais puisque j’ai commencé, permettez-moi d’en soumettre trois autres à votre réflexion.

6. « Girls just wanna have fun. » (Les filles veulent juste s’amuser).

C’est ce qui chantonnait Cindy Lauper, mais c’est vrai pour les garçons aussi. Les jeunes hommes ont juste envie de s’amuser. Rien de mal à cela.

Pourtant, dans le mariage, vous ne pouvez pas avoir le plaisir sans travailler.

7. Les jeunes hommes chrétiens ne se marient pas parce que les jeunes femmes chrétiennes vivent dans un monde de rêve.

Les romans d'amour, les films romantiques et des films de super-héros ont pollué les esprits et les attentes des femmes.

La nouvelle voiture, la belle maison, les vacances de rêve, tout cela vient après des années de travail et de sacrifice par les deux parties dans un mariage.

Il n’existe pas, le gars parfait. Mais, vous non plus, vous n’êtes pas la femme parfaite.

8. Ils n’ont pas trouvé la bonne fille, et ils se contentent d'attendre.

Mariez-vous avec votre meilleur ami. Les statistiques montrent que si vous avez survécu à l'enfance, vous avez bien des chances de vivre plus de 80 ans.

Alors, prenez votre temps. Pratiquez la maîtrise de soi. Donnez-vous au service de Dieu et de l'humanité. Et quand vous trouverez la bonne fille, épousez-là!

(de http://lifecartography.net

Qu’en pensez-vous? Il y a des raisons légitimes pour ne pas se marier aussi? Que pensez-vous de l’article ? Pour ou contre ? 

 

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre "stimulateur de croissance" de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle

avec vous.

 Photos: Lechon Kirb, Unsplash.com; Jasper Boer

En savoir plus...

Principes pour vaincre le péché sexuel

17505759023 6c4f134a63 z

Richard Exley traite le problème de la tentation sexuelle dans son livre «Délivre-moi ». Il dit : « Je crois que je peux dire qu’un grand nombre d’hommes pèchent sexuellement par l’usage de la pornographie, plus que de n’importe quelle autre façon »

Pour Exley il existe des principes pour vaincre le péché sexuel. « … notre victoire sur le péché a été accomplie quand Jésus est mort à la croix. Il devient une réalité présente dans nos vies quand nous ‘‘… vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ ’’ ». (Rom. 6 :11). Cela doit devenir une réalité dans notre vie par la foi.

Délivrance et discipline

Puis nous vaincrons par une combinaison de délivrance divine et de discipline quotidienne.  Il note que si un homme veut vaincre la tentation il y a certains lieux (le magasin de journaux peut-être) à ne pas fréquenter et certaines situations (ou personnes) à éviter.

En savoir plus...

L’acte sexuel—seulement pour le mariage ?

3091835530 bd2ea48c3b zCet article est composé par Denis Biavaà partir du livre de Jim Burns Sexe, mensonges, et vérité, l’amour (Editions Farel, 1999)

Où sont les limites ?

L’auteur anglais, Clive Staples Lewis, observait : «  Il est un fait que chaque fois qu’un homme couche avec une femme, il s’établit entre eux, qu’ils le veuillent ou non, une relation transcendantale dont ils devront jouir ou souffrir éternellement. »                                                                                                                

Tony & Linda

Linda était enthousiaste et elle aimait s'amuser, mais quand le moment venait d'aborder sérieusement la foi en Christ, elle se calmait et se plongeait véritablement dans les Écritures.

Deux ans et demi plus tard, Linda pleurait à chaudes larmes… 

…Elle n'avait jamais vraiment entretenu de relation sérieuse avec un garçon jusqu'à l'arrivée de Tony. 

Tony était un chrétien engagé, Il se montrait toujours très respectueux.  Au début, leurs rencontres avaient lieu dans le cadre du groupe de jeunes ou des activités au sein de l'église. 

Mais, très vite, la vie de Linda s'est articulée progressivement autour de Tony et des moments qu'ils partageaient.

En savoir plus...

LES PASTEURS SE CACHENT POUR MOURIR !

christening-769118 640

Eric Dufour

Il y a quelques temps, un ami utilisa cette expression percutante, pour parler des conséquences parfois tragiques pour certains ministères, de la difficulté d'obtenir du soutien qualifié en cas de besoin. 

Outre qu'elle parodie le titre d'un roman célèbre devenu feuilleton télévisé, cette phrase a pour mérite de synthétiser une douloureuse réalité vécue par certains : Un pasteur, ou tout autre serviteur de Dieu à plein temps, peut-il demander et recevoir une aide adaptée ? A qui s'adresser ? Dans quel cadre peut-il faire une “pause”?

Découragement, sentiment d'échec, épuisement, vraie dépression, abandon définitif du ministère, chute morale, voire même suicide... Toutes les formes de crises, des plus courantes aux plus extrêmes, se retrouvent au sein des ministères. Mais, compte tenu de la position de ceux-ci dans l'Eglise, le “tabou” est encore grand qui entoure ces sujets : Peu nombreuses sont les études qui osent les aborder. Encore moindre sont les solutions offertes. Pourtant, après avoir vécu quelques années de vie d'église, nous avons tous vu ou entendu parler de tels cas. 

J'ai connu un prédicateur qui, poussé par le besoin de confesser à un “ami” ses tentations et son combat spirituel, se retrouva dénoncé, et rejeté de la dénomination à laquelle il appartenait, sans avoir eu l'occasion de recevoir ni écoute, ni aide d'aucune sorte.

Certes, le cas fut écarté et le mouvement épargné d'un “risque” potentiel, mais est-ce ainsi que nous sommes appelés à prendre soin les uns des autres ? N'avons-nous pas un devoir d'accompagnement demandé par Jésus lui-même et les apôtres ? (Matthieu 18:15-20; Jacques 5: 20).

En savoir plus...

Enquête chez les célibataires : "Abattre la pression " !

Cinq jeunes chrétiens ouvrent leur cœur sans tabous : histoire de faire le point sur leur vie de célibataire.

Aucune paire de chaussettes qui traine hormis les miennes, bien sûr ! Et encore moins de soucis pour la télécommande. On ne niera pas que la vie de célibataire offre bien des plaisirs, mais est-ce vraiment le cas pour tout le monde ? Et comment nous, célibataires chrétiens la vivons-nous au quotidien ?

Cinq jeunes chrétiens se sont donc livrés, sans tabous, par téléphone, mail ou en face à face, histoire de faire le point sur leur vie de célibataire. (auteur: Alnaica Augustave)

jump

  • Une façon de vivre

 

Malgré le nombre grandissant de personnes seules, aujourd’hui les jeunes chrétiens célibataires nous démontrent qu’il est possible d’exister et même de s’épanouir en dehors du sacro-saint couple.

Malgré les fortes pressions familiales et sociales qu’ils subissent, ils acceptent sans contraintes les bienfaits de la vie en solo. Sans pour autant en faire leur projet de vie.

« Donnez votre temps surtout à Dieu », explique Vanessa (27 ans, Val-de-Marne). « En tant que chrétienne, je sors, je fais beaucoup d’activités avec mes copines, je passe du temps avec ma famille et je prie avec mes amis... », poursuit-elle.


 Pour Laetitia (23 ans, Val-de-Marne), son célibat est l’occasion de se consacrer à sa vie professionnelle et de suivre la voie que Dieu lui a préparée. Mais c’est également un moment qui lui permet « d’apprendre à se connaitre et passer du temps avec Dieu... c’est comme cela que l’on apprend à grandir dans les difficultés », explique-t-elle.

Perçu autrefois comme une tare, le célibat est de nos jours, signe de liberté et d’aventure. Cela n’empêche pas pour autant de prier pour trouver chaussure à son pied !

« Je crois en Dieu... et je prie pour trouver la femme de ma vie et j’avance. Cela pourrait prendre du temps, mais je suis d’accord d’attendre. Je ne veux pas revenir à mon ancienne vie, aucun compromis et aucune bêtise jusqu’à ce que cela arrive... », affirme Mickael (35 ans, Irlande).

« Cela dépend des périodes, il y a des moments où je la vis sereinement et d’autres moments où j’ai vraiment l’impression d’avoir besoin de quelqu’un, mais globalement je la vis plutôt bien », conclut Pauline (38 ans, Paris).

  • A bas la pression !

Lors des réunions de famille ou pendant les mariages, n’avez-vous pas trop smile1souvent entendu de la part de vos proches « et toi ? Tu vis seule », « toujours célibataire » ou même encore « tu verras bien, ça viendra au moment où tu t’y attendras le moins ».

A cet instant, A quoi pensez-vous ? Ne trouvez-vous pas la vie de célibataire plus difficile au final ?

Pour Vanessa « C’est plutôt l’image que les autres renvoient qui te fait penser que c’est difficile, mais ce n’est pas difficile dès que tu mets Dieu en premier ».

Alors et si nous disions haut et fort "Stop : A bas la pression !"

« Lorsque l'on prend du recul on réalise qu'il y a de très bons moments personnels que l'on peut passer à se connaitre, à mieux connaitre les autres... et aussi à se construire »", nous souligne Laetitia.

  • Mon célibat, c’est quoi ?

Le célibat, c'est pour Vanessa, une période de sa vie où elle peut être en constant mouvement, s'occuper et passer du temps avec ses amis. "Etre occupé, cela oblige à ne pas cogiter", explique t-elle. Alors que pour Pauline, elle y voit une étape dans sa vie : « je ne la vis pas aussi négativement que cela ... J’agis seule et prends des décisions seule sans être en couple ».

Laetitia, quant à elle, utilise son célibat pour apprendre à se connaitre et savoir ce qu'elle recherche dans la vie, "lorsque l'on grandit seule, on apprend à prendre des distances avec soi-même", conclut-elle.

Mickael profite de cette période pour devenir "fort et confiant" face à l'avenir.

Même si les pressions familiales et sociales existent, les jeunes chrétiens nous rappellent qu'ils ne marchent pas seuls et qu'ils ont placé leur vie entre de bonnes mains, celles de Dieu.

C'est avec assurance que ces célibataires abordent la vie chrétienne en respectant fermement la volonté de Dieu.

Alnaica Augustave

Photos: Flickr, Creative Commons,  Alberto Lauretti Moonlit Jump;
 
Moyan Brenn, Smile and happiness

A lire aussi..

CÉLIBATAIRE ET JE LE VIS BIEN ! - UNE VIE REMPLIE de Mcveight Kate

http://www.maisonbible.net/vida9373/celibataire-et-je-le-vis-bien--une-vie-remplie

CELIBATAIRE ET HEUREUX (extrait) de J. Sala Harold

http://www.clcfrance.com/celibataire-et-heureux-dans-un-monde-de-couples_ref_MB-C210.html

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

En savoir plus...

David Wilkerson : une dernière parole pour la France

David Wilkerson

Lors de son dernier passage en France à Sarcelles en 2007, David Wilkerson a parlé directement pour le futur de la France.

__________________

Le pasteur citait des raisons d’espérer pour la France. « La France est devenue très séculière, probablement autant que n’importe quel pays Européen. Mais je suis encouragé. C’est mon quatrième voyage en France et je suis encouragé de voir de nombreux jeunes pasteurs remplis d’espoir, de confiance, de foi et de zèle pour Dieu. Je suis plus encouragé qu’il y a 30 ans. »

Il se montre enthousiaste en parlant de la jeune génération dans le pays de Molière. « …il y a beaucoup de jeunes ouvriers et ils sont motivés. Ils sont plus en relation les uns aux autres par le biais d’Internet. Il y a beaucoup plus d’œuvres d’évangélisation et je ne ressens pas la compétition que j’ai pu connaître à mon époque. Ils n’ont pas peur. Je crois qu’il y a plus de foi qu’auparavant. Alors, je suis encouragé. Je crois qu’il y a un bon futur pour l’Eglise en France. »

Finalement, que pourriez-vous dire aux chrétiens Français ?

Il a fermé les yeux et a réfléchi assez longuement avant de finalement déclarer : « …garder la foi l’Eglise de Jésus Christ va gagner. Aucune fausse religion ne dominera et ne ravira les promesses de Dieu. L’Eglise de Jésus Christ prévaudra dans les derniers jours.

« Aucune autre religion … l’Islam ne s’emparera pas du monde. Gardez la foi, Dieu nous protégera. Dieu aime l’Eglise. Dieu aime son peuple. Il savait que tout cela allait arriver. Plus les temps seront difficiles, plus le corps de Christ se rapprochera, les chrétiens seront noués les uns aux autres. Je crois qu’il y aura un temps merveilleux quand nous serons liés, les barrières entre les dénominations disparaîtront, et tous ceux qui connaissent Christ seront attirés ensemble.

« Je ne vois que de l’espoir absolu—pas de désespoir. »

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

En savoir plus...

Une main étendue dans l’enfer des prostituées

woman-1006100 640Il fait beau à Toulouse en été. Cette nuit, un groupe de filles venant de l’Europe de l’Est papotent en attendant des clients.

Une fille blonde n’est avec elles que depuis trois semaines. La veille, elle a fait un songe dans lequel elle voyait un homme petit, vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, qui venait vers elle avec une Bible bulgare à la main.

Puis, un monospace s’est arrêté et plusieurs femmes sont descendues—des femmes qui ne semblaient pas à leur place dans la nuit de Toulouse. Les nouvelles venues leur ont offert des friandises pour manger et elles parlaient de Dieu.

Soudain, les yeux de la jeune fille blonde se sont remplis de larmes parce qu’elle voyait l’accomplissement de son rêve de la soirée précédente, mais cette fois-ci elle était bien réveillée.

En savoir plus...

Le défi du célibat

lady

Que faire lorsque la rencontre tant attendue tarde à venir, lorsque rien ne semble bouger dans ce domaine si précieux de notre vie que sont les sentiments et la construction de notre future famille ? Car c'est bien ce que nous avons dans le coeur : nous ne comptons pas rester célibataires longtemps !!! Et pourtant...

Les voies de Dieu ne sont pas les nôtres !

Si Dieu avait dit à Moïse qu'il resterait 40 ans dans le désert, y serait-il allé ? Si Dieu m'avait dit que passé le cap fatidique des 30 ans je ne serais toujours pas mariée, 12 ans après ma conversion, je n'aurais jamais voulu le croire !

Donc, que faire durant cette traversée du désert ??? Il y a tant de pièges à éviter, tant d'opportunités de se détourner des voies de Dieu. Car nous ne sommes pas meilleurs que le peuple hébreux dans le désert, il faut en avoir conscience...

Dieu a des projets pour notre vie

Tout d'abord, nous devons nous rappeler que Dieu a conçu d'avance des projets merveilleux pour chacune de nos vies, « un avenir et de l'espérance » nous dit Jérémie 29:11. Il a fait de chacun d'entre nous des êtres uniques, et ses projets sont uniques ! Projets de mariage, de famille, de service... Tout est lié, Dieu n'a rien oublié... Il nous promet même, en Ephésiens 3:20, de nous donner « au-delà de nos espérances » !

Vivre par la foi

Alors face à une telle promesse, nous devons vivre par la foi que Dieu accomplit sa promesse. Et si elle tarde, nous devons l'attendre nous dit Habakuk 2:3, « car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement (...), le juste vivra par sa foi ».

Il faut reconnaître que cette attente est souvent difficile, surtout lorsque l'horloge biologique nous rappelle que les mois et les années sont comptés... La tentation est alors de prendre les choses en main, de décider d'agir par nous même au lieu de laisser le Seigneur le faire.

Laissons-nous alors convaincre par le Psaume 127:1 qui déclare que « Si l'Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ». Alors abandonnons nos destinées entre les bonnes mains de notre Dieu (Psaume 31:15).

Sa promesse et le meilleur

Car la promesse de Dieu pour nos vies, c'est Canaan : ce qu'il y a de meilleur... Et le piège est de s'arrêter à Charan, de se contenter d'une situation qui ne nous correspond pas : dire oui à un(e) chrétien(ne) alors que l'on sait que ça n'est pas ça, ou même s'engager avec un(e) inconverti(e) qui a tant de qualités merveilleuses, mais qui n'a pas la nature de Christ.

Or avant d'avoir le « oui » de Dieu, il faut passer par les « non » de Dieu. Avant d'oindre le roi David, Samuel s'est trompé plusieurs fois : « il se dit, en voyant Eliab : Certainement, l'oint de l'Eternel est ici devant lui. Et l'Eternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille car je l'ai rejeté » (1 Samuel 16:6).

David, huitième fils d'Isaï, était le bon... Mais pour y arriver, il y a eu sept « non » successifs. Ils n'étaient pas des échecs, ils précédaient simplement le « oui »...

Le célibat : une période de transformation

Ainsi, le plan de Dieu pour Israël était le roi David, « homme selon le coeur de Dieu » (Actes 13:22). Alors si nous voulons David, nous devons être à sa ressemblance : des femmes et des hommes de Dieu ! Combien nous avons besoin pour cela d'être transformés ! Et quelle période plus propice à cette transformation que celle du célibat ?

Notre traversée du désert est peut être faite pour cela ! Car le désert est un endroit où Dieu nous conduit pour parler à notre coeur nous explique Osée 2:16. C'est un temps où Dieu nous met à part, pour devenir David, homme selon son coeur, qui accomplira toutes ses volontés. C'est ainsi que l'on pourra être utile dans son oeuvre et rendre notre conjoint et nos enfants heureux.

Alors sans plus attendre, au lieu de nous lamenter sur notre sort, sachons être à l'école de Dieu : tout ce qui nous arrive est pour notre bien (Romains 8:28), même la traversée du désert nommé célibat ! Et notre bien, comme le dit mon pasteur, ce ne sont pas les bénédictions que l'on peut recevoir mais la ressemblance à Christ. C'est alors que nous pourrons être une bénédiction pour les autres, à commencer par celui ou celle que Dieu va nous donner...

Cette période nous permet aussi de savoir qui nous sommes, et donc de pouvoir discerner celui ou celle qui nous correspondra, qui sera notre vis à vis. Car Dieu met sur notre route des personnes (providence divine...), encore faut-il avoir du discernement. Ainsi, Dieu n'unira pas deux personnes dont la vision spirituelle est différente.

Je crois que celui qui a reçu un talent ne peut être uni avec celui qui en a reçu cinq, il y aurait un décalage qui ferait souffrir l'un comme l'autre. En d'autre termes, on ne peut assortir l'éléphant et la souris, comme dirait quelqu'un que je connais... Pour former « une seule chair », comme Genèse 2:24 nous le décrit, il faut être semblable l'un à l'autre, de la même matière en quelque sorte.

Car « le fer ne s'allie point avec l'argile » nous explique Daniel 2:43, ils ne peuvent être unis l'un à l'autre. On a beau chauffer, touiller, agir d'une façon ou d'une autre, le fer et l'argile ne pourrons jamais devenir une seule matière. Il en est de même pour le couple, le critère de chrétien ne suffit pas, nous devons nous correspondre. Si ça n'est pas le cas, il est bon de passer son chemin et d'attendre en silence le secours de l'Eternel comme Jérémie nous le conseille dans ses Lamentations 3:26.

Enfin, voilà quatre petits conseils que j'applique à ma vie :

 --ne pas perdre de temps avec quelqu'un qui n'est pas pour nous, cela ne fait que retarder le plan de Dieu pour notre vie ;


--pour cela, savoir rester seul et trouver son équilibre en étant célibataire. Dieu nous rend fort : nous apprenons à ne dépendre que de lui. Et nous sommes disponibles pour rencontrer celui ou celle que notre coeur aimera ;


--dans l'attente, vivre pleinement la vie que Dieu nous donne, servir le Seigneur, voyager, avoir des amis. Faire ce que nous avons sur notre coeur sans attendre d'être marié pour cela. S'épanouir dans la sainteté de la vie chrétienne : nous avons tous les ingrédients à notre portée pour cela car quel trésor plus merveilleux que Jésus dans notre vie chaque jour ?

--et pour ce faire, surtout, ne pas être polarisés par le mariage. Il paraît que l'âme soeur arrive quand on ne s'y attend pas...

« Il est bon pour l'homme de porter le joug dans sa jeunesse. Il se tiendra solitaire et silencieux, parce que l'Eternel le lui impose. » (Lamentations de Jérémie 3:27-28)
                                        
Nathalie Mazard (Nathalie est maintenant mariée depuis quelques années)

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Flickr, Creative commons, martinak15 228/365

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS