Menu
RSS
David Porter

David Porter

Avons-nous besoin du réveil ?

blowing rockLe réveil de la rue Azusa était issu d’un contexte très particulier.

Dans le monde politique, la première guerre mondiale pointait à l’horizon et la deuxième se préparerait juste après. Il me semble que l’anxiété et la crainte que génère la guerre peuvent aussi pousser les gens à se tourner vers le Seigneur.

A l’époque, des mouvements « sainteté » dans l’Eglise attendaient vraiment la venue du Seigneur. Ces chrétiens voulaient la puissance de Dieu pour prêcher l’évangile et pour mener une vie sainte. Quand ils ont entendu parler de ce qui se passait à Los Angeles ils s’y sont attroupés par milliers.

Le réveil commença parmi les chrétiens, ce qui est normal. Ce n’était pas une nouvelle doctrine mais plutôt le rétablissement d’une vérité qui avait été laissée de côté par l’Eglise--la nécessité d’être baptisé dans le Saint Esprit. Tout le monde était convaincu que Jésus redonnait la puissance à son Eglise pour prêcher l’évangile dans le monde entier. Cela dans le but que Jésus revienne.

Il y a quelques années de cela, un homme qui faisait des recherches sur la croissance de l’Eglise dans le monde affirmait que 80% des gens qui allaient être sauvés cette année-là, seraient évangélisés par des gens des mouvements Pentecôtiste ou Charismatique.

En Afrique, en Amérique Latine, et même en Asie, l’Eglise connaît une telle croissance qu’on a du mal à suivre pour l’enseignement. Souvent, ce sont les gens baptisés du Saint Esprit qui, dans l’évangélisation, sont les premiers.

Mais franchement, en Occident, ça ne bouge pas autant. On dirait qu’une grande partie de la croissance se fait parmi les immigrés. C’est plus que super, mais où sont les populations indigènes ? Nous avons besoin de plus de Sa puissance.

La clef

Comment faire pour que Dieu agisse ainsi chez nous ? Dieu ne donne-t-il plus de ‘rues Azusa’ à notre époque ?

Deux horribles accidents évités

train-1728537 640Un de mes amis, Christophe, fait un travail dont tous les petits garçons rêvent : il conduit des trains dans la très belle région de France qu’est l’Alsace.

Je dis « travail de rêve, » mais je ne suis pas sûr que c’est toujours ce dont rêvent les petits garçons, de nos jours. D’après ce que je sais de mes petits-enfants, ils rêvent probablement de tuer des monstres à trois têtes dans des châteaux de l’espace. C’est un bon travail aussi, si tu arrives à le décrocher.
Une nuit, alors que Christophe conduisait son train à travers la campagne, les phares ont illuminé quelque chose sur les rails, devant. Il a réagi très vite et arrêté son monstre lancé à pleine vitesse juste quelques mètres avant qu’il n’écrase un jeune homme désespéré qui se tenait sur les rails.
Cet homme avait prévu de se suicider et mon ami devait être son bourreau involontaire. Mais Christophe était éveillé, à son poste, et sa réaction rapide a sauvé la vie d’un homme. Nous entendons parler de conducteurs détruits par la drogue et l’alcool, qui causent des accidents au cours desquels de nombreuses personnes meurent.
Mais un homme doit sa vie à Christophe, qui était alerte et faisait de son mieux.
Nous devons notre vie
Quelqu’un d’autre nous a sauvé d’un accident ferroviaire éternel.
« Quant à vous, vous étiez morts à cause de vos fautes et de vos péchés, que vous pratiquiez autrefois conformément à la façon de vivre de ce monde, conformément au prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui est actuellement à l’œuvre parmi les hommes rebelles. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre : notre conduite était dictée par les désirs de notre nature propre, puisque nous accomplissions les volontés de la nature humaine et de nos pensées, et nous étions, par notre condition même, destinés à la colère, tout comme les autres. » (Ephésiens 2)
Ce train du jugement de Dieu se précipitait vers nous. Nous nous tenions sur les rails, coupables et condamnés, attendant l’exécution de la sentence. Le verdict signifiait une mort éternelle, une horrible conscience de la séparation d’avec Dieu, originellement prévue pour le diable. Mais tous ceux qui ne veulent pas de la seigneurie de Dieu dans leur vie le rejoindront.
« Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ – c’est par grâce que vous êtes sauvés –, il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ… » (Ephésiens 2)
Mais, c’est-ce que cela ? Il y a quelqu’un qui se tient entre le train et toi et moi. C’est Jésus, et Il a payé le prix que la justice exigeait à cause de nos péchés. Le train l’a percuté, Lui, et pas nous.

« En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. En réalité, c’est lui qui nous a fait s; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance afin que nous les pratiquions. » (D’Ephésiens 2, SG21)
A présent, Il offre le pardon des péchés, un nouveau cœur, purifié devant Dieu, et une vie épanouissante qui continue jusque dans l’éternité, pour tous ceux qui viennent à Lui. Demande pardon. Détourne-toi de cette vie qui te conduit à un crash avec la justice. Place ta foi dans le Seigneur Jésus. Fais-Lui confiance et sers-Le.
Échappe à l’accident ferroviaire et vit !
____________________________

Le réveil qui a secoué le monde

a1Il y plus de 100 ans, en 1906, un journaliste du Times de Los Angeles (USA) se rendit à une réunion dans la rue Azusa. Elle commençait à faire parler -beaucoup- dans la ville et au-delà. Il ne fut pas du tout impressionné de ce qu’il vit dans ce bâtiment.

Il décrivit pour ses lecteurs des gens qui : « …lisaient des énoncés bizarres et racontaient un credo que nul mortel sain d’esprit puisse comprendre. Les adeptes de cette doctrine bizarre pratiquent les rites les plus fanatiques, prêchent les théories les plus effrénées et s’excitent dans un état de folie. »

Il poursuivait : « L’assistance se compose essentiellement de gens de couleur, quelques rares blancs se trouvent parmi eux ; le voisinage passe des nuits terribles à cause des hurlements de ces adorateurs qui restent des heures à se balancer dans une attitude de prière insoutenable."

Ces gens prétendaient être baptisés du Saint Esprit et avoir le don de parler en langues !

Le journaliste insistait sur le sensationnel (avec sans doute des exagérations et un point de vue qui n’était pas impartial) sans voir le fond. Avec un peu de perspicacité spirituelle, il aurait vu des gens ayant un amour intense pour le Seigneur Jésus et un désir de le connaître dans toute sa puissance.

Des gens de toutes les nations sont venus pour être baptisés dans le Saint Esprit lors de ces réunions. Rentrés chez eux, ils ont prêché Jésus avec une puissance qui leur était inconnue auparavant. Le réveil à la rue Azusa ne dura que trois ans (bien qu’une petite église issue du réveil continua encore des années), mais il a déclenché un mouvement qui a secoué le monde.

A la fin du 20eme siècle, quand Time/Life magazine analysa les derniers mille ans pour déterminer quels étaient les 100 événements qui marquèrent le plus le dernier millenium, le réveil de la rue Azusa figura sur la liste !

Croissance incroyable

« Aujourd’hui, un demi-milliard de gens s’identifie en tant que Pentecôtiste ou Charismatique, et les Pentecôtistes à eux seuls sont plus nombreux que les Anglicans, les Baptistes, les Luthériens et les Presbytériens tous ensemble. » (Life Magasine en ligne). Dans le monde, ce mouvement est devenu la deuxième tendance chrétienne la plus grande après les Catholiques Romains.

Boze le Rottweiler merveilleux

dog-218965 640Vous allez sûrement penser que ça devient du n'importe quoi,

mais cette semaine, j'aimerais vous encourager à être comme

 le Rottweiler de mon frère.

C'est le seul chien que je connaisse qui porte trois noms. Mon frère
Charlie l'appelait " Bozo ", ou " Boze ". Ma belle-soeur l'appelait " Lazy "
(= paresseux). Quand le premier petit fils est né, il avait du mal à dire
" Boze ", alors notre héros canin est devenu "Bubba ".

Son ancien maître, de toute évidence, ne voulait plus de lui et l'a
abandonné au bord d'une route. Et un jour, le chien affamé et affaibli est
venu au garage de mon frère (mon frère était garagiste). Et comme il a bon
coeur, il l'a nourri et vous connaissez la suite de l'histoire : depuis ce
jour là, mon frère avait un chien !

Boze est le genre de chien dont on se méfie : " Attention, chien méchant ! ".
Maintenant qu'il mange bien, il est grand, fort et à l'air menaçant. La
plupart des gens qui ne le connaissent pas marchent le plus loin possible
de lui. C'est vrai que d'après l'Encyclopédie Britannique,

" Depuis le moyen âge et jusqu'au début du 20ème siècle, le Rottweiller était le chien
de garde des bouchers. En allant au marché, ceux-ci attachaient à son cou
une bourse contenant tout leur argent. ".

Mais en fait, c'est un gentil chien : quand quelqu'un vient, il l'accueille
en le regardant passer tranquillement, la langue pendante et dégoulinante
de bave ou au pire, il l'accueille avec une indifférence flagrante.

Mais avec les autres chiens, c'est une autre histoire ! Il aime la bagarre
et s'ils entrent dans son territoire, on se croirait dans une partie de
catch avec les aboiements en plus. Il n'est pas méchant, seulement il aime
la bagarre.

Un jour, mon frère aidait sa belle-mère à la ferme. Dans son pick-up, il
traversait tranquillement le pâturage en profitant du beau paysage, avec
Boze à l'arrière du véhicule. Tout à coup, les chiens du voisin sont
apparus et ont commencé à aboyer.

Personnellement, je crois qu'il y a une sorte de protocole entre les chiens
pour des situations comme celles-ci. L'animal dans le pick-up aboie et il
prend son air méchant ; les chiens par terre aboient et ils prennent leur
air méchant. Chacun a l'air d'un gros dur, mais personne n'est blessé.
C'est un bon arrangement, surtout s'il y a des femelles tout près qui
observent la scène.

Mais le problème, c'est que Boze aime la bagarre.

S'abonner à ce flux RSS