Menu
RSS
Croissance

Croissance (58)

Il me le faut maintenant !

Roger Lewis

Durant les années 1960, le psychologue Walter Mischel a mené une expérience avec des enfants de quatre ans. On appelle maintenant cette expérience « le test guimauve. » L'objet de l'exercice était de déterminer la capacité de chacun des petits d’attendre la gratification.

Chaque enfant a eu une guimauve. Soit il la mangeait de suite , soit il attendait le retour du chercheur vingt minutes plus tard, attente récompensée par deux guimauves.

Certains enfants ne pouvaient pas attendre. Ils ont englouti la guimauve immédiatement. Les autres luttaient pour ne pas la manger. Ils ont couvert les yeux, ils se sont parlé à eux-mêmes, chanté, joué, ou même essayé de dormir. Ceux qui tenaient le coup ont été récompensés par deux guimauves quand le chercheur est revenu.

Douze à quatorze ans plus tard ils ont de nouveau évalué les mêmes enfants. Les différences étonnaient les chercheurs. Ceux qui avaient été capables de contrôler leurs désirs et attendre la gratification en tant qu'enfants de quatre ans, étaient plus efficaces socialement et personnellement à leur adolescence .

En savoir plus...

Comment Sortir D’un Temps De Secheresse Spirituelle

Daniel Brion

Au cours de son ministère terrestre, Jésus s’est beaucoup servi d’images de la nature et de la vie courante pour dispenser son enseignement. Il surprenait ses auditeurs en leur donnant des paraboles que les disciples ne comprenaient pas toujours.

« Un semeur sortit pour semer,…. Un père avait deux fils,…… Un marchand de perles trouve une perle de grand prix,… » etc.

S’il avait dû parler de la sécheresse spirituelle dans laquelle le chrétien risque de se retrouver à un moment ou à un autre de sa vie, il aurait peut-être utilisé, par analogie, la sécheresse climatique que le pays d’Israël a souvent connue dans son histoire.

Qu’est-ce qu’une sécheresse ?

"La sécheresse est une déficience conjoncturelle (établie par rapport à une valeur de référence, une moyenne) des apports d’eau par les précipitations."

Plus l’écart à la moyenne est grand plus la déception est grande, car la sécheresse est surtout l’insatisfaction d’une attente, voire d’un "dû" dans l’esprit de certains. La sécheresse a des répercussions sur les différents secteurs de l’économie dont la production en dépend directement ; on pense notamment aux activités agricoles.

A Bethlehem (Maison du pain) - il n’y avait plus de pain à cause de la sécheresse. Depuis longtemps, il n’y avait plus de moisson. Elimélec a donc quitté Bethlehem avec Naomi et leurs deux fils pour aller au pays de Moab où il y avait de quoi se nourrir.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS