Menu
RSS
Bob Marley ou Jésus ?

Bob Marley ou Jésus ?

« … en quelques mois...

Joyce Meyer: guérit de l'horreur de l'abus sexuel

Joyce Meyer: guérit de l'horreur de l'abus sexuel

Joyce Meyer a été désigné...

Une fille revient des morts

Une fille revient des morts

Naomi Brillon « Des femm...

Prev Next
Croissance

Croissance (67)

Victoire sur la frustration

2468506922 c1ed495959 zGuy Bergamini

Jésus posa un jour la question suivante à ses disciples : Où donc est votre foi ? (Luc 8.25). Jésus pose toujours les bonnes questions et nous n’avons pas toujours les bonnes réponses ou les bonnes attitudes qui prouvent que notre relation avec lui, ou avec les circonstances négatives de la vie, ne sont pas au top…

Il pourrait aujourd’hui me poser cette question : Hey ! Guy ! Où est donc ta joie ? C’est aussi grave que ça ? Est-ce aussi terrible ?

Néhémie, dans un temps de combat, de découragement et de frustrations multiples donna au peuple lassé et déprimé, un secret divin, irrésistible, d’une puissance insoupçonnée : « La joie du Seigneur sera votre force. » (Néhémie 8.10)

Il existe un lien direct entre la joie divine et la force de continuer. Elles sont étroitement liées.

Quand l’une fait défaut l’autre est pénalisée… La frustration, la dépression, la morosité s’installent dans le cœur du croyant.

En savoir plus...

Jésus, ce célèbre inconnu

Couv JesusCelebreInconnuJésus est devenu célèbre -  Alors que, dans les années 1960, les Beatles étaient au sommet de leur popularité mondiale, la journaliste Maureen Cleave interviewa John Lennon avec cette question : « Comment vit un Beatle ? » Voici un extrait de cette interview parue dans le « London Evening Standard du 6 mars 1966.

Lennon déclara : « Le Christianisme disparaîtra. Il s’évaporera. J’ai raison, et il sera prouvé que j’ai raison. Nous sommes désormais plus populaires que Jésus. »

Cette déclaration fit scandale aux Etats-Unis, et à l’aube de leur ultime tournée, le 11 août 1966 à Chicago, John Lennon fut obligé de se justifier devant les médias américains. Ce qu’il fit en ces termes : « Je ne dis pas que nous sommes meilleurs ou plus grands. Je ne nous compare pas à Jésus-Christ en tantque personne ou à Dieu en tant qu’entité. J’ai juste dit ce que j’ai dit, et j’ai eu tort… » C’est bien de l’avoir reconnu.

L’Evangile déclare : « Le roi Hérode entendit parler de Jésus dont le nom était devenu célèbre » (Marc 6/14)  Pourquoi ?  Les récits bibliques nous donnent les raisons de sa célébrité 

Jésus est vraiment unique  - Unique ne signifie pas seulement qui est seul ; il signifie aussi qui n’a pas son semblable, qui est sans pareil, qui est infiniment au-dessus des autres, qui est incomparable. Seul a un sens relatif, unique a un sens absolu. Le Nouveau Testament applique deux fois le mot image à Jésus : « Le Fils est l’image du Dieu invisible » (Colossiens 1/15) et « …la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu. » (2 Corinthiens 4/4)

En savoir plus...

Des pratiques secrètes pour votre jeunesse permanente

4917246367 3233cb8e3e zParfois nous entendons des gens de 55 ans qui semblent déjà avoir un pied dans la tombe. L’âge leur pèse.

Et puis, il y a des gens qui ont plus de 70 ans et on dirait des locomotives. Quel est le secret de ceux qui ajoutent des années aux années sans sembler vieillir pour autant ? Leur extérieur s’use mais ils sont une joie pour ceux qui les entourent.

Trois personnes donnent des réponses surprenantes à cette question, mais qui pourtant, nous donnent à tous un espoir pour l’avenir.

Joël Chedru, Le Havre.

« Dieu voulant, j’aurai 76 ans le mois prochain. C’est à 67 ans que j’ai laissé la responsabilité de l’Église du Havre après 21 années de service en son sein, ayant à cœur de continuer de servir Dieu d’une autre manière.

Si, selon le dictionnaire « Retraite » signifie : Quitter la vie active. Pour moi, la retraite, c’est continuer de servir, mais d’une autre manière. C’est ce que j’essaie de faire avec la grâce de Dieu ; n’oubliant pas que « Le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité » (Proverbes 12/27) d’autant plus quand c’est pour Dieu, pour son œuvre, et pour les âmes.

Je crois que Caleb est un bel exemple d’un homme de 85 ans encore bien vert

« encore vigoureux » (Josué 14/11) Caleb disait : « L’Eternel m’a fait vivre». 

C’est une grâce de Dieu qui ne nous doit rien et à qui nous devons tout. Etre âgé, en bonne santé et pouvoir être encore utile au Seigneur et à son œuvre ; c’est le bonheur.

Quelqu’un a dit : « Ne demandez pas à Dieu de vous rendre heureux, mais utile et vous serez heureux. »

J’ai le privilège d’avoir une épouse infirmière qui veille sur ma santé, par une nourriture simple, équilibrée et sans graisse, ne faisant toutefois aucun régime, mais évitant souvent ce qui est bon au palais mais pas pour la santé, comme les sauces et les viennoiseries.

Je fais aussi un peu de sport, du vélo ; à la mauvaise saison, avec un vélo d’intérieur pendant le journal TV des Infos, soit 13 kms en une demi-heure ; comme ça je ne perds pas de temps.

En savoir plus...

DES ATHÉES COMMENCENT À FAIRE MARCHE ARRIÈRE

5546445177 3251db342c z

La plupart d’entre nous ont été au moins une fois assaillis par les ‘nouveaux athées.’

Les personnalités telles que Richard Dawkins et son livre : « Pour en finir avec Dieu » et Christopher Hitchens et son ouvrage au titre provocateur : « Dieu n’est pas grand » attaquent l’idée de Dieu et se moquent de ceux qui croient en Lui.

Nous avons entendu des militants comme Polly Toynbee, la présidente de l’association des Humanistes de Grande Bretagne affirmer : « De tous les éléments du Christianisme, celui qui est le plus repoussant est l’idée que le Christ a pris nos péchés sur lui-même et a sacrifié son corps en agonie pour sauver nos âmes. Est-ce que nous lui avons demandé de faire cela ? » demanda-t-elle dans un article qui attaquait « Les Chroniques de Narnia » de C.S. Lewis.

Les nouveaux athées sont plus agressifs et ouvertement intolérants dans leur promotion de la ‘non-foi.’

Avec toute leur clameur et leur sarcasme, on penserait que tous les gens intelligents—les scientifiques et les philosophes en tête—ont quitté le pays des fées de cette foi en Dieu et ont voyagé jusqu’à la vérité éclatante de l’athéisme.

En fait, certains des athées les plus en vue font un pèlerinage dans le sens contraire, soit ils épousent une foi en Christ, soit ils arrivent tout au moins à la conclusion que Dieu doit exister quand ils considèrent les découvertes scientifiques de ces dernières années.

En savoir plus...

Kit de survie des derniers temps

16434209891 77ca53457a z

Franck Alexandre

La nuit vient, c’est vrai, mais l’enfant de Dieu averti de ces choses, sait que l’aube succède toujours à la nuit. Alors, ayant cette espérance, d’un avenir glorieux, préparons-nous à affronter le pire. Mais préparons-nous surtout à vivre le meilleur et ce, pour l’éternité, car l’aube d’un nouveau jour est annoncée !

La planète est dans un mauvais état, mais ce n’est plus une révélation, vous le saviez déjà !

Si j’avais osé avancer de tels propos ne serait-ce que quelques années auparavant, vous m’auriez certainement catalogué comme « prophète de mauvais augure ». Cependant, aujourd’hui, ce sont les scientifiques et les experts engagés dans l’étude des climats qui déclarent, preuves à l’appui, que notre planète est à l’agonie.

L’émission du dioxyde de carbone dans l’atmosphère a augmenté de 50 % en un siècle, ce qui est énorme !

C’est écrit il y a longtemps

A Johannesburg, le 2 septembre 2002, au cours d’une conférence sur le développement durable, le Président de la République française, Jacques Chirac, fit cette déclaration : « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas ! Prenons garde que le 21ème siècle ne devienne pas, pour les générations futures, celui d’un crime contre la vie. »

Depuis deux mille ans, la Bible ne dit- elle pas que : « La création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. » Romains 8 : 22.

Aujourd’hui, il n’y a rien de plus menacé que la vie. La planète survit, l’humanité aussi. C’est pourquoi nous devons veiller sur notre conduite. Restons proches de Dieu !

L’apôtre Pierre a dit : « Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété... » 2 Pierre 3 : 11.

En savoir plus...

Une partie de carte au paradis ? Tu y sera ?

3770923096 8980c011e2 z

Tout au début de notre ministère, j'ai servi en tant que pasteur assistant dans mon église. Je devais travailler à coté pour pourvoir aux besoins de ma famille. Le seul travail que j'avais pu trouver était de travailler pour l'entretien des routes, pour le comté.

Je n'étais pas spécialement bon là-dedans, mais ma femme et moi-même avions pris une mauvaise habitude. Nous aimions manger et, dans la mesure où les épiceries ne donnent habituellement pas de nourriture gratuitement, je me suis dit qu'il valait mieux que je prenne le travail que je pouvais trouver.

C'était bien, dans le sens où ça m'a mis en relation avec des collègues qui ne connaissaient pas le Seigneur. C'est une chose à côté de laquelle passent bon nombre d'entre nous, prédicateurs.

Un de mes collègues les plus désagréables s'appelait Jonesy*. Ce petit gars avait une grande bouche grossière, qu'il ouvrait souvent. Un jour cependant, pendant le repas, il a dit quelque chose qui m'a marqué pour les quarante années qui ont suivies.

En savoir plus...

Un cadeau pour vous

Un Cadeau pour vous!

Taches de Café est “un stimulateur de croissance spirituelle” de David Porter. David a travaillé comme pasteur aux USA, au Luxembourg, et en France. Il est aussi rédacteur du magazine en ligne  “Victoire”.

Vous pouvez recevoir «Taches de Café » chaque semaine dans votre boite mail. Ces méditations vous seront envoyées gratuitement. C ’est simple: il suffit   d’envoyer un e-mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ';document.getElementById('cloakc3164d9c45fc4629da9ca6298c6ee591').innerHTML += ''+addy_textc3164d9c45fc4629da9ca6298c6ee591+'<\/a>'; et de demander       d’être abonné.

Les Taches dans votre boite électronique chaque semaine!

Faites simplement un e-mail à  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Et écrivez « abonner ». C’est simple.

Voici une Tache:

Dieu, serait-Il égoïste ?

Parfois quand je crois que mon "moi" a besoin d'un peu d'encouragement, je prends mon épouse dans mes bras et je lui demande :

" Pourquoi, m'aimes-tu ? Est-ce à cause de ma (grande) beauté, de ma richesse ou de mon intelligence ?''

Elle m'adresse un de ses regards qui veut dire: '' Ai-je un autre choix que ceux-là ? '' Et elle me répond, " Je t'aime, c'est tout ".

Mon "moi" insatisfait reste sur sa faim.

Mais un jour j'ai eu une pensée terrible ( avec le recul, je crois bien c'était le Saint Esprit. ) " Si j'essaie de faire en sorte que ma femme me loue je suis un égoïste'' !

Mais au fait Dieu ne nous commande t-il pas  de le louer ? Dieu serait-il pour autant égoïste ?

Il y a des personnes qui pensent que Dieu est un tyran arrogant, qui oblige ses faibles sujets à le louer. Celui qui connaît personnellement le Seigneur sait que cela n'est pas la vérité.

Pourquoi un Dieu tout-puissant, Omniscient, et Omniprésent, riche et glorieux-- pourquoi un
tel DIEU aurait besoin de nous pour que nous le lui disions.

Lui qui est tout cela, que nous l'admettions ou non !
Mais en réalité la louange est plus pour nous que pour Dieu.

La louange nous permet de mettre notre propre ''univers'' en ordre.

Pendant près de 1500 ans, et ce jusqu'à Copernic se manifeste en réfutant les connaissances de l'époque qui étaient erronées, les hommes croyaient qu'un petit univers tournait autour de la terre.

Selon leur théorie la terre était le centre de tout. L'affirmation de Copernic a fait sensation en proclamant que la terre tournait autour du soleil, et à cause
de cela il a ''laissé des plumes'' mais par la même occasion il a ouvert la porte à de nouvelles découvertes.

Quand nous louons le Seigneur, nous réalisons que c'est le lui centre et pas nous. Toute existence sans exception dépend de Lui, pas de nous.

Nous existons pour Lui et non pas le contraire. Un ami a remarqué que souvent des maladies mentales gravitent autour de ceux qui sont rempli d'eux-mêmes.

Ils ne pensent qu'à leurs propres problèmes.

Peut-être que pour certains la solution à leurs problèmes psychologiques passe par la louange à DIEU. Il se pourrait fort bien que le transfert de nos pensées au Roi des Rois, au Seigneur des Seigneurs ait pour conséquence la solution à nos problèmes et la guérison de nos corps malades.

Soyons honnête et reconnaissons que l'homme est un être qui a besoin de louer quelque chose ou quelqu'un.

C'est inné en lui ! Ecoutez les foules qui rugissent tant aux matchs de foot qu'à un concert de rock. Les hommes
sont idolâtres et adorent l'argent et la gloire.

Mais nous devons faire attention et considérer comment nous utilisons cette liberté...liberté de louer ce quelque chose ou ce quelqu'un. Dieu dit, "je ne donnerai pas ma gloire à un autre ". Cette gloire lui appartient.

Tant de choses qui peuvent être bonnes, deviennent des sujets d'effroi quand ces dernières ne sont plus à leur place.

Par exemple : L'électricité éclaire ou chauffe notre maison. Mais si des milliers de volts s'abattent
sur elle quand la foudre se déchaîne du ciel, ils peuvent tuer.

Les relations sexuelles fortifient notre mariage, mais elles peuvent êtres porteuses de maladies transmissibles, et de conséquences ''tordues'' si ces dernières ont lieu en dehors de cette union de mariage que DIEU bénit.

La louange a pour but d'honorer celui qui en est l'objet et bénit celui qui l'offre, quand celle-ci jaillie d'un coeur sincère et pur.

Mais la louange qui appartient de droit à Dieu, donnée à un homme et reçu par cet homme, détruit celui qui la détourne et qui la vole.

Nous découvrons qui est Dieu, comment est DIEU quand nous l'adorons.

Quand j'étais en faculté, un de mes amis qui mesurait environ 1 mètre 95 et pesais pas moins de 110 kilos, jetait à l'occasion le poids pour une équipe d'athlétisme.

Je le savais grand et fort, mais intérieurement je
m'imaginais plus fort que lui. Apres tout, je mesurais 1m85 et pesais 82 kilos, moi-meme.

Pour un type, un dur à cuir comme moi qui avais joué au
football américain, mon ami ne devait pas me poser de problème.

Un jour, pour me prouver que j'avais raison, ma chance est venue. Nous jouions et je me suis trouvé face à face avec lui, mes mains contre ses mains.

'' Voilà le moment, " ai-je pensé ! J'ai concentré toutes mes forces contre lui et je l'ai repoussé. Rien ne s'est passé.

Puis a son tour il m'a repoussé et j'ai résisté avec héroïsme au moins une demi-seconde avant d'être projeté en arrière.

J'ai eu à ce moment la révélation de sa force dans toute sa plénitude. Il était fort, mon ami, et bizarrement d'un coup je me sentais plus humble.

Une version de Psaumes 50:23 '' Celui qui offre sa reconnaissance, celui-là me rend gloire, et il prepare le chemin où je lui ferai voir le salut que Dieu donne." Ou que je puisse lui montrer le salut de DIEU. (New
International Version)

La louange prépare le chemin pour les bénédictions
de Dieu.

Finalement, notre vie de louange est un élément d'équilibre dans notre relation avec DIEU. Un homme qui refuse de louer Dieu est probablement centré sur lui-même et refuse de Lui faire confiance.

Quand nous commençons à l'adorer et que nous Lui disons combien nous l'aimons du fond de notre coeur, Il vient à son tour pour nous dire combien Il nous aime.

Dieu n'a nul besoin de persuader les gens de le louer (en contraste à moi tout à l'heure) parce que,

" ..Il y a abondance de joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite.. " (Ps. 16 : 11) Une relation comme
cela n'a pas de prix !

En conclusion, Dieu serait-il égoïste ? Pas du tout.

L'homme qui a vraiment appris ce que c'est de le louer est entré dans le secret de sa présence bénie.

Pour cet homme la louange est devenue l'essence même de sa vie, aussi naturelle que sa propre respiration.

Pour recevoir gratuitement des "Taches de Café" dans votre boite mail chaque semaine, envoyez un email à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus...

Un miracle d'amour pour ma belle-mère

sunset-silhouette-jump-aundre-larrowGuy Bergamini

« C ’est à l’Éternel qu ’il te faut remettre tout ton avenir.  Aie confiance en lui et il agira. »  Psaume 37.5 (Version Semeur)

Lorsque je me suis tourné vers le Seigneur, dans les premières semaines de ma conversion, Dieu m’a fait une grâce formidable. Il m’a  donné un jour, dans un moment de prière, la vision de mon coeur. J’ai été projeté en esprit à l’intérieur de mon coeur et je l’ai contemplé avec une certaine appréhension. Tout n’était que pierre.

En haut, devant, derrière, sur les côtés, j’étais enfermé dans un coeur de pierre. Sur toutes les parois, un travail était en oeuvre et je voyais une main, un burin et un marteau. Les parois étaient remplies d’encoches et l’environnement saturé d’éclats.

Une voix retentit, pleine de douceur et de force en même temps. Je ne l’ai jamais oubliée. « Je changerai ton coeur de pierre en un coeur de chair et j’y déverserai mon Esprit ».

Je me sentais misérable… Un coeur de pierre mais en même temps je me sentais plein d’espoir… Un coeur de chair rempli de son Esprit me serait donné.

Je courus chez les chrétiens qui m’avaient amené à Jésus pour leur faire part de ce que je venais de vivre. Ils m’ont rassuré et m’ont montré le texte du prophète Ézéchiel contenant ce verset. Ce verset fut et demeure la base et l’espoir de ma sanctification en Christ, qui est lui-même la pierre angulaire.

Un amour pour la belle-mère ?

Trois années après notre mariage et mon engagement dans l’église, nous sommes entrés dans le ministère à plein temps. Notre première église nous amena à déménager à plus de cinq cents kilomètres de la belle-famille.

Bien que nous ayons essuyé de nombreux commentaires, nous avons plié bagages avec nos deux premiers enfants, pour la belle région berrichonne, pour la ville de Châteauroux.

En savoir plus...

Evolution. Oui! ! Non! Peut-etre ? 2eme partie

875835136 a3ea94f091 z

Darwin est-il « L’homme qui tua Dieu ? »

Benoît Hébert

La théorie de Darwin et son rapport avec la foi chrétienne a été et est toujours l’objet d’un débat passionné.

Dans un article récent paru dans Courrier International à l’occasion du 200ème anniversaire de Darwin et du 150ème anniversaire de la parution de son exposé de la théorie de l’évolution : L’Origine des Espèces, Peter J. Bowler affirme que Darwin n’était rien de moins que « l’homme qui tua Dieu » !

Richard Dawkins, célèbre biologiste de l’Université d’Oxford, mondialement connu pour son athéisme militant a écrit dans l’Horloger Aveugle (1986) : « Je ne pourrais pas imaginer être athée avant 1859, lorsque Darwin a fait publier L’Origine des espèces... Darwin a rendu possible le fait d’être un athée intellectuellement accompli. »

Pour beaucoup d’évangéliques, ce genre de « confession d’incrédulité » est à l’origine d’une image très négative de la personnalité de Darwin et de son travail scientifique.

Pour ridiculiser la foi ?

En savoir plus...

Evolution...oui! ... non! peut-etre ?

12246463395 2342ffff1a z

 

La science opposée à La foi ou La science ET La foi ?

La science et la foi sont-elles en concurrence pour expliquer notre existence ? S’excluent-elles mutuellement ? Où sont-elles vraies, toutes les deux ?

Plusieurs scientifiques chrétiens se sont beaucoup interrogés sur la question et se sont efforcés de montrer que les deux ne sont pas incompatibles. Dieu a fait l’univers et toutes les lois de nature sont en accord avec sa Parole.

Il y a des scientifiques athées qui refusent de reconnaître la possibilité d’un créateur qui ne s’appelle pas « chance » ou « hasard ».

De notre côté, nous les chrétiens, nous nous sommes portés champions de certaines causes qui ne sont pas forcement bibliques, mais apparaissent plutôt comme des interprétations de la Bible proposées par certains.

Ceux-ci n’étaient pas forcément de bons scientifiques ni de bons théologiens !

Les deux articles proposés aujourd’hui et demain s’intéressent à la question du commencement de l’univers et envisagent cette étude sous deux angles différents, l’un plus traditionnel, l’autre posant des questions qui nous obligent à réfléchir.

Ce que Darwin ne savait pas

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS