Menu
RSS
Sourire et réflechir

Sourire et réflechir (54)

Le chemin romantique

7662644464 3e5e2e7d78 z

Quand nous travaillions au Luxembourg, nous avons emmené des amis pour leur faire découvrir notre château préféré, de l'autre côté de la frontière, en Allemagne. Le château Eltz se cache dans une profonde vallée au milieu des collines boisées. Phyllis et moi sommes tombés amoureux de lui à la première vue.

D’habitude, nous arrivions au château par le nord, laissant la voiture sur un parking et continuant à pied sur une petite route pour voir cette relique du passé.

Ce jour-là, j'ai quitté la route principale trop vite et nous nous sommes retrouvés de l'autre côté du château. J'ai vu un petit panneau indicateur pour y arriver, qui m'a bien plu : « Romantischen Weg » ou quelque chose comme ça.

Je connais juste assez la langue allemande pour être dangereux, alors j'ai annoncé aux autres : « Ca dit que ceci est le chemin romantique. » Nous avons donc décidé de suivre cette piste prometteuse pour rejoindre le château. Mais il y avait une forte descente dans la forêt et nous avons dû faire très attention de ne pas trébucher dans ce sous-bois, à cause des pierres et nous casser la jambe—ou la tête.

Tout autour de nous des ours, des lions et des tigres rugissaient (enfin, c'était probablement des oiseaux mais j'y ajoute des bêtes carnivores pour vous impressionner.)

Nous nous souciions plus de notre santé que de romantisme.

Ce jour-là j'ai décidé que si un Français me disait que quelque chose est romantique, je le croirai. Idem pour un Italien, mais si un Allemande me dit cela, je ferai attention.

Je peux imaginer un couple d'amoureux allemand sur le Chemin Romantique: « Heidi kommt. Hier ist den romantischen Weg. » ('' Viens, Heidi. Voilà le chemin Romantique.'')

Souffle, souffle, souffle ... « Ich komme, Klaus. Ich hoffe daß ich keine cardiac Krise auf diesem romantischen Weg habe. » (« Je viens Klaus. J'espère que je n’aurai pas de crise cardiaque sur ce chemin romantique »)

(Mes excuses à mes amis allemands pour mon allemand pitoyable et pour les taquineries) .

En savoir plus...

La puissance d'un nom

B-26-Marauder-1Un jour, je me tenais devant la pierre tombale en Normandie d'un aviateur de 22 ans de l'armée de l'air américaine.

Toute la journée j'ai essayé d'imaginer comment ça s'était passé pour lui ce jour de novembre, il y a un peu plus de 70 ans maintenant.

Des milliers de mètres en dessous de lui, les défenses antiaériennes de l'occupation allemande se sont sans doute réveillées, le feu de leur artillerie crachant des explosions tout autour et au milieu de sa formation. Peut-être des Messerschmitt 109 ont-ils décollé sur-le-champ pour les combattre.

Les alertes antiaériennes hurlaient leur alarme pendant que les mères françaises ramassaient leurs enfants et cherchaient frénétiquement un abri.

Le jeune pilote surveillait ses instruments avec soin, refoulant sa crainte, pendant que les obus explosaient tout près, secouant l'avion. Le vrombissement des moteurs de son B-26 Marauder noyait toute conversation, à supposer que l'équipage ait eu l'envie de parler dans un moment aussi stressant que celui-là.

Regardant sur la gauche du cockpit, il aura vu les autres avions de ce 454ème escadron du 323ème groupe de bombardiers, chacun soucieux d'accomplir sa mission au-dessus de Saint Omer-Longenesse. Chacun priait qu'il lui fût donné de retourner en vie à sa base en Angleterre.  D'autres avions grondaient dans la formation au-dessus de leurs têtes.

Et le voilà, le problème. Ce jour là la mort est venue d'en haut au lieu d'en bas.

En savoir plus...

Ma tenue ridicule

3093553603 d013362504 zNous pensions être super cool dans les années 60 et au début des années 70.

Nous croyions que nos habits nous rendaient plus beaux et plus belles que tous les autres qui avaient vécu sur la terre avant nous.

Il y a quelques années de cela, quelqu'un m'a montré une photo de ma petite amie (maintenant ma superbe épouse) et moi, prise à l'époque. J'ai rougi.

Nous étions habillés comme ça ?!!!

Sur la photo, quelqu'un qui me ressemble vaguement portait un ensemble qui
est un peu difficile à décrire (ou peut-être difficile à admettre) : pantalon blanc avec d’assez grosses rayures pourpre ; une chemise couleur lavande, une ceinture blanche, des chaussures blanches, et des chaussettes de couleur pourpre.

La cravate était blanche ou pourpre, je ne me souviens plus exactement.

Je me sentais vraiment à la mode, ce qui n'est pas mal pour un étudiant en
fac très pauvre. En fait, je me sentais plus ou moins 25% plus beau lorsque je portais ce costume-là.

Maintenant, lorsque je vois un film de cette époque-là, je rigole. Quelle
bande de phénomènes nous étions ! Quelques-uns de mes amis étaient des
hippies et j'aime bien regarder leurs photos. Rire fait du bien à l'âme.

Nous dépensons tant d'argent pour la mode. Demain cette mode aura l'air
ridicule (dans certains cas, elle est déjà ridicule aujourd'hui).

Eugène Peterson dans sa paraphrase de la Bible (le Message) dit : « Tout ce temps et argent gaspillés pour la mode--croyez-vous que cela fasse vraiment une grande différence ? … Les gens qui ne connaissent pas Dieu se tracassent pour ces choses, mais vous connaissez Dieu, et comment Il agit. Imprégnez votre vie dans la réalité de Dieu, dans l'initiative de Dieu, dans la provision de Dieu. Ne vous créez pas des soucis de ce que vous allez manquer. Vous découvrirez qu'Il pourvoira à tous vos besoins humains quotidiens. »

Au lieu de se casser la tête pour devenir riche ici-bas sur la terre, Dieu
veut que nous encaissions nos trésors dans la banque du Ciel. Les gens qui
passent tout leur temps en essayant d'amasser des gadgets, rester à la
mode, et être " heureux " ici-bas, se trouveront en faillite lorsqu'ils se
tiendront devant le Seigneur.

« Ne vous amassez pas des richesses dans ce monde, où les voleurs forcent les serrures et dérobent. Amassez-vous plutôt des richesses dans le ciel, où ni les vers ni la rouille ne peuvent détruire, où les voleurs ne peuvent pas forcer de serrures ni dérober. CAR LA OU SONT TES RICHESSES, LA AUSSI EST TON COEUR. (Mat. 6 :19 à 21, français courant).

Qu'est-ce qui inspire ton cœur ? Où passez-vous la plupart de votre temps
? Donnez-vous à Dieu les restes, pendant que vous passez votre vie en
cherchant à amasser de l'argent, à toujours être à la dernière mode, à
essayer d'impressionner les autres ?

Investissez-vous dans son royaume et faites ce qui Lui plait, et Il
pourvoira à tout ce dont vous avez besoin (Mat. 6 :33). Il l'a promit.

Et vous n'aurez pas à rougir en regardant les photos de vous-même dans
quelques années !

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Flickr, Creative Commons, Wally Gobetz NYC - Barney's 2008 Holiday Window - Peace & Love: Have a Hippie Holiday!

En savoir plus...

Ah, L’amour Est Beau !

3150017557 a18d71208f z

J'ai entendu dire :"L'amour est beau"! Je ne sais pas. Parfois il semble seulement un peu ridicule.

Quand j'étais en fac, je partageais une chambre avec un jeune homme. Il est tombé amoureux d'une jeune fille et il est vite devenu un autre homme. Il rentrait chez lui chaque week-end pour la voir, puis il retournait à l'école, flottant sur un nuage de bien-être.

Il a mis de son parfum sur une petite serviette et de temps en temps il inhalait sa fragrance tout en rêvant de sa bien-aimée.

De ma place, de l'autre côté de la chambre je regardai cette scène et me suis dit, " Qu'est-ce que c'est cela ? Un homme réduit à un tel état par une fille " ?

Pitoyable.

En savoir plus...

Le pasteur donne une fessé ? Une percée luxembourgeoise ? Les mamans mangent leurs enfants ?

6208357676 8fa00deb09 mL’ENFANT ET LE BAPTÊME

Au Canada, une petite fille de trois ans, Rena, a assisté à un service de baptême d’eau pour la première fois. Elle réagit avec surprise quand le pasteur plongea la personne dans l’eau.

« Pourquoi a t-il poussé cet homme dans l’eau, papa ? Pourquoi ? » Sa mère a essayé de lui expliquer tout bas ce qui s’est passé mais la petite ne comprenait toujours pas.

En savoir plus...

Est-ce un péché d’avoir un tatouage ?

2262919126 bc2de83bff oJe viens juste d’apercevoir une femme avec un tatouage à l’épaule. Un marin aurait été jaloux.

Personnellement, je n’ai jamais voulu avoir de tatouage car je ne pense pas que je serais plus beau ainsi. Mettez-vous un autocollant sur une Porche ?

Beaucoup de personnes estiment que c’est un péché de se faire tatouer en se basant sur des versets de l’Ancien Testament comme: « Ne vous faites pas d’entailles sur le corps en signe de deuil ; ne dessinez pas de tatouages sur votre peau. Je suis le Seigneur » (Lev. 19:28)

Je suppose que le verset concerne plutôt les gens qui se font tatouer par idolâtrie et moins ceux qui cherchent à affirmer leur style. Je ne sais pas si j’ai raison mais je suis simplement d’avis que ce n’est pas très beau.

Les humains ont des comportements changeant à une vitesse sidérante. Les tatouages sont la grande tendance du moment et demain il y aura déjà plein de regrets.

Quelqu’un a dit que l’avenir nous réservera plein de grands-mères qui avaient été tatouées à la nuque qui auront le même tatou sur l’estomac quarante ans plus tard. Et le jeune homme qui s’est fait tatoué d’un cœur avec le nom « Catherine » finira finalement sa vie avec Sophie.

En savoir plus...

Que faire lorsque tu deviens fou furieux

4628277817 d0ab67f499 z

 

N'as-tu jamais rencontré quelqu'un qui ait la capacité de te rendre fou furieux ? L'autre jour, ça m'est arrivé et je dois admettre que j'ai été pris par surprise.

 

Je ne suis pas connu pour être quelqu'un de colérique. Au début de notre relation, après plusieurs mois passés à nous fréquenter, Phyllis m'a dit : « 

Qu'est-ce qui pourrait bien te mettre en colère ? Je ne t'ai jamais vu en colère. »

 

Elle n'a pas dit ça pendant 44 ans. Elle a fini par découvrir le secret. (En fait, nous nous tenons toujours très bien, jusqu'à ce que nous ayons gagné le cœur de la fille, n'est-ce pas les gars ?)

 

Et bien, l'autre jour je parlais à cette dame au téléphone. Elle travaille pour l'administration, ici à Saint-Maur. Elle me disait que le papier que je lui avais envoyé n'était pas le bon. 

 

Je lui ai répondu que je n'avais pas le papier qu'elle me réclamait parce que quelqu'un d'autre, dans un autre bureau de l'administration, m'avait dit de faire tout à fait autre chose et que je m'étais exécuté bien gentiment.

Donc, j'avais raison.

En savoir plus...

Poussière ou grand-père ?

10432933863 1eb3b9409d m

Poussière ou grand-père ?

Un dimanche, le petit Jean 
revenait  de  la  réunion avec sa mère. Il avait l’air très sérieux. « A  quoi  penses-tu, Jean ?» « Maman,  c’est  vrai ce que le pasteur a dit, que nous  venons  de  la  poussière et nous retournerons dans la poussière ? »

« Oui Jean, pourquoi ? »

« Quand  nous  serons  à  la 
maison, il faut regarder sous 
mon lit, parce qu’il y a quel-
qu’un qui vient ou quelqu’un 
qui part. »

ENVOYÉ POUR TERMINER

Le marathonien, John Stephen Akhwari de Tanzanie, finit dernier au marathon des Jeux Olympiques de 1968, dans la ville de Mexico. Mais, il devint une source d’inspiration pour les autres.

Ce coureur africain fut blessé en chutant dans la course.

Courant à peine et avec beaucoup de difficulté il a continué son chemin. Il n’y avait que peu de spectateurs dans les gradins quand il entra dans le stade une heure après que tous les autres aient parcouru les 42 kilomètres. Il finit dernier, dernier au marathon des Jeux Olympiques de 1968 !

Quelqu’un lui a posé une question, demandant pourquoi il a continué la course. Il savait qu’il ne pourrait pas décrocher une médaille !

« Mon pays ne m’a pas envoyé à 11,000 kilomètres pour 
commencer la course. Ils m’ont envoyé à 11,000 kilomètres pour la terminer. »

(transmis par le pasteur Roger Lewis)

(photo:Flickr, creative commons; Enokson Friendly Library Staff)

En savoir plus...

LES LEÇONS D’UN MILK-SHAKE 

1409953163 1d2a987edc mpar David Porter

Sur une échelle de 100 pour l’évaluation de la nourriture, je crois que les milk- shakes auraient un score d’environ 95. Je les aime bien !

Mais même les milk-shakes engendrent des complications. Supposez, par exemple, que vous revenez de quelque part. Il fait nuit et vous vous arrêtez en chemin pour vous délecter d’un milk- shake.

J’avoue que cela m’est arrivé plus d’une fois. Là, dans l’obscurité de votre voiture, vous insérez la paille dans le breuvage épais et crémeux et vous aspirez.

Rien.

Alors, vous aspirez une seconde fois,plus énergiquement. Toujours rien !

Et vous aspirez encore et encore. Finalement, vous aurez un tout petit goût de ce liquide merveilleux, juste assez pour vous taquiner.

En clair, il faut une autre stratégie. Vous avez déjà aspiré jusqu’à ce que votre visage implose !

En savoir plus...

Avons-nous besoin d’un réveil ?

river1Je me pose la question : « Les chrétiens 
d’aujourd’hui ont-ils autant faim que ces gens-
là? Moi, ai-je une telle faim ? » Le Seigneur va 
t-il déclencher une œuvre qui va marquer le 
21eme siècle (si Jésus ne revient pas) comme 
le réveil de Pentecôte marqua le 20eme 
siècle ?

Le réveil de la rue Azusa était issu d’un contexte très particulier.

En 1906, dans le monde politique, la première guerre 
mondiale pointait à l’horizon et la deuxième 
se préparerait juste après. Il me semble que l’anxiété et la crainte que génère la guerre 
peuvent aussi pousser les gens à se tourner vers le Seigneur.

A l’époque, des mouvements « sainteté » 
dans l’Eglise attendaient vraiment la venue du Seigneur. Ces chrétiens voulaient la puissance de Dieu pour prêcher l’évangile et pour mener une vie sainte.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS