Menu
RSS

Jésus compose chaque détail de la mosaïque de ma vie

mosiacQuand j’étais à l’école maternelle, une fois, nous avons fait de la mosaïque. Il s’agissait de composer un tableau avec des petits cailloux multicolores, plus ou moins cubiques, que nous collions sur un support. La maîtresse circulait entre les tables armée d’une grosse pince, et brisait pour nous quelques morceaux de verroterie selon ce qui nous manquait pour compléter le motif. Il fallait placer le bon cube à la bonne place. C’était loin d’être facile à faire ! Mais ça m’avait beaucoup plu.

J’y repense de temps en temps. La vie ne ressemble-t-elle pas à cette mosaïque multicolore que mes menottes d’enfant ont réalisée ce jour-là ?… Quelques décisions -bleues- au départ, un choix précis -jaune- peut-être sur un coup de tête, cette orientation -verte- un peu plus tard, et quelques motifs imposés ici et là !… Ainsi l’ouvrage de nos vies prend peu à peu du relief.

Mais combien de nuits passons-nous, au lieu de dormir, à « refaire » la fresque de nos choix ? A tenter de redécoller les petites pierres qui composent la mosaïque de notre vie une à une ? « Ce cube-là n’allait pas : j’aurais dû prendre telle décision… Pourquoi ai-je réagi de telle manière ? » Heureusement grâce au pardon de Christ, nous pouvons tourner la page. Alors à quoi cela nous avance-t-il de chercher « the cube » parfait, puisque c’est passé...

 

Mais le doigt expert de Dieu, plein d’amour, sait intervenir sur ces déficiences de nos vies passées. Vous savez, ces choses que l’on juge infidèles. Ces choses qui n’ont pas été réalisées dans la confiance en Dieu. Si infimes ou énormes soient-elles, Jésus propose non seulement de nous les pardonner, mais aussi de les réparer, en comblant ces lacunes de son amour puissant, de ses paroles de guérison et en intervenant concrètement dans notre existence. Osée 14/4 nous dit : « Je réparerai leur infidélité, j’aurai pour eux un amour sincère ». Oh, je sais maintenant, qu’Il possède le cube exact qui permettra d’achever mon tableau !

Philippiens 1/6 : Et, j’en suis fermement persuadé : celui qui a commencé en vous son œuvre bonne la poursuivra jusqu’à son achèvement au jour de Jésus-Christ. Il retravaille patiemment les motifs inachevés. Il répare le filet. Il change le moins en plus. Le sens du beau selon Dieu n’a rien à voir avec le nôtre ! Je l’ai observé tant de fois réparer mes pauvres choix « humains » jusqu’à ce qu’on ne puisse en détecter la cicatrice ! Comment fait-il pour changer le mal en bien ? Personne ne le sait. Mais il le fait. Et, chose inconcevable, ce qui aurait dû être un sujet de tristesse ou de honte est devenu une richesse à partager ! …La grâce de Dieu embellit la mosaïque de ma vie dès avant son commencement ! Comment ne pas s’en émerveiller ?

« Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance. Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin. Oh ! Que ta fidélité est grande ! L’Eternel est mon partage, dit mon âme ; c’est pourquoi je veux espérer en lui. L’Eternel a de la bonté pour qui espère en lui, pour l’âme qui le cherche ». (la Bible)

S’endormir comme un bébé en bonne santé !... Sans responsabilité, sans choix important à faire, sans erreur à contrôler, sans pression d’aucun ordre !… Un bébé vit l’instant présent. Son petit cœur est simplement comblé de l’amour dont il est entouré. C’est pourquoi son repos est parfait.

Alors, comblée, je m’endors en paix. La mosaïque de chaque instant de ma vie, c’est Christ qui la compose.

Annick Le Pennec

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemercredi, 11 mai 2016 11:44

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut