Menu
RSS

Les prières d'une maman : drôles ou désespérées … très efficace !

Les prières d'une maman : drôles ou désespérées … très efficace !

mamas prayersDimanche midi, nous sommes enfin assises à table. Ma sœur et ses 3 filles et moi-même avec mes 3 filles: Ann-Céline (8 ans), Emma (6 ans) et Pia (1 an).

Comme je suis en visite pour quelques jours chez mes parents, nous mangeons ensemble après le culte : deux adultes éreintés et 6 enfants surexcités par la faim et impatients de passer l’après-midi avec toute la grande famille Dernelle.

Et nous avons à peine le temps d'éviter les catastrophes que les filles semblent créer les unes après les autres. Je leur demande de rendre grâces pour le repas et c'est à ce moment que je m'entends soupirer "Seigneur, reviens vite", ma soeur répond avec un « amen » retentissant.

De son côté, Ann-Céline, ignorant nos supplications, remercie fidèlement pour le repas.

Ah ! Les prières d’une maman. Elles jalonnent une journée, comme des SMS à une amie, comme un café, un relais, une fusée de détresse, des bouquets de fleurs, des pralines,…

Prier c’est tenir ce dialogue, simple et pourtant si important avec celui qui sait tout, peut tout et est partout. « Notre Père, qui es aux cieux,… » Jésus a bien montré l’exemple.

Et oui, parler au Père, c’est lui parler tout simplement: de lui, de son royaume, de nous, de nos besoins, de nos relations, de nos enfants…

Laissez-moi vous emmener dans mon quotidien et partager avec vous une journée typique et quelques-unes des prières qui la remplissent.

La tasse de café

Ma première prière le matin est comme une tasse de café... un grand besoin de dire au Seigneur "il me faudra de la force pour me lever, aide-moi et qu'ensemble, nous fassions le meilleur de cette journée. Tu sais, j’ai tellement besoin de toi".

Le relais

Ma prière lorsque mes enfants partent à l’école c’est comme si passais le relais: "Seigneur, je ne vais pas être avec mes filles durant plusieurs heures... mais toi tu ne les quitteras pas, entoure-les, protège-les du danger et des méchants. Qu’elles aient de la joie de grandir et d’apprendre, et beaucoup de gentillesse pour les autres. Mais surtout donne-leur l'envie de te connaître. Merci d’être proche de ceux que j’aime".

La carte de route

Ma prière lorsque j’essaye de faire tout le travail qui m’attend durant la journée, est comme regarder un itinéraire avec Dieu: « Seigneur, il y a tant à faire, le temps passe si vite, mes priorités ne sont pas toujours les tiennes.

« Alors, n’hésite pas à bouleverser mes plans, montre-moi ton chemin, donne-moi ton cœur, je veux être tes mains sur cette terre. Oui, apprends-moi à bien compter mes jours et à les utiliser avec sagesse (Psaumes 90 :12) ».

Les pralines

Les enfants reviennent si vite de l’école. Et passer tous les après-midi avec 3 enfants de un, 6 et 8 ans, c’est dynamique, parfois difficile mais tellement riche.

Mes prières sont comme des pralines: « Seigneur, merci pour ces 3 merveilles, pour leurs questions, leurs idées, leurs bêtises aussi. Aide-moi à toujours avoir du temps pour m’allonger sur le sol et regarder Emma danser, écouter Ann-Céline lire, et jouer à la balle avec Pia ; pour les aider avec leurs devoirs, parler de leurs amis ; pour les prendre dans mes bras et leur donner des bisous.

« Donne-moi de toujours leur montrer que je les aime et que toi aussi tu les aimes. Et puis quand on se dispute, ou qu’on est malade, quand on n’a pas envie de se voir et que l’humeur est mauvaise, donne-nous de ne pas nous faire de mal mais de trouver un peu de patience, d’apprendre à pardonner, d’accepter nos différences et de nous réconcilier. La vie avec toi est une belle aventure ».

La fusée de détresse

Généralement, vers 18h, j’ai un coup de fatigue, il faut encore manger et préparer les filles pour aller au lit. Ça papote dans tous les sens, ça chante, ça traîne… et là, souvent, j’arrive à mes limites.

Alors, au repas du soir, j’envoie une fusée de détresse à Dieu et je le supplie : « Seigneur, ta grâce ! J’ai besoin d’assez de force pour les mettre au lit avec amour et gentillesse ».

Le bouquet de fleurs

Enfin, au coucher, après les histoires du soir, nous prions ensemble (bien souvent c’est mon mari qui met les filles au lit et qui prie avec elle mais parfois, c’est moi).
J’aime entendre les prières des enfants, leur confiance, parfois leur rapidité.

Et je prie à mon tour, un bouquet de mercis : « Merci mon Dieu pour mes trois filles, pour toute la joie qu’elles me procurent, pour les moments passés ensemble,… donne-leur de beaux rêves et de nouvelles forces pour demain ».

Un dernier bisou

Alors le soir quand mon mari et moi prions, mon cœur est rempli de reconnaissance pour ce Dieu puissant, toujours présent et qui sait tout. « Merci Seigneur pour ma famille, et surtout pour mon mari, merci pour cette journée finie, tu ne m’as pas laissée un instant seule. D’ailleurs, demain ça recommence, bonne nuit et à demain, tu sais que j’aurais vraiment besoin de toi. »

Les « oh ! non ! »

Et entre-nous, il y a tous les petits soupirs quand il faut déplier le lit de voyage et que tout coince, quand la cuisine à l’air d’un champ de bataille, quand les filles se sont coupé elles-mêmes les cheveux, quand les enfants sont malades, quand les devoirs sont difficiles,…

Les « ah ! oui ! »

Puis il y a les grands mercis--pour le lever du soleil, pour les « je t’aime » des enfants, pour la soirée en amoureux, pour une bonne tasse de thé,…

Et les « je t’aime »

Et au bout du compte, il y a les je t’aime et je ne pourrais pas vivre sans toi.

« Merci Père Céleste, je t’aime. Parfois, j’ai l’impression d’être une petite fille avec son papa, traversant une gare bondée de gens, je ne vois rien au loin, je ne comprends pas ce qui se passe, mais je m’accroche à toi de toutes mes forces, et je sais que tu ne me laisseras jamais seule. Merci. »

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

image:Flickr, creative commons Happy Mother's day Mama! 

Dernière modification lelundi, 02 mai 2016 12:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut