Menu
RSS

Comment Sortir D’un Temps De Secheresse Spirituelle

Comment Sortir D’un Temps De Secheresse Spirituelle

Daniel Brion

Au cours de son ministère terrestre, Jésus s’est beaucoup servi d’images de la nature et de la vie courante pour dispenser son enseignement. Il surprenait ses auditeurs en leur donnant des paraboles que les disciples ne comprenaient pas toujours.

« Un semeur sortit pour semer,…. Un père avait deux fils,…… Un marchand de perles trouve une perle de grand prix,… » etc.

S’il avait dû parler de la sécheresse spirituelle dans laquelle le chrétien risque de se retrouver à un moment ou à un autre de sa vie, il aurait peut-être utilisé, par analogie, la sécheresse climatique que le pays d’Israël a souvent connue dans son histoire.

Qu’est-ce qu’une sécheresse ?

"La sécheresse est une déficience conjoncturelle (établie par rapport à une valeur de référence, une moyenne) des apports d’eau par les précipitations."

Plus l’écart à la moyenne est grand plus la déception est grande, car la sécheresse est surtout l’insatisfaction d’une attente, voire d’un "dû" dans l’esprit de certains. La sécheresse a des répercussions sur les différents secteurs de l’économie dont la production en dépend directement ; on pense notamment aux activités agricoles.

A Bethlehem (Maison du pain) - il n’y avait plus de pain à cause de la sécheresse. Depuis longtemps, il n’y avait plus de moisson. Elimélec a donc quitté Bethlehem avec Naomi et leurs deux fils pour aller au pays de Moab où il y avait de quoi se nourrir.

La sécheresse n’était pas une fatalité pour Israël, mais un jugement de Dieu à cause de l’infidélité du peuple à l’égard de la Loi de l’Eternel. C’est ce qui ressort de Aggée 1.11 :« J’ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes, Sur le blé, sur le moût, sur l’huile, Sur ce que la terre peut rapporter, Sur les hommes et sur les bêtes, Et sur tout le travail des mains. »

Verset 9 : « Pourquoi ? dit l’Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. C’est pourquoi les cieux vous ont refusé la rosée, Et la terre a refusé ses produits. »

De la même façon, la sécheresse spirituelle d’un chrétien n’est pas une fatalité, mais le résultat d’un comportement, d’un choix, d’une négligence, d’une infidélité, d’une tiédeur.

La sécheresse n’est pas du tout dans volonté de Dieu pour ses enfants. Notre Père a formé de bons projets pour nous, et ils se réaliseront si nous sommes attentifs à sa Parole. Inspiré par le St-Esprit, le prophète Jérémie déclare : « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Eternel, Et dont l’Eternel est l’espérance ! Il est comme un arbre planté près des eaux, Et qui étend ses racines vers le courant ; Il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, Et son feuillage reste vert ; Dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, Et il ne cesse de porter du fruit. » Jérémie 17 :7-8

Voilà ce que Dieu veut pour chacun d’entre nous !!

Mais, comme Israël en son temps, nous n’avons pas toujours été ce que le Seigneur attendait de nous, et nous avons connu, ou nous connaissons la sécheresse spirituelle avec son cortège de tristesses, de déceptions, de frustrations, de découragements, de défaites, d’insuccès ….

Comment sortir de cet état ?

En reconnaissant notre état !! Se voiler la face, ignorer la réalité sous quelque prétexte que ce soit ne mène à rien, sinon qu’à s’enfoncer davantage dans la sécheresse jusqu’au point de non retour.

Qu’a dit Dieu à son peuple, à l’époque d’Aggée, pour le sortir de la sécheresse ?

1°) « Est-ce le temps pour vous d’habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite ? » Aggée 1 :4

Il faut reconnaître que l’on s’est trompé de priorité en plaçant nos intérêts avant ceux du Royaume de Dieu. Jésus a dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par–dessus. » (Matthieu 6:33)

Je me souviens de cette période dans ma vie où, voulant me faire une situation professionnelle, j’avais négligé ma relation avec le Seigneur. Un accident de la route m’a stoppé net. Pendant que l’on me transportait à l’hôpital, cette parole de Jésus est revenue à mon esprit : « Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme ? » (Marc 8:36)

Je suis alors entré dans une phase de réflexion et de repentance en observant le conseil suivant :

2°) Considérez attentivement vos voies ! Aggée 1 :5

Si nous faisons cela à la lumière de la Parole de Dieu, et sous l’action du St-Esprit, nous verrons alors que nous nous sommes fourvoyés. C’est un travail sérieux sur nous-mêmes que le Seigneur nous demande de faire, avec la plus grande attention, sans chercher d’excuses, prêts à accepter ses voies, ses pensées plutôt que les nôtres.

3°) Montez sur la montagne, Aggée 1 :8

Il y a ici l’exhortation à aller à la rencontre de Dieu. « Montez » - élevez-vous, prenez de la hauteur, visez les objectifs célestes, ceux qui durent éternellement ! Esaïe 40.31 : « Ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles. »

4°) Apportez du bois et bâtissez la maison Aggée 1 :8

Quand Abraham est allé vers la montagne du Morija pour offrir son fils, il tenait le feu à la main et Isaac portait le bois. Ils marchaient ensemble vers la montagne du sacrifice – du don de soi – de ce que l’on a de plus cher. Et là, ils ont bâti la Maison d’Israël, objet de toutes les promesses divines contenant le germe messianique.

On sort de la sécheresse spirituelle quand on cesse de penser à soi, à ses intérêts, pour diriger nos regards dans la direction des projets de Dieu.

En conclusion, j’affirme que la sécheresse spirituelle n’est pas une fatalité. Elle survient quand nous ne donnons pas à notre âme l’eau nécessaire pour maintenir sa vigueur. Or Jésus a dit dans Jean 7:38 « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein , » comme dit l’Ecriture. Voilà la garantie suprême contre la sécheresse spirituelle : une foi agissante, obéissante, active, en Jésus qui a aussi dit : « Si quelqu‘un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. » Jean 7 :37

Que le Seigneur bénisse richement ceux qui ont soif et veulent aller de l’avant avec Lui.

Dernière modification lejeudi, 06 juillet 2017 15:30
Plus dans cette catégorie : Il me le faut maintenant ! »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut