Menu
RSS

Pourquoi les choses qu'on ne peut pas avoir ont-elles toujours l'air si bonnes?

La nourriture qu'on ne peut pas avoir est toujours incroyablement bonne, ne l'as-tu jamais remarqué?

Au début des années quatre-vingt, quand nous sommes allés pour la première fois dans une école de langue dans les Alpes françaises, j'étais assis en classe, en train de conjuguer des verbes et j'avais très envie d'un Dr. Peppers (une boisson américaine).

On ne pouvait pas en avoir. Peux-tu imaginer tout un continent privé de Dr Peppers? Ça peut conduire à certains problèmes de comportement graves.

Oh, je sais que les français ont une des meilleures cuisines du monde, mais les Dr Peppers, les restaurants mexicains et la laitue iceberg (une laitue très populaire aux USA) me manquaient.

Cette année là, une de nos amies est retournée aux USA pour Thanksgiving et elle a ramené une canette de Dr. Pepper. Je suis encore ému en y repensant. Enfin, un peu.

Quoi qu'il en soit, j'ai mis cette canette dans le petit frigo de notre appartement (est-ce qu'il n'en émanait pas comme un rayonnement céleste?)

Quand elle a été bien froide comme il faut, dans un geste de pur altruisme, je l'ai humblement partagée avec ma femme et mes trois enfants. Quand j'ai bu ma part, j'ai fermé les yeux et j'ai eu une vision (ou quelque chose d'approchant).

J'ai vu les chaudes nuits du sud, le base-ball, l'Amérique, la famille et tout ce qui est bon dans le monde.

Tu sais quoi? Maintenant, je peux avoir du Dr. Pepper à la petite épicerie, en haut de notre rue, ici, à Saint-Maur, ou dans le grand supermarché Leclerc qui n'est pas très loin. Mais maintenant que je peux en avoir, j'en bois très rarement. C'était bien meilleur quand il y en avait peu. Pareil pour la laitue “iceberg” et la nourriture mexicaine.



Un  jour, nous avons fait presque 100km depuis Albertville, où se trouvait l'école de langue, jusque Genève pour aller au seul McDonald à proximité. Et maintenant, je les évite tant que je peux. On en trouve partout en France.

A présent, ce qui me manque, c'est le restaurant "Cracker Barrel",  un vrai restaurant mexicaine, ou des hamburgers aux pickles (petits légumes macérés dans le vinaigre, épicés). La majorité de ce qui me manquait avant est maintenant disponible partout et je ne les désire plus autant.

Ce qui me manquait vraiment vraiment beaucoup, c'était les cookies aux flocons d'avoine pour manger en buvant mon café. Tu sais quoi? Cette année, “Hob Nobs” est arrivé. Ce sont des cookies aux flocons d'avoine qui viennent d'Angleterre. Au début, j'étais ravi, mais maintenant que je les ai, tu sais quoi...

ILS SONT ENCORE BONS! Et si je vis 157 ans et que je n'ai plus qu'une seule dent, cariée, j'utiliserai ce petit bout de dent pour mâcher les cookies aux flocons d'avoine. Et quand les cookies aux flocons d'avoine ne seront plus bon, il ne restera plus qu'à m'enterrer parce que tout mon bon sens m'aura quitté.

Excuse moi, je me laisse un peu emporter.

L'être humain est bizarre. Il veut ce qu'il n'a pas, et il n'apprécie le plus souvent pas ce qu'il a.

Est-ce que nous apprécions ce que nous avons dans le Seigneur?

Récemment, je lisais ce que Jésus a fait quand Il nous a sauvé.

“Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux.” ( 1 Pierre 1:3-4).

Pierre remarque que nous pouvons bien-sûr connaître des moments de tristesse à cause des épreuves. Mais quand nous gardons les yeux fixés sur le Seigneur Jésus, un ingrédient remarquable vient s'ajouter au mélange : “lui que vous aimez sans l'avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d'une joie ineffable et glorieuse, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi.” ( 1 Pierre 1:8-9)

Alors, comment se fait-il que nous allions au travail le lundi matin avec une tête qui ressemble à celle d'un blobfish ? (The Ugly Animal Preservation Society --la société protectrices des animaux laids--a accordé au blobfish le titre d'animal le plus laid du monde. Regarde un peu si tu ne le crois pas : http://life-sea.blogspot.fr/2013/07/blobfish.html)

C'est le principe du Dr Pepper : ce que nous n'avons pas est bien mieux que ce que nous avons.

Bien souvent, nous oublions d'apprécier ce que nous avons en Jésus Christ. Oh, nous chantons, nous prêchons sur le sujet mais nous manquons souvent de trouver notre joie en Jésus. Dieu nous a créer pour la joie. Et quand nous n'en trouvons aucune dans notre relation avec Lui, nous la cherchons tout autour de nous.

Je suis convaincu que la raison pour laquelle de nombreux chrétiens se tournent vers l'adultère et vers l'idolâtrie de leur passe-temps, ou ils essayent de changer le monde par des méthodes humaines, c'est qu'ils ont perdu cette joie que Jésus nous donne.

Comment la retrouver? Et bien, ça aide de méditer. Méditer, tu veux dire, genre : “Ummmmm, ummmmm, ummmmm”?

Non, je veux dire : STOP! Tu t'arrêtes un peu et tu passes du temps à réfléchir à tout ce que Jésus a fait pour toi. A ce qu'Il a fait en toi. A ce qu'Il prépare pour toi. Ensuite, tu dis : “merci”, du plus profond de ton cœur.

“Je l'ai fait dimanche”, protestes-tu. Oh, vraiment? Je t'ai vu dimanche (enfin, je ne t'ai pas vraiment vu mais je sais que tu le faisais). Tu chantais, assis à ta place habituelle,  "Amazing Grace" de John Newton par exemple, et tu pensais : “Je me demande à quelle heure commence ma série. J'espère que le pasteur ne prêchera pas trop longtemps. Ouah! Mlle Dupont chante vraiment faux aujourd'hui. Elle est à mourir de rire.”

“C'est incroyable” balbuties-tu. “Comment sais-tu à quoi je pensais?”

Et bien, c'est parce-que parfois je... Enfin, peu importe comment je le sais.

Quand nous prenons réellement le temps de réfléchir comme il est incroyable d'être pardonnés de nos péchés, nos cœurs moroses résonnent un peu. Nous nous souvenons du prix terrible qu'Il a payé pour que nous soyons lavés de nos iniquités et que nous soyons acceptés comme fils et filles du Dieu vivant. Ce petit bruit qui résonne dans notre cœur devient alors un grand “bong!” et des larmes commencent à se former dans nos yeux.

Nous chantons avec un peu plus d'entrain quand nous nous souvenons comment Il a répondu à notre prière quand nous ne savions plus quoi faire. Quand nous pensons à Lui et parlons de Lui, c'est comme s'Il était là, juste à côté.

Et bien, Il est là.

Et notre cœur devient reconnaissant! Peux-tu imaginer ça? Reconnaissant! L'un des plus beaux cadeaux que l'on puisse posséder, c'est un cœur reconnaissant. Ça change tout et ça communique la vie dans notre être tout entier. Ne le prend jamais pour acquis.

Puis-je faire une suggestion? Ça vaut aussi bien pour moi que pour toi. Au lieu de toujours vouloir quelque chose qu'on n'a pas, soyons reconnaissant pour le Seigneur Jésus et pour les choses merveilleuses qu'Il a fait dans nos vies.

Le Seigneur vaut un milliard de cookies aux flocons d'avoine. Quand on est dans Sa présence pleine de puissance, on ne se lasse jamais de Lui.

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.



Photo: Xurble; http://www.everystockphoto.com

Dernière modification levendredi, 23 septembre 2016 16:40

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut