Menu
RSS

Le pardon répare et restaure notre vie

alp-studio-618470-unsplashJean-Marc FEREZ

Voici aujourd’hui un témoignage que j’ai à cœur de partager avec vous. Il s’agit d’une expérience de réconciliation extraordinaire que j’ai vécue en juin 2010.

Ce jour là, maman était en fin de vie. J’étais assis à côté d’elle dans la chambre d’hôpital et j’ai assisté à son dernier souffle. C’est bien sûr une expérience très douloureuse. Papa est arrivé dans la chambre quelques minutes seulement après le décès ainsi que mes deux sœurs.

Le lendemain, papa et moi sommes allés à la chambre mortuaire pour nous recueillir. D’un seul coup, je le sens me tirer par le bras et m’arrêter dans mon élan. Il me fait savoir qu’il a quelque chose de très important à me dire. Je lui réponds que je suis à son écoute.

Il me demande alors pardon ! Pardon au nom de ma maman pour tout le mal qu’elle m’a fait, pardon en son nom personnel aussi pour le mal qu’il a laissé faire. Il me fait alors comprendre que s’il avait pris ma défense il aurait perdu son couple. Il devait choisir entre sa femme et son fils. Il a décidé de ne pas assumer son rôle de papa et de laisser faire. Pour ces faits il a demandé sincèrement pardon.

Je ne savais pas quelle émotion je devais manifester. Devais-je continuer à pleurer la mort de maman ou rire aux éclats, exprimer ma joie pour cette demande de pardon ? Je n’ai exprimé aucune émotion particulière. J’ai dit que je comprenais et pardonnais. Papa nous a quittés six ans après maman, l’année dernière.

Pendant ces six ans j’ai vécu une véritable relation d’amitié avec lui. J’ai pu prendre soin de lui autant qu’il m’était possible pendant sa fin de vie. J’ai pu lui témoigner du fait que je n’avais aucun ressentiment vis-à-vis de lui. Au contraire, il n’y avait que de l’amour dans mon cœur à son égard. Oui, quand une demande de pardon est formulée, il est bon et juste que nous répondions favorablement de la même manière que nous nous attendons nous-mêmes à être pardonnés quand nous nous humilions devant les personnes que nous avons offensées.

Le pardon est réparateur

Le pardon change tout dans une vie. Il est réparateur. Il est un élément indispensable pour vivre une restauration profonde, une guérison intérieure complète. Que Dieu nous aide dans cette démarche, nous ne le regretterons jamais.

Je pense qu’il était très douloureux pour papa de s’humilier devant moi de cette façon. J’ai compris qu’il avait gardé ce fardeau dans son cœur pendant toute ma vie. J’avais quarante sept ans à l’époque. Il a sauté sur cette occasion inattendue pour me demander pardon. Il n’a pas pu pleurer la mort de sa chère épouse avant d’entreprendre cette démarche.

Son attitude m’a déchiré le cœur car j’ai compris sa souffrance. Il s’est libéré le cœur en demandant pardon. Il a déposé son fardeau devant moi avec confiance que je répondrai favorablement. Il connaissait mon témoignage chrétien. Il s’attendait à ma réponse favorable.

Ceci dit, il avait bien vu que tout au long de ma vie je n’avais jamais eu de comportement vis-à-vis de mes parents qui démontrait une quelconque trace de rancune à leur égard. Je crois, oui, qu’il attendait ce pardon pour pouvoir vivre enfin libre. Je crois qu’en même temps il demandait pardon à Dieu. Il reconnaissait son mal, son manquement. J’ai vraiment honoré et respecté sa démarche si courageuse.

Aujourd’hui je loue cet homme pour ce qu’il a fait et je suis sûr que mon Dieu a sauvé son âme et qu’il l’a accueilli dans son Royaume de gloire éternelle.

Ainsi, il nous est possible, nous-mêmes de venir demander pardon à quelqu’un que nous avons offensé. Oui s’est humiliant, difficile et il faut du courage car nous ne savons pas comment la personne en face va réagir.

Le pardon change notre vision du passé

Peut-être que cette personne se trouve amère, pleine de rancune et de haine. Cependant, il est important de venir pour le faire et Dieu nous y aide.

La personne peut ne pas répondre favorablement. C’est sa responsabilité mais au moins, de notre côté, nous pouvons avoir la conscience tranquille car Dieu a vu et connu que nous nous sommes approchés pour cette demande et il nous bénira.

D’un autre côté, même si nous avons mal, ne refusons pas notre pardon. De grâce, il est tellement réparateur ! Il nous apporte une bénédiction tellement grande. Il transforme notre vie. Oui, mon regard sur mon passé n’est plus le même depuis que papa m’a demandé pardon.

La paix rempli mon cœur. Je n’ai plus à revenir en arrière même si j’aurais aimé, sans doute, que maman fasse également cette démarche, mais elle n’a pas pu. Je ne lui en tiens pas rigueur. Je lui ai pardonné au nom de Jésus et mon cœur en a été apaisé et tranquillisé. Je remercie le Seigneur pour le pardon et la réconciliation que nous pouvons vivre encore aujourd’hui.

Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemercredi, 13 juin 2018 17:56
Plus dans cette catégorie : « Comment se connecter avec Dieu ?

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut