Menu
RSS

Tu fais quoi pour sauver ton couple ?

people-3151712 640

Un matin, je devais emmener les enfants à l'école ; mon fils  Steve avait environ dix ans. Nous étions en retard et nous nous engagions dans une véritable course contre la montre.

Une fois arrivés à l'école et alors que j’allais pousser un grand soupir de soulagement, je regardai avec attention mon fils pour la première fois de la journée. Quelle fut ma surprise en voyant ses cheveux ! On aurait dit un nid d'oiseau !

« Steve, tu t'es peigné les cheveux ? »

« Je n'avais pas le temps ».

On aurait cru que la bataille d'Harmaguédon venait d’avoir lieu dans sa chevelure !

Je n'avais ni peigne ni brosse mais je fis mon possible avec mes doigts et ma bonne volonté, puis je le laissai partir.

J'imagine que sa mère aurait été scandalisée par cette scène, mais il est parfois préférable que les mères ne sachent pas tout.

Imaginez un instant qu’après avoir vu la coiffure surréaliste de mon fils, je me sois laissé distraire par quelque chose, oubliant que je ne pouvais laisser mon fiston aller l’école ainsi.

Ses amis se seraient moqués de lui toute la journée. Tous les professeurs se seraient dit : « Mais quelle mère peut laisser son fils venir à l'école coiffé comme ça ? » (Pour leur plus grand bonheur, ce ne sont ni l'enfant ni son père qui sont généralement blâmés dans de telles situations).

Savoir qu'il faut changer quelque chose sans agir est plus qu'inutile.

Une question s'impose : qu'allez-vous faire pour appliquer ce que le Seigneur a dit à votre coeur pour améliorer ?

Je vous laisse un petit indice. La bonne réponse n'est pas : « Je vais vraiment travailler à changer mon époux ! » ou « Ma femme a vraiment besoin de ce livre. Je lui offrirai à Noël. »

La seule personne que vous pouvez changer, c’est vous-même ! De plus, si vous vous améliorez personnellement, votre couple s’en portera déjà mieux.

Que faut-il changer ?

 

Soyez attentif à votre attitude.

Peut-être recherchez-vous quelque chose de bien différent pour votre couple, mais commencez par faire de votre mieux dans le lieu et la situation dans lesquels vous vous trouvez. Faites face à la vie avec foi et confiance en Dieu. Oui, cela dépend de vous et non de quelqu'un d'autre, si Philippiens 4 : 4-8 dit vrai (et c’est le cas !).

« ... Soyez joyeux ! Que votre bonté soit évidente aux yeux de tous. Le Seigneur viendra bientôt. Ne vous inquiétez de rien, mais en toute circonstance demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin et faites-le avec un coeur reconnaissant. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l'on peut imaginer, gardera vos coeurs et vos pensées en communion avec Jésus-Christ.

Enfin, frères, portez votre attention sur tout ce qui est bon et digne de louange : sur tout ce qui est vrai, respectable, juste, pur, agréable et honorable. » (Bible en français courant)

Essayez également de changer un aspect de votre caractère qui agace votre conjoint.

En effet, si vous ne parvenez pas à faire cesser quelque chose qui vous agace chez lui, commencez par changer quelque chose qui l’irrite chez vous.

« Moi ? L'embêter, lui ? Ah, non. Je suis parfaite et innocente en tout point et ... et ... bon, c’est vrai, il y a peut-être une ou deux toutes petites choses qu'il aimerait que je change. »

Je parie que les lecteurs masculins approuvent mes propos. Mais la question se pose également pour vous, monsieur : qu'allez-vous faire ?

Combien il est étonnant de voir que de petites actions répétées sur une certaine période déclenchent de grands changements des deux côtés ! Quand notre premier réflexe cesse d'être le conflit au profit de la coopération et de la compassion, la solidité du mariage s'améliore.

Des cadeaux marchent

Pensez à lui offrir des cadeaux.

De tout petits gestes peuvent révéler ce qui se trouve en nous. Une rose fera palpiter son coeur pour vous, monsieur. Quant à vous, madame, si votre conjoint aime les promenades, montrez-lui votre amour en l’accompagnant quelque part.

On m’a raconté l’histoire d'une femme mécanicienne autodidacte, qui avait compris que si elle voulait passer du temps avec son mari, elle devait le faire sous une voiture !

Je connais un couple ayant environ cinquante ans de vie commune. Le matin, la femme apporte un café à son mari au lit, simplement parce qu'elle l'aime. Un autre mari aide sa femme dans les tâches ménagères, sans se sentir obligé de le faire. Il le fait pour lui montrer son amour.

Pourquoi ne pas agir aujourd'hui pour lui faire plaisir ? Monsieur, en allant au travail, arrêtez-vous pour lui acheter quelque chose qui la fera rire.

Réfléchir à un cadeau témoigne à l'autre que vous pensez à lui/elle. Et cela représente déjà quelque chose. (Attention. Pensez à garder le numéro du SAMU à proximité, la surprise d'un cadeau de votre part risque de déclencher une crise cardiaque chez votre conjoint !)

Soyez cohérent dans vos actes, même si vos sentiments ne semblent pas coopérer.

Sachez que dans votre amour il y aura de bons jours et d’autres plus mauvais, où vous aurez envie de renvoyer l’autre chez sa mère.

Cependant, dans notre engagement avec le Seigneur, nous avons trouvé un amour plus profond que les fondations de la terre. De cet amour découle l'attachement à la personne qu’il nous a donnée et avec laquelle nous passons notre vie.

Attendez, les sentiments reviennent

Malgré le flux et le reflux de sentiments, l'amour ne meurt pas. Ce sont l'engagement et la fidélité qui ancrent la relation. Certains gâchent chaque relation entamée, courant derrière un amour foudroyant et furtif tel un papillon, mais cette sensation ne dure que quelques semaines ou quelques mois, après quoi elle s'estompe.

Au lieu de courir à droite et à gauche, attendez là où vous êtes et les sentiments reviendront. Nous avons presque l’air mystique avec une telle conception du véritable amour.

Un ami chrétien psychologue pense qu'un homme et une femme chrétiens mûrs dans leur personnalité, quels qu’ils soient, peuvent vivre ensemble comme mari et femme s'ils décident de faire fonctionner leur relation.

Et combien de gens qui « tombent amoureux », sont partis à la recherche d'autre chose après quelques années en prétextant : « Je n'ai plus d'amour pour lui » ! Combien d'êtres, après être « tombés amoureux », se « réveillent-ils » de l'amour ?

Cherchez à vous épanouir là où vous êtes avec la personne que le Seigneur vous a donnée.

Participez à un programme de formation continue sur la vie de couple.

Vous allez franchir toutes sortes d'étapes dans votre vie commune. Celui qui réussit les premières années pourrait faillir devant les épreuves du milieu de la vie. Celle qui a connu un bon mariage depuis des années pourrait dérailler face à une épreuve inattendue.

Il faut constamment prier, réfléchir aux principes révélés dans la Parole de Dieu et les mettre en pratique. Un bon mariage n'est pas un accident. Si vous « tombez amoureux », vous le resterez avec de l'attention, de la bonne volonté et du travail.

En plus de cela, il faut une bonne dose de la grâce de Dieu et l'application de sa Parole pour réussir votre mariage, mais vous pouvez y arriver et il est certain que le Seigneur Jésus contribuera à votre réussite.

Vous pouvez trouver le trésor.

J'ai une nouvelle formidable pour vous : le mariage peut vous apporter la joie que vous y recherchiez. En étant en Jésus-Christ et en appliquant sa Parole à votre vie et à votre couple, vous observerez une différence considérable.

Un jour, j'ai demandé à des amis de me décrire quels étaient les trésors de leur mariage. Lisez ces idées et voyez si ça ne vaut pas la peine de travailler à un mariage « programmé au ciel et vécu sur terre. »

Pour une femme, le trésor se résume ainsi :

« Quand mon mari vient derrière moi, m'entoure de ses bras pendant que je prépare le dîner, je me tourne pour le regarder et je peux voir son sourire et lire l'amour dans ses yeux. »

L'âge semble donner du goût à un bon mariage. Thomas dit : « Je me suis marié avec ma meilleure amie. Je lui ouvre la porte depuis plus de quarante ans maintenant ... alors pourquoi arrêter ? Cela me plaît toujours de faire des choses pour elle ... Je fais ce que dit la Bible : mettre Dieu à la première place, la famille ensuite, et toute autre chose trouvera sa place. »

Irène ajoute : « Pendant que vous vieillissez ensemble, votre amour ne cesse jamais de grandir. »

Amy note que notre partenaire nous aide à grandir. « Une épouse est un miroir dans lequel vous voyez votre propre comportement et ses conséquences. Quand vous êtes mariés avec ''un miroir'' bienveillant, le conjoint est aussi la personne qui vous réconforte et vous encourage à mieux faire. »

Robert apprécie le trésor du romantisme :

« Regarder dans les yeux de l'autre, voir leur scintillement et savoir ce qu’il va dire avant qu'il le dise. »

Nous laissons le soin de conclure à une mamie qui semble savoir de quoi elle parle :

« Après 51 ans de vie commune et bien que nous ayons tous deux des problèmes de santé, je peux véritablement dire que je me sens en sécurité avec lui, protégée par sa force. »* (magazine Victoire)

Maintenant que vous avez lu le livre qu’il aurait fallu lire avant de vous marier, qu'allez-vous faire ? Commencez dès maintenant à travailler à ce que votre mariage soit un témoignage pour que vous et votre âme soeur connaissiez toute la joie que Dieu a prévue pour vous au sein du mariage.

photo: pixabay.com/marjawar

Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemercredi, 13 juin 2018 17:57

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut