Menu
RSS

Dieu, est-il l’auteur du génocide ?

skulls-1433178 640Il y a un groupe qu’on appelle les nouveaux athées qui ont vendus des millions de livres et qui sont influents parmi les gens qui cherchent une raison de croire que Dieu n’existe pas. Peut-être le plus proéminent est Richard Dawkins professeur à Oxford.

Dans le livre : Pour en finir avec Dieu (2006), Dawkins soutient qu'un créateur surnaturel a très peu de chances d’exister et que la foi religieuse est une illusion. (Wikipedia) Il dit du Dieu de l’A.T. « Le dieu de l'Ancien Testament est sans doute le personnage le plus désagréable de toute fiction… »

Il est célébré dans les universités et des cercles qui se considèrent trop intelligents pour croire en Dieu. En toute franchise, je ne suis pas trop embêté par ses arguments qui se prétendent être intelligents et scientifiques.
Si vous grattez un peu, la grande vision de l’existence qui leur donne une grande joie ne donne pas grande chose. Quand on voit leur vie personnelle, on se demande s’ils sont vraiment aussi contents de leur vie qu’ils le disent.

Je crois que plus que toute autre chose, la philosophie des athées est un effort d’échapper au regard d’un Dieu qu’ils n’aiment pas. Ils Lui reprochent Ses revendications sur leur vie et tentent de s'échapper.

Mais face à ces philosophies, il y a une réaction qui me trouble beaucoup. Il me semble que beaucoup de pasteurs réagissent à ces attaques en disant que l’Ancien Testament n’a pas le même niveau d’inspiration que le Nouveau parce que beaucoup de choses difficiles à comprendre s’y trouvent.

Ecoutez Brian Zahnd : « Même un lecteur occasionnel de la Bible remarque qu'entre le prétendu soutien divin du génocide à la conquête de Canaan et l'appel de Jésus à l'amour des ennemis dans son Sermon sur la Montagne, quelque chose a clairement changé.

Ce qui a changé n'est pas Dieu mais le degré auquel l'humanité a atteint une compréhension de la vraie nature de Dieu. La Bible n'est pas la révélation parfaite de Dieu ; Jésus est. Jésus est la seule théologie parfaite. La théologie parfaite n'est pas un système de théologie ; la théologie parfaite est une personne. La théologie parfaite ne se trouve pas dans la pensée abstraite ; la théologie parfaite se trouve dans l'Incarnation. La théologie parfaite n'est pas un livre ; La théologie parfaite est la vie que Jésus a vécue. Ce que la Bible fait inlassablement est de nous diriger vers Jésus, tout comme Jean-Baptiste l'a fait. »

« La Bible n'est pas la révélation parfaite de Dieu ; Jésus est. » La question que j’ai est celle-ci : comment sais-je qui est Jésus, si la Bible ne me le dit pas ? Et si tu réponds : « Oui, cette partie de la Bible est vraie, mais il y a des parties qui sont fausses. »

Alors, chacun décide ce qu’il croit être vrai ou faux ? Comme ça, je peux me fabriquer un « dieu à la carte » ? Ce n’est pas Dieu, ça. C’est la projection des désirs de mon cœur, ajoutée à la pensée unique pour ne pas choquer ni être critiqué.

Il se peut que ma femme désire un homme bien musclé, très intelligent, riche et beau comme tout. Elle me regarde et puis elle décide quand même de me garder. Pourtant je ne suis pas comme cela.
Dieu, Il est ce qu’Il est.

Voici un exemple de question quand même gênante : Comment un Dieu d’amour aurait pu commander le génocide de tous ces peuples quand Israël entrait le pays de la promesse ?

Un ami, John, qui est beaucoup plus théologien que moi a noté : « Je n'ai pas de réponse qui me satisfait pleinement ...

« C'est une question qui me dérange, non pas que je doute de la justice ou de l'amour de Dieu personnellement, mais cette question est utilisée comme arme par les nouveaux athées et j'aimerais pouvoir donner une réponse.

 « L'horreur de Dieu pour le péché, la culpabilité du péché, la justice de Dieu, Sa sainteté qui demande que la dette du péché soit payée, le fait que nos enfants héritent des résultats de nos actes et que dans certains cas cela rende les enfants tellement mauvais qu’il y a très peu d'espoir qu'ils se repentent et parviennent à la foi ... sont des réponses parmi d’autres... mais je suis toujours à la recherche.

« Devons-nous simplement être honnêtes et admettre que nous ne savons pas, et ajouter que nous savons que le Juge de toute la terre fera ce qui est juste ? Dieu n'a pas répondu aux questions de Job, mais lui a posé une question : 'Où étais-tu quand j'ai tout créé ...'

« Est-ce la réponse ? Faites confiance à Dieu malgré les difficultés. N'est-ce pas ce qui est la foi finalement ? »

Quand nous nous mettons comme juge, nous nous mettons sur le trône de l’univers. L’humanisme dit que Dieu doit se comporter d’une certaine manière ou nous expliquer pourquoi. Dans ce cas, c’est nous qui sommes dieu.
Si vous connaissez réellement Dieu, vous savez comment Il est. Les pasteurs qui veulent reléguer l’Ancien Testament à ‘la deuxième division’ doivent aussi reléguer des versets comme ceux-ci :

Exode 34 :6 Et l'Éternel passa devant lui, et s'écria: L'Éternel, l'Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité,
7 qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération ! »

Ou « Le Seigneur est mon Berger. Je ne manquerai de rien ». Voulez-vous rejeter les vérités comme ça ?
Vous voyez, si le diable arrive à nous faire douter de l’Ancien Testament à cause des choses que nous ne comprenons pas, il nous prive d’une partie des armes spirituelles que nous pouvons utiliser contre lui.
Il est rusé.

Je n’ose pas dire que j’ai toutes les réponses. Mais, voila des choses que nous devons considérer.

Les symboles de l’Ancien Testament

L’Ancien Testament donne beaucoup d’images qui pointent vers les vérités du Nouveau.

« 8 Ne nous livrons point à l'impudicité, comme quelques-uns d'eux s'y livrèrent, de sorte qu'il en tomba vingt-trois mille en un seul jour.
9 Ne tentons point le Seigneur, comme le tentèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par les serpents.
10 Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d'eux, qui périrent par l'exterminateur.
11 Ces choses leur sont arrivées pour servir d'exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. » (1 Cor. 10 : 8-11)

Quand Dieu agit en punition, cela nous rappelle qu’à notre époque, celui ou celle qui refuse Dieu encore et encore et résiste encore et encore à son Esprit risque la punition de Dieu.
Il ne veut pas le faire. Il pardonnera librement celui qui vient à Lui par la foi en Jésus avec un cœur de repentance et foi. Mais ces histoires du jugement nous rappellent que, bien que le Seigneur soit PLEIN d’amour, le rebelle qui refuse de se repentir se place sous le jugement de Dieu et la condamnation de sa Loi.

Ce que l’Ancien Testament fait

Il faut comprendre pourquoi Dieu nous a donné l’Ancien Testament.

--Il révèle Dieu le Père. Nous savons comment Il est, Dieu le Père, en lisant l’Ancien Testament. Les opposants veulent toujours mettre l’insistance sur son jugement, mais la première partie de la Bible parle beaucoup de son amour, sa compassion, sa bonté, sa force, sa sagesse, bref tout ce qu’il est.

--Il révèle sa beauté, sa majesté, sa nature.

--Il révèle la justice et la pureté de Dieu. Il nous instruit sur comment nous comporter. Je ne parle pas de la loi culturelle. Selon le Nouveau Testament, Il ne nous est plus défendu de manger du porc, etc., par contre, aimer Dieu de tout ce que nous sommes et nos voisins comme nous-mêmes, ça c’est ce que Dieu attend toujours de nous.

--Il prononce une malédiction sur toute désobéissance à la Loi.

Ce que cette Loi de l’Ancien Testament ne pouvait pas faire c’était enlever le péché ou nous sauver de nos péchés.

La Loi dit : « Vous êtes pécheurs et vous êtes condamnés à mort. » Chacun de vous, sans exception, a violé la Loi de Dieu. Devant Dieu, il n’y a pas de ‘grand pécheur’ et de ‘petit pécheur’. Chacun de nous a une condamnation à mort sur la tête.

Voila une partie du but des ces passages qu’on veut appeler « génocide » dans l’Ancien Testament. Dieu dans sa patience avait attendu 400 ans avant de balayer ce peuple méchant. A la fin ils avaient fait le plein de péchés.
Certains parmi eux avaient des rapports sexuels avec des bêtes. D’autres, même, offraient leurs bébés et leurs enfants pour être brulés dans les bras d’une idole. Leur culture était tordue au-delà de tout salut possible.

Même quand Israël a péché, Dieu a demandé des comptes.

C’est comme les panneaux indicateurs qui nous limitent à 110 km à l’heure. Quand nous roulons plus vite, la Loi est le policier qui nous arrête et le juge qui nous condamne.
L’Ancien Testament retenait une juste condamnation mais ne pouvait ni délivrer du péché ni sauver.

Il passe le relais à Jésus

L’Ancien Testament est comme le coureur qui court jusqu’à atteindre ses limites et qui passe le relais à Celui qui pouvait nous sauver—Jésus le Christ.
Il est mort à la Croix pour payer notre « contravention », le prix de notre péché. Mais, il est allé plus loin. Il nous a pardonné et changé notre cœur. Il demeure en nous par son Esprit et son Esprit en nous nous donne la puissance pour vaincre le péché et obéir à Dieu.

« Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.
2 En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.
3 Car, - chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, - Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,
4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit. » (Romains 8 : 1 à 4)

Si vous connaissez Dieu, vous savez comment Il est et quel grand amour Il a pour chacun de nous. Ce n’est pas Sa volonté qu’un seul d’entre nous périsse. Il a tout, tout, tout fait pour nous sauver en envoyant Son Fils Jésus, mourir à notre place.

Ouvrez votre cœur. Priez et invitez-Le à prendre la première place. Vous aussi, vous saurez comment Il est, notre grand Dieu.

_______________________________________________________________

photo: pixabay.com/studiolarsen

Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemercredi, 03 janvier 2018 17:34

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut