Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next

C’est lui ! C’est elle ! Comment le savoir ?

angel-1294116 640Fréderic Gonzalez

Pour vous qui vous intéressez au plan de Dieu pour votre vie, je crois que la première chose à faire, pour éprouver votre attirance envers une autre personne est de parler de vos sentiments naissants et de vos difficultés à les gérer.

Parlez à Dieu ouvertement, avec un cœur sincère et désireux d’obtenir son aide. Dieu est capable de vous comprendre, car en tant qu’homme, Jésus a connu les mêmes sentiments que nous. La Bible dit qu’il a été tenté en tout point comme nous.

Dieu est également capable de nous répondre par divers moyens afin de nous faire comprendre sa volonté. Il peut ouvrir ou fermer des portes qui seront favorables ou pas au commencement de cette relation amoureuse. A nous ensuite de savoir écouter, même si ce n’est pas la réponse qu’on espérait.

Pour certains, la réponse peut sembler longue à venir. Prenez courage et gardez confiance. Cela participe à l’épreuve du temps. Rappelez-vous que Dieu n’arrive jamais en retard, « Il fait toute chose bonne, en son temps » dit Ecclésiaste 3 :11.

Il est bon de chercher conseil auprès d’un adulte de confiance ; une personne fondée dans la foi, et qui vous connait bien : vos parents, un responsable d’église, le pasteur ou un membre de l’église avec qui vous avez une affinité particulière. Une personne en qui vous avez confiance et qui pourra être de bon conseil, selon la Parole de Dieu.

Apprenez à les écouter car « l’amour rend aveugle » disent certains. Et on doit avouer que c’est souvent bien vrai. Etre amoureux ne rend pas objectif. Ces personnes sont alors là pour nous permettre de ré-ouvrir les yeux, nous aider à redescendre un peu sur terre, nous montrer que ce n’est peut-être pas ce qu’il y a de mieux pour nous ou au contraire nous apporter un encouragement, une confirmation, si c’est le plan de Dieu.

Une autre épreuve est celle du temps et de l’observation. Elle n’est pas négligeable. Tant de foi, poussé par les sentiments, on a tendance à précipiter beaucoup les choses. C’est souvent le cas lorsqu’on est ado mais souvent même après.

On est pressé. On ne pense qu’à être avec cette personne, l’idéalisant beaucoup. Et finalement, on ne se laisse pas vraiment le temps de bien le ou la connaitre.

Or, concernant un engagement aussi important, qui va durer toute une vie, il vaut la peine de savoir prendre un peu de temps afin de voir si les sentiments qu’on éprouve, ne sont pas qu’un coup de foudre éphémère sans véritable fondement. Un sentiment qui risque finalement de bien vite s’estomper.

Il est important d’apprendre à connaitre l’autre, d’observer ses attitudes et parfois même de se renseigner auprès de personnes fiables qui le ou la connaissent bien (son pasteur ou son responsable de jeunes par exemple). Il est important de se rendre compte de ses traits de caractère, de voir comment il ou elle se comporte en société, dans l’église comme à l’extérieur, et par la suite avec vous.

Savoir quelle est sa vision ou ses projets pour l’avenir. Tout ceci doit commencer avant de se fréquenter et doit être poursuivi pendant la période de fiançailles. C’est ainsi qu’on se rendra compte si cette personnes est faite pour nous et si on est prêt à supporter ses bons côtés comme ses mauvais, pour le reste de notre vie.

Y a-t-il un bon moment ?

Il y a un processus sage, semblant assez logique et simple finalement, permettant de nous aider à définir le juste moment pour envisager de fonder un foyer.

Premièrement, nous en avons déjà parlé, éviter la période d’adolescence et attendre à avoir acquis une certaine stabilité quant à sa personnalité, ses aspirations pour l’avenir, ses attentes concernant son ou sa futur(e) partenaire.

Il est aussi important d’avoir acquis une certaine autonomie et stabilité sociale permettant de prendre en charge une famille. En d’autres termes, avoir une formation, un métier au moment de s’engager dans une relation, ou dans un futur très proche, pour ceux qui étudient. Il ne s’agit pas seulement de se mettre en couple, il faut pouvoir se prendre en charge, se nourrir, s’habiller, payer les factures, subvenir par la suite à l’arrivée d’un enfant.

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ». (Genèse 2 :24)

Et si vous voulez partir sur de bonnes bases dans la construction d’un foyer, il est important d’être auparavant à l’aise personnellement, de s’assurer d’être « en forme » intérieurement.

Tout d’abord en étant en paix avec Dieu, puis en ayant un cœur serein concernant le maximum de domaines de sa vie. Je sais, ce n’est pas toujours simple en fonction de ce qu’on vit par ailleurs (famille, boulot …) Particulièrement pour ceux dont l’attente se fait longue.

Il s’installe parfois le doute et le découragement car le diable en profite pour nous tromper, nous faire ressentir toute sortes de complexes. On se dit : « Peut-être que je suis trop comme ci, que je suis trop comme ça. C’est pourquoi personne ne s’intéresse à moi ». Attention de ne pas tomber dans ce genre de piège destructeur.

Je ne dis pas qu’il faut se trouver merveilleusement beau ou belle, ou intelligent …On a tous des défauts, des particularités physiques ou comportementales plus ou moins marquées. Est-ce pour autant uniquement sur ça qu’on veut baser une relation ?

Là où pour certains, Satan cherche à complexer, pour d’autres, il revient à la charge dans un domaine où, malgré l’intervention de Dieu et la réconciliation avec Lui, nous restons fragile. Il tente de nous faire retomber dans un de nos travers passés et semer ainsi le trouble dans notre cœur. Ne laissez pas le diable vous déstabiliser et vous abattre ainsi, mais continuez à « mettre votre confiance en Dieu. Il agira » (Psaume 37 :5).

Restez fermes dans ses promesses, continuant à « vous soumettre à Dieu, résister au diable ; et il fuira loin de vous » nous dit Jacques 4 :7.

Un cœur paisible et serein permet d’aborder une relation amoureuse avec confiance. Ça facilite une relation où chacun y prend sa juste place, de façon équilibrée. Et puis, disons-le, être à l’aise personnellement permet de se montrer à l’autre sous son meilleur jour, sans complexe ou gêne quelconque, lui permettant de se faire l’idée la plus juste possible de nous car on a alors plus de facilité à être soi-même, exprimer ses idées, affirmer ses opinions.

Réagir à cet article : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

________________________________________

Pixababy.com

Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimerez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lelundi, 12 juin 2017 21:18

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut