Menu
RSS

Comment négocier les changements dans ta vie

water-1209753 640

Changer, nous le voulons tous... Vraiment ?

Nous aimons le son de ce mot. Le changement. C’est une musique à nos oreilles. Mais l’aimons-nous réellement ?

Qu’en est-il du jour où tu te plantes devant un miroir et aperçois une touche de gris dans les cheveux noirs que tu aimes tant ? Ou une ride près d’un œil, qui ne devrait pas se trouver là ?

Qu’en est-il de la fois où tu as perdu ton travail ? Où tes enfants ont quitté la maison ? Où tu t’es retrouvé dans une nouvelle ville sans connaître personne, avec un travail que tu ne comprenais pas ? Qu’en est-il du moment où tu es passé d’une étape de ta vie à l’étape suivante, en te rendant compte que tu préférais nettement celle que tu venais de quitter ?

Nous voulons tous les résultats positifs du changement, mais le processus qui permet de passer de là où nous sommes à là où nous voulons être implique, la plupart du temps, du stress et même parfois de la souffrance.

Et, parfois, nous ne choisissons pas le changement. C’est lui qui nous choisit. Le changement peut être un des éléments moteurs les plus puissants pour le bien de note vie, mais nous devons apprendre à le négocier.

Cinq choses que tu dois savoir à propos du changement.

J’ai lu l’histoire d’un homme qui a vécu il y a 3500 ans. Savais-tu que les gens se débattaient déjà avec le changement, à l’époque ? Cette histoire nous donne un aperçu puissant de la raison pour laquelle cela vaut parfois la peine de changer.

Je pense que Jacob devait déprimer depuis des années. Vingt ans auparavant, ses autres fils l’avaient ébranlé avec la nouvelle de la mort de son fils Joseph – son favori – qui avait été déchiqueté par un animal sauvage. A présent, il avait 130 ans, la famine sévissait dans le pays et le vieil homme n’attendait plus que la mort.

Ses fils étaient descendus en Égypte pour acheter de la nourriture et, un jour, ils sont revenus avec des nouvelles incroyables : Joseph était toujours en vie et il était Premier Ministre en Égypte ! De plus, il désirait que Jacob et sa famille viennent jusqu’à lui, pour qu’il puisse prendre soin d’eux.

J’aurais été tenté de dire : « Joseph, je suis ravi d’apprendre que tu es vivant, mais j’ai 130 ans. Ces vieux os ne sont plus ce qu’ils étaient. Si tu veux me voir, viens. Nous avons une tente de libre. »

Mais le vieux papy n’était pas encore mort et il a décidé d’oser un grand changement dans sa vie, même à son âge. Quelqu’un a dit : « La raison pour laquelle tant de gens ne parviennent pas à changer, c’est parce qu’ils se concentrent sur ce qu’ils doivent ABANDONNER au lieu de se concentrer sur ce qu’ils ont à GAGNER. »

Jacob a sacrifié des choses afin de gagner beaucoup, à travers le changement.

Des vérités à propos du changement

Voilà cinq choses qu’il te faut savoir à propos du changement :

1. La peur peut saboter le changement. Dieu nous donne la capacité de surmonter notre peur. Il a encouragé Jacob : « Et Dieu dit: Je suis Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Égypte, car là je te ferai devenir une grande nation. » (Gen. 46:3 NEG1979)

2. Si Dieu te dit de changer, Il te donnera ce qu’il faut pour le faire. Jacob aurait pu dire : « Je ne peux pas marcher jusqu’en Égypte. C’est trop loin. » Mais Joseph a envoyé des chars pour transporter sa famille et ils ont mangé comme des rois pendant le voyage (Genèse 45:27).

Papy Jacob a voyagé avec style. Si Dieu te pousse à changer, Il te donnera ce qu’il faut pour que tu y arrives.

3. Jacob a vécu un réveil personnel en changeant. L’espoir a remplacé la souffrance et la dépression qui rendaient son esprit malade. « Puis Jacob vit les chariots que Joseph avait envoyés pour le transporter. Alors ce fut comme s'il reprit vie. » (Gen. 45:27, Semeur).

Un peu plus tard, Dieu est apparu à Jacob et a dit : « Moi-même je t'accompagnerai en Egypte » (Gen. 46 :4, Semeur)

Quand il a cru que Joseph était mort, Jacob a dit qu’il irait dans la tombe en pleurant cette perte. Mais là, la présence de Dieu a été renouvelée dans la vie de Jacob. Il n’y a pas de meilleure nouvelle que : « J’irai avec toi. »

Si Dieu te semble loin, vérifie qu’il n’y a pas certains domaines de ta vie où Dieu voudrait que tu oses changer alors que tu dis : « Non ! »

Il y a de la joie dans Sa présence, une joie que tu ne peux trouver nulle part ailleurs. Cela vaut le coup de prendre des risques.

4. Changer pour entrer dans le plan que Dieu a pour toi ajoute souvent des dons à ta vie, qui n’étaient pas là auparavant. Jacob a 130 ans quand il rencontre Pharaon. Je n’ai pu trouver aucune mention de Jacob bénissant quelqu’un auparavant, mais ici : « Jacob bénit Pharaon. » (Gen. 47:7 et 10 Segond). Deux fois !

Puis il a béni Joseph et ses deux fils. Plus tard, il a béni tous ses fils. Jacob a oser changer et, pour cette raison, Dieu lui a donné quelque chose à donner à son tour, une chose qu’il n’avait pas auparavant. Il est devenu une « machine à bénédiction. »

Si Dieu te fait passer par un temps de changement, même si cela fait mal, attends-toi à ce qu’Il ajoute quelque chose dans ta vie qui te permettra d’être une bénédiction pour les autres.

5. Dieu utilise ce changement pour accomplir une promesse qu’il avait faite à Jacob quatre-vingt-dix ans auparavant. Il avait promis au jeune Jacob un pays et des descendants. La famille de Jacob devait devenir maître du pays.

« Et voici, l'Éternel se tenait au-dessus d'elle; et il dit: Je suis l'Éternel, le Dieu d'Abraham, ton père, et le Dieu d'Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité.
Ta postérité sera comme la poussière de la terre; tu t'étendras à l'occident et à l'orient, au septentrion et au midi; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité.
Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays; car je ne t'abandonnerai point, que je n'aie exécuté ce que je te dis. » (Genesis 28:13-15, Segond)

Il vivait dans une tente à l’âge de 130 ans. Ses descendants étaient environ soixante-dix. Cela s’apparentait davantage à un village qu’à une grande nation.

Mais l’Égypte a été la matrice dans laquelle la nation de Jacob a grandi. Soixante-dix personnes y sont entrés, mais des millions en sont sortis quelque 400 ans plus tard, pour réclamer le pays de la promesse de Dieu.

Il y a peut-être des promesses inaccomplies dans ta vie. Tu as l’impression que Dieu t’a parlé il y a de nombreuses années, mais rien ne s’est passé et tu penses que tu as peut-être mal compris, que c’était juste un rêve de jeunesse.

Peut-être que la promesse attend de s’accomplir et que ce changement qui se présente devant toi sera la manière dont Dieu accomplira Sa promesse dans ta vie. Ou peut-être qu’Il dresse une table pour que tes descendants puissent entrer dans cette promesse.

Je me demande ce qui se serait passé si Jacob avait refusé de bouger.

Le changement. Toi, là, le beau jeune homme. Je vois ces muscles et ces beaux airs. Tu veux savoir ce qui t’attend ? Regarde ton père.

Le changement.

But, if you’ll trust God and embrace the changes that He challenges you to make, you’ll have the fulfillment in life that you’ve dreamed of. It may not be easy but it will be worth it.

Mais si tu te confies en Dieu et que tu acceptes les changements qu’Il te met au défi de faire, tu verras l’accomplissement dont tu rêves se produire dans ta vie. Ce ne sera peut-être pas facile, mais cela en vaudra la peine.

 

Pratique:kayak-936190 640

- N’as-tu jamais manqué la volonté de Dieu parce que tu avais trop peur de changer ? Ou peut-être qu’il ne s’agissait pas de peur mais que tu aimais tellement l’endroit où tu te trouvais que tu n’avais pas envie d’en bouger. Est-ce que cela t’a réussi ?

- Es-tu au beau milieu d’un changement en ce moment ? Comment le vis-tu ? Que pourrais-tu faire pour mieux le gérer ?

- Essaye de voir ce que Dieu fait dans ta vie à travers ce changement.

- Réfléchis à la façon dont tu pourrais utiliser ce changement de façon positive. Attends-toi à ce que quelque chose de bien se produise au lieu de t’inquiéter de ce que le ciel risque de te tomber sur la tête.

Photos: pixabay.com/unsplash/roaming pro

 

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemercredi, 29 mars 2017 16:31

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut