Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next

Dieu se souvient de mon porte-monnaie

StockSnap WTI11TRZ8F

yasmin ocansey

Je me suis empêchée de regarder dans mon sac pour la énième fois. Je désirais que l’argent apparaisse de façon magique mais hélas, non (rire).

Ça restait toujours un billet brun et un billet vert : 12 ‘cedis’ ghanéens (soupir). C’était le prix de l’aller-retour en taxi de la maison à mon travail. Ça voulait dire qu’il n’y aurait pas de déjeuner aujourd’hui et amenait la question : « Comment-allais-je aller au travail le lendemain ? ».

Le jour de paie était loin …

Avant que je n’ouvre la bouche pour parler avec Dieu, le Saint-Esprit me fit taire en me disant : « Tu prends soin de mes affaires, je prendrai soin des tiennes. »

« Okay, Seigneur. Que veux-tu que je fasse aujourd’hui ? »

Je me sentais dirigée à partager ce que j’avais appris ce jour-là avec d’autres, alors j’ai fait un bref message audio, j’ai prié et je l’ai envoyé sur Internet avec l’application ‘Whatsapp Contacts’.

Environ dix minutes plus tard, j’ai regardé les retours : « Merci. » - « C’était une bénédiction ! », etc. …

Soudain un message me frappa. Il venait d’un homme d’un certain âge que j’avais rencontré une fois quand j’avais servi comme maitresse de cérémonie.

Voici le message : « Passez, svp, par mon bureau et demandez à parler avec le secrétaire du groupe ». Je pensai : « C’est probablement une autre occasion de travailler comme maitresse de cérémonie », et puisque j’avais besoin d’argent, je m’y rendis.

Arrivée au bureau tout essoufflée, je me suis dit : « J’espère que ça vaut la peine Seigneur ». Je suivis les instructions du message et demandai le secrétaire du chef du groupe.

Quelques minutes plus tard, j’étais plus riche de 500 cedis ghanéens. Cet homme gentil avait à l’évidence été touché par ce que j’avais dit et avait voulu me bénir.

Un peu étonnée par cette gratitude et le choc que cela produisait en moi, je remerciais Dieu encore et encore. Je pouvais presque entendre sa voix me dire : « Prends soin de mes affaires et je prendrai soins des tiennes ».

N’est-Il pas incroyable, notre Dieu ? Dieu m’a parlé de plusieurs manières par cette expérience.

  1. Ne pas céder à la pitié de soi. L’apitoiement sur son propre sort est une idolâtrie. L’ennemi essaie de magnifier nos problèmes pour que nous en soyons submergés. En faisant cela, nous oublions tous les autres gens.

Mais nous avons affronté Satan sur ce point-là. Nous sommes comme Job, bien décidés quelle que soit la taille de nos problèmes, à prier pour des autres. Nous serons étonnés du résultat.

« L'Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis ; et l'Éternel lui accorda le double de tout ce qu'il avait possédé. » (Job 42 :10)

La prochaine fois que vous êtes en bas, faites quelque chose pour vous-même : Allez encourager quelqu’un d’autre !

  1. L’argent vient en réaction pas comme un miracle. Une autre chose que le Saint-Esprit m’a montré est qu’il a déjà mis en nous la capacité de générer des ressources. Parfois nous allons tellement loin en cherchant des solutions, alors que la réponse est en nous.

Comme Il a dit à Moise, Dieu vous pose la question : « Qu’as-tu dans la main ? » Tout ce qu’il faut faire est de le Lui abandonner en don et Il l’utilisera pour sa gloire. C’est la même chose qu’avez le petit bonhomme dans la Bible qui avait des pains et des poissons. Dieu s’est servi de ce qui était disponible et il l’a multiplié.

Je dis à chacun se posant la question « D’où viendra le prochain repas ? » : La réponse est en vous. Dieu nous a tout donné pour la vie et la piété. Il vous a équipé pour vivre une grande vie. Marchez en le connaissant.

  1. Les deux points qu’on vient de mentionner ne fonctionneront pas sans la confiance et la foi en Dieu. C’est une confiance qui ne connaît pas de frontières parce que c’est exactement ça qui Lui fait plaisir.

Il nous rappelle dans sa Parole que chaque personne qui vient à Lui doit d’abord croire qu’IL EST, et qu’Il donne récompense à ceux qui Le cherchent de tout leur cœur.

« Il est » est exactement ce que Dieu voulait dire quand Il dit à Moise : « Je suis ». Il n’est pas limité à une seule définition. Pour chaque souci, chaque problème, Il reste « Je Suis » !

Il est Celui dont nous avons besoin qu’Il soit.

Gloire à Dieu.

yasmin ocansey est originaire de Ghana. Elle habite actuellement en France.

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Image: Ben White, Stockstap.io

 

Dernière modification lemardi, 01 novembre 2016 15:44

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut