Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next

Esclave aujourd’hui? Est-ce pas possible en 2016 !

6348470665 b1769b5656 mLes voix traversent nos esprits, comme des rêves lointains qui troublent notre sommeil de temps en temps.

«  J’ai le sentiment qu’ils m’ont enlevé mon sourire et je ne peux jamais plus le retrouver » dit une femme Lituanien, victime de la traite humaine à Londres.

Une autre voix flotte vers nous: « Mon sentiment le plus grand est le désir de mourir. Je suis fatigué de lutter et je me sens tout seul. »*

Mary, qui a été un enfant obligé de faire partie d’un groupe rebelle en Afrique centrale dit : « Je me sens tellement mal à cause des choses que j’ai faites. Ca me perturbe tellement d’avoir infligé la mort à d’autres gens. Je rêve toujours d’un garçon de mon village que j’ai tué. Je le vois dans mes rêves et il me parle, disant que je l’ai tué pour rien, et je pleure. »

Des histoires nous assaillent dans les medias comme celle du BBC : « Un homme de 22 ans qui a été utilisé comme esclave a été sauvé par des enquêteurs … il était dans un mauvais état, puisqu’on ne lui a pas donné beaucoup de nourriture, ni même changé de vêtements, pendant les 12 mois depuis qu’il a été emmené dans le Royaume Uni … »

« Aujourd’hui des gens vendent leurs enfants pour le prix d’une paire de riz » dit Larry Martin de l’International Justice Mission. )IJM est un ministère Chrétien qui existe pour protéger les gens des formes violentes d’injustice en les sauvant d’esclavage et en essayant d’amener devant la justice des criminels. Ils essayent que justice soit rendue aux pauvres).

Pour un petit moment nous sommes choqués.

Nous ne savons pas quoi penser de ces rapports parce que nous avons pensé que l’esclavage a été aboli en 1848 durant la Deuxième République ou du moins quand Abraham Lincoln a libéré les esclaves.

L’esclavage aujourd’hui ?

Malheureusement oui. Pas tellement un esclavage ouvert, sponsorisé par un gouvernement, mais un esclavage caché qui touche probablement des millions de personnes.  Un article dans le magazine National Geographic en 2003 a estimé qu’il se peut qu’il y ait 27 millions d’esclaves dans le monde. Leur définition d’esclavage est : « Les gens obligés de travailler sans salaire, sous menace de violence et sans pourvoir partir. »

85746726 5c8ca7b6f6 m

Les criminels engagés dans la traite humaine gagnent des sommes d’argent incroyables (selon certains estimations $32 milliards chaque année) avec relativement peu de risque.

« Une chose doit changer est le peu de risque qu’encourent ces criminels d’être attrapés. C’est simplement trop facile » dit L. Martin d’IMJ.

L’enjeu pour les criminels est fort. Selon Martin : « Une femme qui coute $4000 (en Europe d’est) vaut $250,000 pour une période de 2 ans et demi. »

Un coup d’œil à l’esclavage

L’esclavage moderne ne se limite pas à la prostitution des femmes comme le supposent beaucoup. Il y a plusieurs formes—les travail enfantin/les enfants soldats/les enfants qui travaillent pour assouvir la passion des pédophiles (parfois venu par leurs propres familles) aussi bien que les hommes et les femmes obligés de travailler sans salaire.

« Selon les Nations Unies, environ 1,2 millions d’enfants sont victimes de trafics dans le monde chaque année et on estime que les responsables gagnent $7 à 10 milliards de dollars U.S. » le site web Otawacitizen.com note.

« Les victimes sont obligées de mendier, voler, ou travailler comme serviteurs dans la maison ; plusieurs sont obligés de vendre des drogues ou travailler comme prostitués, et certains tombent dans le marché d’adoptions illégales et même les marchés illégaux de vente des organes. »

Les 10 millions de Roma (Tsiganes) sont particulièrement vulnérables, et les enfants—surtout ceux qui sont dans les orphelinats ou qui reçoivent les soins de l’état—sont des cibles de choix pour les trafiquants. Quand un orphelin Roma, que personne ne veut, disparaît, peu importe. »

« Le dommage social et psychologique dont souffrent ces enfants est difficile à changer. Ils pensent qu’ils n’ont d’importance pour personne » dit le psychologue pour enfant Bruxellois, Jean-Yves Hayes.

« Ni pour le public, pour qu’ils sont seulement un objet de méfiance, ni pour ceux qui les exploitent pour qui ils sont seulement un billet de chair, et parfois même pas pour leur propres familles qui les ont sacrifiés.

Oui mais …

Chaque personne avec un brin de l’amour de Christ en elle réagit devant ces histoires d’horreur. woman-1006100 640Mais, soyons franc, tout cela semble se passer des années lumière de chez nous. « Que puis-je faire ? » Et individuellement que pouvons-nous faire »

Larry Martin dit : « Nous surestimons ce que nous pouvons faire dans un an et nous sous-estimons ce que nous pouvons faire en dix ans. »

Il est dangereux de partir en Cavalier Seul parce que ces trafiquants gagnent beaucoup d’argent en Europe et ils cherchent souvent à préserver leurs revenus par la violence. Et nous pouvons aggraver la situation pour la victime. Il ne faut pas seulement sortir la personne de sa situation mais nous devons nous assurer qu’elle soit aidée par la suite. Si nous l’accueillons dans notre maison, il nous faut considérer certaines ramifications légales.

Mais nous ne nous trouvons pas sans possibilités. Il y a plusieurs pas, simples mais efficaces que chacun peut effectuer.

__Prier. Certains groupes des Chrétiens ont des lettres de prière qui nous aident à nous concentrer dans nos prières sur les plus grands besoins.

--S’informer de ce qui se passe dans notre ville ou région.

--Coopérer avec ceux qui sont déjà dans la bataille.

--Etre conscient durant les actions d’évangélisation que nous pouvons rencontrer des personnes en situation de détresse.

--Agir pour apporter des réponses Chrétiennes aux problèmes, mais s’assurer de travailler en relation avec les autorités et les associations locales qui ont l’expérience du terrain.

« Dieu est passionné pour la justice » conclu L. Martin de IJM. « Il hait l’injustice et il veut qu’elle s’arrête ! »

Peut-être que Dieu veut que vous fassiez partie de la solution.

__________________________________

Voir aussi l'article: 

Et un francais qu fait quelque chose contre ce probleme: "Une main étendue dans l’enfer des prostituées"http://www.victoiremagazine.fr/k2-categories/item/94-une-main-etendue-dans-l-enfer-des-prostituees

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

*D’une étude de « The London School of Hygiene & Tropical Medicine » 2006

**Trafficking in Persons Report of U.S. State Department

Dernière modification lejeudi, 01 septembre 2016 15:37

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut