Menu
RSS

Mais parle, donc ! Une clé du coeur de la femme, un secret du succès de l’homme .

wild-geese-716289 640

Aux yeux de l’homme, les sujets de conversation de sa femme se limitent souvent aux propos suivants : « Oui, aujourd'hui j'ai fait des pommes de terre à midi parce que je n'avais plus de pâtes. Le petit a vomi trois fois. Je crois que c'était ces trois tablettes de chocolat qu'il a grignotées sans que je le remarque. Et bla, bla, bla... »

Ce bavardage continue ainsi, sans arrêt, durant une vingtaine de minutes…Tout ce discours lui semble uniquement ponctué par la question : « Est-ce que tu m'écoutes ? », qui réapparaît toutes les trois phrases.

D’après la femme, la conversation de monsieur ressemble plutôt à l’exemple qui suit : « Mhm ... mhm ... oui ... mhm ... mhm ... l’Olympique de Marseille ? T'as vu le score ? Non, c’est pas possible ! Un but juste devant le gardien ? Il dormait celui-là ! Et bla, bla, bla… »

Et ainsi de suite, durant une vingtaine de minutes.

Aujourd'hui, la situation varie d’un couple à l’autre, car comme nous l’avons noté, la femme n’attend plus toujours son époux au pas de la porte à la fin de la journée. Mais ce qui reste inchangé, c’est que les femmes et les hommes ont des manières différentes de communiquer.

Ils habitent vraiment deux planètes différentes et parlent des langues étrangères l’une à l'autre !

Pourtant, savoir communiquer crée des liens solides dans un mariage. Si le détective Colombo se mettait à la recherche de ce qui a tué l'amour au sein des couples, il conclurait que l'arme du crime était souvent le poison d’une langue méchante ou encore la négligence d’une langue silencieuse.

Dieu parle avec franchise du petit « monstre » qui rôde dans notre bouche. J’emploie le terme « monstre », mais notre langue peut tout aussi bien se révéler être un ange. Tout dépend du cœur qui l’utilise.

« C'est du fruit de sa bouche que l'homme rassasie son corps, c'est du produit de ses lèvres qu'il se rassasie. La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; quiconque l'aime en mangera les fruits. » (Prov. 18 : 20, 21, Bible Segond)

16331916468 6223b8cbe9 qC’est avec notre langue que nous contribuons à édifier notre partenaire ou que nous le détruisons. Il en est de même avec nos enfants.

Même notre silence peut avoir l’effet d’une arme dévastatrice. Si vous ne croyez pas cela, c’est peut-être que vous n'avez jamais vexé votre femme ou votre mari au point de subir ensuite « une vague de froid » de trois jours durant lesquels on ne perçoit plus un mot. Même le repas semble froid ! Voici ce à quoi ressemble un tel dialogue :

- Qu'est-ce qu'il y a ?

- Rien !

Misère !

Et qu'existe-t-il de plus pitoyable qu’un mari scotché à la télévision pendant trois heures durant lesquelles ses seules répliques sont : « Chut ! Je n'entends rien ! »

Il est certain que nous ne pourrons pas avoir une conversation à cœur ouvert pendant trois heures tous les soirs. De temps en temps, c’est nécessaire, mais si cela se répétait quotidiennement, nous risquerions de rabâcher !

Cependant, il est essentiel d’avoir une bonne communication. Le fait de parler à son conjoint le valorise et lui montre qu'il est important à nos yeux, car il sent que nous sommes prêts à lui dire ce que nous avons sur le cœur.

Pour certains, parler ne semble pas être le problème… Le défi est de savoir s’arrêter ! Pour d'autres, en revanche, exprimer ce qui est dans leur cœur représente un grand challenge.

Voici plusieurs principes qui vous aideront à maintenir une bonne communication au sein de votre couple :

Des paroles agréables

La meilleure façon de communiquer consiste à échanger des paroles agréables, raisonnables et vraies. Si, au réveil, nous affichons le visage du Schtroumpf Grognon et que toute tentative de nous parler se heurte à un grommellement, cela déteindra sur nos rapports avec les autres.

Alors buvez votre café, laissez la caféine ouvrir vos paupières et efforcez-vous d'être agréable. Ne soyez pas agressif avec vos proches. C’est de cette manière que la journée démarrera d’un bon pied.

Si nous voulons être un disciple du Seigneur Jésus, essayons de nous comporter comme lui. Par conséquent, ayons de la patience l'un avec l'autre.

Quand votre mari est hyper stressé à cause du travail, soyez patiente durant un temps.

Monsieur, sachez qu’une femme peut régulièrement avoir des périodes de stress que vous ne comprenez pas forcément. Laissez-lui un espace de liberté afin qu’elle puisse se reprendre. Soyez compréhensif et remerciez Dieu qu'il ne vous ait pas fait femme… !

S'il arrive que vous et votre conjoint soyez en désaccord, discutez-en, mais sans crier et sans lancer d’OVNIS (assiettes et tasses volantes non identifiées, avec lesquelles vous viseriez la tête de votre mari ou de votre femme) !

Et s'il vous insulte ? Laissez l'Esprit Saint vous aider à répondre en employant un ton mesuré. « Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure ; bénissez, au contraire, car c'est à cela que vous avez été appelés, afin d'hériter la bénédiction. Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu'il préserve sa langue du mal. » (1 Pi. 3 : 9, 10, Bible Segond)

community-154715 640Avec la tension causée par la dispute, nous parlons durement, sans ménagement, et nous lançons même des piques destinées à blesser l'autre. Ensuite, nous nous réconcilions avec des baisers et des caresses, mais au fond de nous, il reste la douleur des blessures infligées par notre bien-aimé.

Si vous avez offensé votre mari ou votre femme, il est bon de demander pardon. Il est vrai que nous les hommes, nous ne sommes pas toujours sensibles à ce qui touche notre épouse. Il peut même nous arriver de la blesser sans nous en rendre compte. En réalité, les hommes et les femmes réfléchissent bien différemment !

Je pourrais rédiger un GROS livre intitulé : « Ce que je sais sur les femmes », mais si je devais en écrire un second avec pour titre : « Ce que je comprends à propos des femmes », il serait bien plus petit.

Et pourtant... après 37 ans de mariage, je sais quand je dois me cacher. Je ne comprends toujours pas pourquoi, mais le fait de savoir reconnaître ce moment représente déjà un avantage.

Quand votre conjoint vous demande pardon, pardonnez-lui. Il ne faut pas exiger toutes sortes d'humiliations ou qu'il dise cent « actes de contrition » pour expier son péché (je plaisante). Pardonnez tout simplement et le couple en sortira béni.

Pourtant, dans certains mariages se produisent des fautes graves comme l'infidélité, le mensonge, ou encore la violence physique. Il est nécessaire que le partenaire offensé pardonne ; cependant, la confiance ne sera rétablie que lorsque l’autre aura fait preuve de fidélité et d'honnêteté.

Il faut un certain temps pour que les actes attestent que la repentance est sincère. Le pardon doit être instantané, mais la confiance est regagnée par les actes. Dire à l’autre : «Si tu me pardonnais vraiment, tu me ferais à nouveau confiance dès maintenant » revient quasiment à du chantage. Si je suis réellement désolé du tort que j'ai fait à mon épouse, j'agirai de manière à regagner sa confiance.

Et si je l'aime, je comprendrai qu'elle ait peur de me voir recommencer à lui faire mal. Je ferai tout pour la réconforter.

Parallèlement, si le partenaire coupable fait preuve d’un réel changement sur une longue durée, il ne faut pas continuer à lui reprocher sa faute au cours des discussions. Quelqu’un a remarqué un jour : « Les disputes avec ma femme sont comme une leçon d’histoire ancienne. »

Souvenons-nous que personne n’est parfait. Le pardon implique de ne pas faire souffrir l'autre éternellement à cause de son péché. Que ferions-nous si le Seigneur nous traitait comme cela ?

Si, même après un certain temps, nous ne lui accordons toujours pas notre confiance, c’est peut-être qu’une crainte règne dans notre coeur. Mais l'amour doit aussi savoir prendre le risque d'être blessé à nouveau. En effet, nous ne connaîtrons jamais plus la joie de l'amour et de l'intimité si nous ne rétablissons pas la confiance au sein du couple.

Voyez la suite de cette article: 

Comment Construire Avec Votre Bouche--Parlez, donc! 2eme partie
http://www.victoiremagazine.fr/k2-categories/item/245-comment-construire-avec-votre-bouche-parlez-donc-2eme-partie

_________________________

_____________________________________________________

Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de partager cette bonne nouvelle avecvous.

___________________________

 Images:www.pixabay.com

 

Dernière modification lemercredi, 03 août 2016 16:39

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut