Menu
RSS

Ce feu qui fait naitre une vie exubérante en toi ?

field-601209 640

Une fois un vent violent se leva pendant plusieurs jours sur le haut plateau où nous habitons au Colorado. Le temps était très sec, car il n'avait pas plu depuis plusieurs semaines.

Ce que tout le monde redoutait se déclencha au milieu d'un après-midi : Sans que personne ne sache pourquoi, un gigantesque feu de prairie s'alluma et devint rapidement hors de contrôle. 10.000 personnes, nous inclus, furent évacuées des zones d'habitations vers lesquelles les flammes se dirigeaient.

Même à plusieurs kilomètres de distance, le feu était extrêmement impressionnant à regarder, dévastant des hectares de terrain en quelques minutes, sautant d'un bosquet d'arbres à un autre, rien ne semblait pouvoir le ralentir, ni les lances à incendie des pompiers au sol, ni les tonnes d'eau larguées par les hélicoptères.

Des milliers de croyants entrèrent en prière, criant à Dieu pour qu'Il protège les personnes et les habitations menacées. Après plusieurs heures, sans que rien ne permette de le prévoir, le vent tourna subitement sur lui-même et fit revenir le feu sur les terres déjà brûlées. Plus tard, comme il était venu, le feu mourut faute de combustible.

Réponse à la prière

Au moment des bilans, le constat fut assez incroyable : Aucune des habitations menacées n'avait brûlé, aucun animal n'avait péri, et surtout, aucun être humain n'avait trouvé la mort dans cet effroyable incendie. Les dégâts ne concernaient que les prairies et les forêts : Dieu avait répondu d'une manière magnifique à la prière de ses enfants !

Mais la leçon que j'aimerais partager est ailleurs : Les jours qui suivirent, il était possible de clairement voir l'étendue des dégâts. Les terres brûlées allongeaient leur silhouette noircie sur d'immenses étendues marquant les limites du feu.

Quelques semaines plus tard, alors que je repassais pour la première fois par cet endroit, ce que je vis marqua mon esprit : Il n'y avait plus aucune trace des terres ravagées par le feu ! Les grandes étendues noircies avaient laissé place à d'incroyables prairies d'un vert soutenu qui contrastait avec le jaune des terrains non brûlés.

Le feu avait donné naissance à une vie nouvelle et exubérante, qui contrastait avec le terne des prairies épargnées !

Le feu en toi

Cette image du retour de la vie après le passage du feu me fit penser à comment nous, croyants, bataillons avec Dieu au sujet de la souffrance...

En tant que ses enfants comment accueillons-nous les épreuves que notre Père autorise dans notre vie ?

Sans rechercher les difficultés, en 23 années de foi, j'ai appris que nous sommes souvent au sortir, à l'entrée ou en train de traverser une épreuve !

Le Psaume 34:19 dit: "Le malheur atteint souvent le juste, mais l'Eternel l'en délivre toujours".

Est-ce en contradiction avec les multiples promesses de protection et de bénédiction que Dieu nous laisse dans l'Ecriture ?

Que penser de ce verset de Marc 10:30 qui nous dit que pour prix de notre consécration à Dieu nous recevrons ici-bas des bénédictions au centuple "avec des persécutions" ?

Pierre nous exhorte dans le même esprit à ne pas être surpris comme d'une chose étrange que nous soyons éprouvés par le feu d'une fournaise, mais au contraire que nous nous en réjouissions ! (1 Pierre 4:12-13) Pourquoi ? Parce qu'elles nous permettent d'avoir part aux souffrances de Christ et aussi à sa Gloire à venir !

Paul ne dit pas autre chose: "Je me plais dans les faiblesses, les outrages, les persécutions, les détresses... pour Christ !" (2 Corinthiens 12:10)

Les Apôtres avaient-ils tous perdu la raison où est-ce nous qui avons perdu dans notre marche avec Christ le sens profond de l'oeuvre que notre Maître poursuit dans nos vies ?

N'avons-nous pas dit le jour de notre baptême que nous lui donnions toute notre vie ?

Dieu en a-t-Il perdu le contrôle, ou en est-Il toujours le Maître ?

S'Il règne encore, alors croyons qu'Il est en train de travailler à notre transformation pour son Plan dans notre vie et pour la Gloire de son Nom !

Cet exemple fait écho aux paroles de Christ qui dit : “En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne meurt, il reste seul; mais s'il meurt il porte beaucoup de fruits. Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle”.

Mon frère, ma soeur, engagés dans un service pour Dieu, quelle que soit l'épreuve que tu traverses, que cette image soit une source d'encouragement.

Même si le feu semble tout ravager aujourd'hui, cette épreuve aura pour effet de produire la vie, comme pour ces prairies qui reverdirent. Celles épargnées au contraire restèrent comme elles étaient auparavant, sans croissance et sans fruits !

L'épreuve de notre foi produit la patience. Le Seigneur saura délivrer au moment fixé par Lui.

Faisons-Lui confiance !

Eric-Vincent Dufour

_______________

 

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemardi, 21 mars 2017 19:51

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut