Menu
RSS

C’est fini ! Tes péchés sont pardonnés !

success-816490 640« Une présence glorieuse dans ma chambre, avec une cavalerie bruyante, invisible, mais très présente ! Cette fois, comme contraint d’abdiquer, j’ai crié : ‘‘ SEIGNEUR JESUS SAUVE -MOI !”

Les questions de vie et de mort préoccupèrent Alain T. très tôt. Né en Côte d’Ivoire, de père d’origine malienne, et de mère française, il posait déjà des questions à l’âge de trois ans.

« Maman, tu vieilliras ? » « Oui ». « Et moi ? » « Oui ».
« Est-ce que tu mourras ? » « Oui ». « Et moi ? » « Oui ».
Alain lui a demandé à ce moment-là, pourquoi il vivait si la fin était la mort ?

« J’ai grandi avec cette réflexion, ce malaise intérieur. A l’école primaire, ainsi qu’au collège, mes parents m’ont inscrit dans des écoles confessionnelles catholiques. J’y ai suivi des cours de catéchisme, j’allais à l’église, et j’ai même aspiré devenir enfant de choeur !

« Lorsqu’est venu le temps de me faire baptiser, mon père n’a pas accepté, prétextant que j’étais d’origine musulmane, et que je le deviendrai un jour. Un bon point malgré tout : j’ai découvert l’existence d’un paradis ! J’ai découvert également l’existence d’un jugement de mes oeuvres, mais par contre selon ce qu’on m’a appris, celles-ci détermineraient mon entrée ou non dans ce paradis.

« Il est à noter que très tôt déjà, outre le fait que j’étais très préoccupé par des questions d’ordre existentielles , j’avais peur de la mort, et parlais donc à ce Créateur chaque soir dans l’intimité de ma chambre d’enfant, lui exposant mes petits bobos, et surtout, lui demandant de m’épargner une mort violente !

« J’étais poursuivi par l’idée d’être une créature pensante, qui devait s’éteindre comme une plante, et ne plus jamais exister !! Je croyais au plus profond de moi qu’une vie après la mort ne pouvait qu’exister ! »

Peur de génies, de mauvais esprits

« Vivant en Afrique, j’ai été également très tôt confronté à des histoires racontées de génies, de mauvais esprits, de sacrifices humains, et d’âmes de personnes mortes qui parlaient à travers d’autres personnes !

« J’ai même failli être enlevé alors que je devais avoir 5 ou 6 ans, dans une ville nommée Daloa par des personnes qui enlevaient des enfants, pour des sacrifices en vu de devenir riche ! »

Converti de force

A la fin de cycle au collège, Alain a été converti de force à l’Islam. Il a appris des prières par coeur et a été soumis au régime de cinq prières par jour, et mosquée les vendredis.

« J’ai essayé de jouer le jeu, malgré moi, en sondant le coran traduit en français, pour y
chercher réponse à la question : comment faire pour être sauvé avec des péchés à tous
les carrefours ! La doctrine islamique m’enseignait que DIEU n’avait pas de fils, parlait certes de CHRIST comme prophète de DIEU, refusant que DIEU ait accepté de le laisser mourir, ayant été remplacé par un tiers !

« Il m’a été enseigné que je devais passer un jour en jugement. J’aurai mon salut selon mes oeuvres. Les bonnes pèseraient plus lourd que les mauvaises; point d’autres moyens pour moi d’accéder au paradis !

Enfin vaincu

« Vint ma vie estudiantine à Toulouse et ma recherche au travers de lectures ésotériques ; Toujours pas de réponse.

« De retour en Côte d’Ivoire, j’ai commencé à travailler, dans une toute petite ville du nom de Ferkessédougou. Alors que je venais de rentrer d’un voyage, en 1992, j’ai déposé sur la table du salon une vieille bible qui traînait dans la bibliothèque familiale. Elle s’est ouverte sur un passage qui a attiré mon attention : ‘‘ JE SUIS LE CHEMIN , LA VERITE ET LA VIE ! NUL NE VIENT AU PERE QUE PAR MOI ’’ !

« A cette assertion, j’ai répondu : ‘‘ NON, JE NE CROIRAI PAS EN TOI JESUS, SI JE NE
T’AI VU ».

« Ayant rendu visite à ma famille dans une autre ville, Bouaké, seul ce jour-là à la maison, vers 02h30 du matin, alors que je dormais dans un noir total, je vois une main avec un avant-bras, dont la blancheur éclairait toute ma chambre. Elle s’approche de mon visage, et j’entends une voix qui me dit : ‘‘ SAISIS CETTE MAIN ALAIN , CAR C’EST LE CHEMIN DU SALUT ’’ !

« Apeuré, tout en cherchant à allumer ma lampe de chevet, je réussis à attraper ce poignet, et je reçois comme une décharge électrique dans tout mon bras gauche ! La lumière allumée, je passe quasiment ma nuit à réciter ‘‘ le notre père ’’ et aussi une prière adressée à la Vierge Marie, la Fatiha…sans grand succès !

Mais environ deux semaines plus tard, il lui a été donné de revivre une autre expérience, au même endroit, à la même heure!

« Une présence glorieuse dans ma chambre, avec une cavalerie bruyante, invisible, mais très présente ! Cette fois, comme contraint d’abdiquer, j’ai crié : ‘‘ SEIGNEUR JESUS SAUVE -MOI ! ’’ Je vois alors le film de ma vie défiler devant mes yeux, et je pleure amèrement sur mes péchés révélés !

« Je découvre alors que j’ai un esprit. Je vois avec les yeux de mon esprit que le SEIGNEUR JESUS est entré dans mon coeur. Il me rassure par cette douce affirmation :

« ‘’C’EST FINI ALAIN, TES PECHES SONT PARDONNES , TU ES SAUVE ’’ ! Je venais de recevoir le SAINT ESPRIT !

sunrise-165094 640

« De cette rencontre, je vais en ressortir fou, fou de JESUS, assoiffé de sa parole la Bible, que je vais lire en l’espace d’un mois ! Comme un petit enfant, le SEIGNEUR va s’occuper de moi dans les moindres détails de ma vie !

Alain T.

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemardi, 03 mai 2016 14:55

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut