Menu
RSS

Super héros ou super accro ?

344CRASV00

Dernièrement, dans le métro, j'ai accompli un acte digne des plus grands super héros : j'ai aidé une femme à porter sa valise dans les escaliers ! Bon ok, peut être que Superman, à la limite, peut en faire autant...

En fait, auparavant, j'avais été frappé par un message qui semblait trop simple pour être vrai : quand on se sent mal, attaqué par les épreuves de la vie, ou même par des attaques de l'ennemi, le meilleur moyen de lutter est d'aider son prochain. Et oui, au lieu de nous apitoyer sur notre sort, nous pouvons nous occuper des problèmes des autres !

Déjà, on arrête de ressasser sans cesse nos soucis, ne faisant que verrouiller nos pensées sur le mal qui nous arrive. Ensuite, servir son prochain, et donc Dieu, c'est tout simplement ce qu'il y a de mieux pour contrer le mal.

Bon, revenons-en à mon acte de bravoure... J'étais à ce moment pas mal « attaqué », en tout cas je vivais bon nombre d'épreuves (au travail par exemple). Je me suis dit que je ne risquais pas grand-chose à essayer cette méthode !

Je me suis donc mis ce jour-là à faire quelque chose d'incroyable pour un parisien : j'ai fait attention à mon prochain, au lieu de naviguer dans les transports sans même voir les personnes autour de moi.

J'ai alors vu cette femme, je lui ai proposé mon aide. Bon, sérieusement, mon acte n'a rien d'extraordinaire, mais c'est hélas tellement rare que la personne était bien surprise, et m'a offert un grand sourire.

Un cadeau surprise

Oui, j'ai bien choisi le mot « offert ». En fait, j'ai alors compris le sens de ce passage : (Actes 20:35 Segond 21)

En tout, je vous ai montré qu'il faut travailler ainsi pour soutenir les faibles et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, puisqu’il a lui-même dit: ‘Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.’»

Ce jour là en effet, voyant le sourire de cette femme, m'étant senti utile, un tant soit peu, cela m'a fait le plus grand bien, et je suis convaincu que cela a procuré bien plus de joie chez moi que chez elle (soyons honnête, mon acte n'avait rien de bien grandiose...) !

3916312903 ece22183d6 mPourquoi ce titre ? Eh bien ce que je me dis, c'est que finalement, quand je me mets à chercher à aider mon prochain, je ne suis pas un super héros, je suis un super accroc ! Accroc à quoi ? Au plaisir de donner, car alors je reçois bien plus que ce que j'ai donné !

Peut-être allez-vous penser que j'en fais trop, mais pour moi c'est vraiment capital. Nous vivons dans des sociétés où tout nous pousse à être égocentriques. Nous ne nous soucions que de notre confort, notre « bonheur », qui passe par faire ce que nous voulons, quand nous le voulons.

Ça, c'est le message que le monde veut nous faire passer.

Jésus, lui, est venu pour nous apporter un message bien différent ! Par exemple, dans 1 Thess 5:14 :

Nous vous y invitons, frères et sœurs: avertissez ceux qui vivent dans le désordre, réconfortez ceux qui sont abattus, soutenez les faibles, faites preuve de patience envers tous.

Tout au long de la Bible, nous voyons comme il est important de vivre en communauté, de nous aider les uns les autres. C'est ainsi que nous trouvons notre véritable bonheur, faisant la volonté de Dieu !

Accro

Ainsi, quand j'aide mon prochain, c'est plutôt moi qui devrais remercier la personne, car cela m'a permis de servir Jésus lui-même. J'exagère ? Pourtant il nous est dit en Mathieu 25:34-40 :

« 34 Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: ‘Venez, vous qui êtes bénis par mon Père, prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde! 35 En effet, j'ai eu faim et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger et vous m'avez accueilli; 36 j'étais nu et vous m'avez habillé; j'étais malade et vous m'avez rendu visite; j'étais en prison et vous êtes venus vers moi.’ 37 Les justes lui répondront: ‘Seigneur, quand t'avons-nous vu affamé et t'avons-nous donné à manger, ou assoiffé et t'avons-nous donné à boire? 38 Quand t'avons-nous vu étranger et t'avons-nous accueilli, ou nu et t'avons-nous habillé? 39 Quand t'avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi?’ 40 Et le roi leur répondra: ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.’ »

Encore une fois, mon acte était bien loin de quelque chose de grandiose, mais si nous n'arrivons pas à faire de « petites choses », comment pouvoir faire les « grandes » ? Et si nous étions nombreux à faire ces petites choses, alors sûrement on verrait moins de visages si fermés autour de nous ! J'espère aussi que Dieu me donnera la chance d'accomplir de plus grandes choses, car quelle chance ce serait !

Je suis donc devenu dépendant de mon prochain, faire son bonheur fait le mien, et ça, pour une fois, c'est une drogue bienfaisante !

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Images: Free Stock Photo, Eric Haidara; Flickr, Creative Commons Wally Gobetz
San Francisco - Mission District: Mini Super Hero Mural

Dernière modification lemardi, 03 mai 2016 14:48

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut