Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next

Guérison d'un enfant aveugle

eyes

Nous avons posé quelques questions à Charles Gisquet au sujet d'un changement radical intervenu dans sa vie durant sa jeunesse.

1. Comment était ta vie avant de connaître le Seigneur ?

Mon enfance s'est déroulée auprès de mes parents qui se sont efforcés de me donner la meilleure éducation possible, mais j'étais turbulent, ce qui me valut des ennuis. Il est à noter que personne dans la famille ne fréquentait l'église. A mon adolescence, sous l'influence de certains membres de ma famille très engagés en politique et que j'idéalisais, je me suis engagé dans des idées athées où je me croyais fort de combattre tout ce qui était religieux et je reconnais que dans cette voie j'ai souvent été odieux. Aujourd'hui j'en ai encore honte, bien que je sache que Dieu m'a parfaitement pardonné en Christ.

2. Qu'est ce qui t'a poussé vers Christ ? Peux-tu nous décrire ton expérience?

Je m'affichais avec une certaine fierté comme un non-croyant. Pourtant, celle qui est devenue mon épouse était croyante - mais pour des raisons qui lui étaient personnelles - ne fréquentait pas son église. Toutefois, par respect et par amour l'un pour l'autre, nous n'abordions jamais ensemble le problème religieux.

Deux ans après notre mariage, naissait notre premier garçon, nous étions ravis. Mais plus le temps passait, plus nous constations avec inquiétude que notre enfant ne nous regardait pas, que ses yeux avaient un comportement étrange. Il ne suffisait pas de lui montrer un objet pour qu'il le saisisse, il fallait le lui mettre dans la main. C'est alors que le diagnostic fut sans appel, notre fils était aveugle, ce qui nous plongea dans le désespoir, surtout mon épouse.

Un jour qu'elle était à bout, une idée terrible a rempli son esprit: en finir avec la vie, elle et notre enfant. Elle s'apprêtait à se rendre au canal qui passait à l'extrémité de notre rue.

C'est à ce moment-là que Dieu est intervenu. Une dame âgée qui avait été sollicitée pour venir nous visiter afin de nous encourager dans notre épreuve, s'est mise en route et est arrivée juste au moment où mon épouse allait sortir pour aller au canal.

Cette dame qui se nommait Madame Journée, après s'être informée auprès de mon épouse de ce qui se passait, lui dit avec force et conviction: "Madame Gisquet, Dieu est vivant ! Et il peut guérir votre enfant !" Et elle a ajouté: "il faut prier avec votre mari bien qu'il soit un athée".

Le soir, ce fut le moment de la prière en faveur de l'enfant. Pour mon épouse ce fut facile, mais pour moi, quel calvaire ! Elle insista plusieurs fois avant je puisse m'exprimer. Une seule phrase sortit de ma bouche: "Oh Dieu! Si tu es le Dieu de la bible, guéris notre enfant!" Je n'ai rien promis à Dieu, mais dès le lendemain alors que notre enfant nous regardait comme jamais, je fus bouleversé.

J'ai compris et j'ai eu à coeur qu'il fallait que je recherche ce Dieu qui avait exaucé notre prière. Dans son immense amour, Il s'est laissé trouver et je lui ai donné ma vie le 25 octobre 1953.

3. Comment ta vie a-t-elle changé après cela ?

Dès ce jour, tout a changé, quel bouleversement ! Dans mes pensées, dans mes sentiments, mon vocabulaire, mon comportement avec les autres ... On appelle cela une conversion, oui, mais une conversion à Dieu.

Sur le lieu de mon travail, j'étais désagréable, et à cause de mes activités syndicales j'avais été écarté d'une situation que j'ambitionnais. Mais quelques jours après ma rencontre avec Dieu, je n'étais plus le même et mes collègues me le firent remarquer, ce qui m'a obligé à dire ce qui s'était passé. Ainsi, dès ce moment-là, j'ai eu de multiples occasions de témoigner de ce que le Seigneur avait fait et comment il avait eu pitié de nous.

4. Si un lecteur de cet article voulait connaître le Christ, que doit-il faire ?

Je veux d'abord dire avec force et conviction: Dieu est le Dieu vivant et vrai ! Il voit la souffrance des hommes et Il entend leurs cris ! Il vient alors à leur secours, car Il est amour et l'a prouvé en nous envoyant Jésus pour nous sauver.

Osez croire comme j'ai cru. Osez Lui adresser votre prière comme nous l'avons fait avec mon épouse. Soyez seulement sincère. Reconnaissez que vous avez besoin de Lui et n'hésitez pas à Lui demander pardon pour vos fautes, Il vous l'accordera. Il changera en bien dans votre vie tout ce qui a besoin de changer.

Le comble de sa grâce, c'est qu'Il met en nous une paix infinie: la sienne, et une espérance vivante pour le temps de notre vie présente et pour la vie éternelle.

Image: Flickr, Creative Commons, Jon Pinder Caught With Open Eyes

Dernière modification levendredi, 04 mars 2016 06:40

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut