Menu
RSS

La loi du camion des éboueurs

garbageutilisé avec permission

Est-ce que vous permettez aux autres de changer votre humeur ? Est-ce que vous permettez à un mauvais conducteur, un serveur malpoli, un patron
cassant, ou un employé insensible de gâter votre journée ?

A moins que vous ne soyez comme Terminator (Arnold Schwarzenegger), vous êtes probablement mis en porte-à-faux par ces gens. Pourtant, la marque de votre succès est de pouvoir rapidement vous recentrer sur ce qui est important dans votre vie.

J’ai appris cette leçon il y a seize ans. Et je l’ai appris dans un taxi New Yorkais. Voilà ce qui se passa :

J’ai sauté dans un taxi et nous sommes partis pour la station Grande Centrale. Nous roulions dans la voie à droite quand soudain une voiture noire est sortie précipitamment d’un parking juste devant nous. Le chauffeur du taxi freina des quatre fers, la voiture dérapait, les pneus crissaient et au dernier moment notre voiture s’est arrêtée juste derrière l’autre.

Je ne pouvais pas le croire, mais je ne pouvais pas croire non plus ce qui est arrivé ensuite. Le conducteur de l’autre voiture, l’homme qui a presque précipité un grave accident, tourna rapidement sa tête vers nous et commença à hurler des gros mots. Puis il a fait un geste vulgaire. Je ne pouvais pas le croire !



Mais voilà ce qui m’a bouleversé. Mon chauffeur a simplement souri et fait un gentil signe de la main à l’homme. Je veux dire, qu’il était amical. Alors, j’ai dit : « Pourquoi avez-vous fait cela ? Cet homme aurait pu nous tuer! » Et mon chauffeur m’a raconté ce que j’appelle maintenant : « la loi du camion des éboueurs ».

Il a dit : « Beaucoup de gens sont comme les camions des éboueurs. Ils roulent et ils sont pleins d’ordures, pleins de frustration, pleins de colère et
pleins de déception. Plus les ordures s’accumulent, plus ils cherchent quelque part pour le décharger. Et si vous le leur permettez, ils se déchargeront sur vous.

Quand quelqu’un veut se décharger sur vous, ne le prenez pas personnellement. Souriez, faites un gentil geste et souhaitez-leur du bien. Puis continuez. Croyez-moi, vous serez plus content ».

Décharger des ordures sur vous ?

Je commençais à réfléchir, combien de fois ai-je permis aux camions des éboueurs de me renverser ? Et est-ce que je prends leurs ordures pour les décharger sur les autres au travail, à la maison, ou dans la rue ? C’est à ce moment-là que j’ai dit : « Je ne veux pas leurs ordures et je ne veux plus les
étaler. »

Comme dans le film « Le Sixième sens » où le petit garçon dit : « je vois les gens morts », moi, je commençais à voir des camions d’éboueurs. Je voyais la cargaison qu’ils portaient. Je les voyais venir se décharger. Et comme mon chauffeur de taxi, je ne l’ai pas pris personnellement. J’ai souri, j’ai fais un gentil geste et j’ai continué ma vie.

Un de mes joueurs de football américain préféré était Walter Payton. Chaque jour, sur le terrain de foot, quand il était plaqué, il se relevait aussi vite
qu’il était tombé. Il n’a jamais réfléchi longtemps sur un plaquage.

Il était prêt à faire encore mieux durant la prochaine action. Au fil des années, les meilleurs joueurs partout dans le monde dans tous les sports ont joué comme ça : Muhammad Ali, Nadia Comaneci, Bjorn Borg, Chris Evert, Michael Jordan, Jackie Robinson et Pelé sont quelques uns des ces joueurs.

Et des leaders inspirateurs ont vécu comme ça : Nelson Mandela, la mère Teresa, Gandhi et Martin Luther King.

Vous voyez, Roy Baumeister, un chercheur en psychologie à l’université de l’état de Floride a trouvé dans ses vastes recherches, que vous vous souvenez des mauvaises choses plutôt que des bonnes choses dans votre vie. Vous engrangez vos mauvais souvenirs plus facilement et vous vous en souvenez plus souvent.

Les chances sont contre vous quand un camion d’éboueurs vient vers vous. Mais quand vous suivez ‘’ la loi du camion des éboueurs ‘’, vous reprenez le contrôle de votre vie. Vous faites de la place pour le bien en laissant partir le mal.

Les meilleurs leaders savent qu’ils doivent être prêts pour la prochaine réunion. Les meilleurs vendeurs savent qu’ils doivent être prêts pour le prochain client. Et les meilleurs parents savent qu’ils doivent accueillir leurs enfants avec des bisous, même s’ils ont fait face aux camions d’éboueurs toute la journée. Nous savons que nous devons être pleinement présents et en forme pour les gens qui nous sont chers.

La chose qui compte est que les gens qui réussissent ne permettent pas aux « camions des éboueurs » de prendre le contrôle de leur vie.

Et pour vous? Que se passera-t-il dans votre vie, en commençant par aujourd’hui, si vous laissez passer sans s’arrêter plus de camions d’éboueurs ? Je parie que vous serez plus heureux.

Vous avez un choix. Faites-le aujourd’hui. Ayez « un jour sans ordures ».

David J. Pollay est le créateur de « la loi des camions des éboueurs ». Son livre  est « La loi du camion d’éboueurs : prenez le contrôle de votre vie avec une décision et changez votre vie »  Sterling Publishing.

Vous pouvez trouver plus d’infos sur « La loi du camion des éboueurs » et la mission de David à : www.thelawofthegarbagetruck.com. Vous pouvez aussi lire le blog de David à : www.pollayblog.com.

 

garbage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-------------------------------------------------

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

Dernière modification lemardi, 03 mai 2016 15:24

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut