Menu
RSS

Le mari fait-il ce qu’il veut ?

  • Publié dans Couple

couple-1030744 640

Un bon leader écoute et prend en compte le conseil de ceux qui sont avec lui. Il les prend en considération. Mais au final, il doit trancher.

J'oserais dire que le père de famille, quand il le peut, fait selon ce que sa famille désire, surtout quand cela ne change pas grand-chose. Si la mère et les enfants votent pour des vacances à la montagne alors qu’il préfère la mer, qu'il fasse plaisir à sa famille et l'emmène à la montagne !

Ainsi, il montre l'amour (semblable à celui de Christ) qu'un homme est censé éprouver envers sa femme. Celui qui n’en fait qu’à sa tête n’agit pas comme un bon chef de famille, mais comme un égoïste.

Nous allons voir que le mari doit ressembler à Christ : il doit se sacrifier et contribuer au bien des autres. Être chef de la famille ne lui donne pas carte blanche pour écraser sa femme et agir systématiquement selon ses idées.

Cependant, c'est lui qui mène la barque. Je sais que de nos jours, c'est une idée politiquement incorrecte, mais la Bible dit que le mari est le chef du couple.

Que je sois clair : il ne doit pas abuser de son autorité (et s’il interprète ces versets dans ce sens, c’est qu’il y a un problème de taille dans sa vie).

Le pasteur Ron Adema a décrit le profil d'une femme abusée. Si le mari a de tels comportement envers sa femme, qu'il se repente et apprenne à tenir son rôle comme la Bible le décrit.

Voici quelques exemples d'abus, selon lui. Un mari qui terrorise sa femme par des crises de colère, au point qu'elle n’ose plus montrer son désaccord, frôle l'abus psychologique.

Si vous devez souvent changer de comportement pour éviter ses explosions, madame attention, vous êtes concernée.

Une femme peut se poser les questions suivantes : Est-ce qu'il m’a déjà obligée à avoir des rapports sexuels alors que je lui avais dit ne pas en vouloir ? Est-ce qu'il m’accuse en permanence de flirter ou d'avoir des aventures ? Est-ce qu’il m’empêche de partir ou de faire quoi que ce soit sans sa permission à cause de sa jalousie et de ses soupçons ? A-t-il détruit mes biens dans une crise de colère ou pour se venger ? Est-ce qu'il m’a blessée physiquement et est-ce que j'ai été obligée de le cacher ?***

Dans ce genre de cas, il faut chercher de l'aide, car ce n'est pas du tout ainsi que le chef d'une famille chrétienne doit se comporter.

Mais heureusement, dans la grande majorité des mariages, ce n'est pas le cas. Le modèle biblique commande à la femme de respecter son mari. « Mais comment le respecter sincèrement s'il ne me traite pas avec l'amour que Dieu lui commande, surtout s'il n'est pas chrétien ? »

Vous devez alors lui montrer du respect par vos actes et vos paroles, même s’il n’en est pas digne. Faites-le pour le Seigneur.

Voici le bon comportement. Dites au Seigneur : « Mon mari est difficile à vivre, mais je vais le respecter par mes actes parce que je t'aime et que tu me le commandes. Je reconnais que mes sentiments ne vont pas dans ce sens, mais je les laisse de côté car je sais que tes bénédictions reviennent à ceux qui t'obéissent, et je souhaite te plaire. »

Nous ne sommes pas responsables de l'obéissance ou non de notre partenaire à la Parole de Dieu. C'est déjà assez dur d'accomplir nous-mêmes ce que le Seigneur nous demande !

« Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n'obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant leur manière de vivre chaste et réservée. » (1 Pierre 3 : 1, 2, Bible Segond)

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS