Menu
RSS

Lettre ouverte d'un célibataire. Un cri pour un peu de compréhension a regard de ceux qui sont seuls.

a-single-person-1084191 1280II y a urgence...a quoi ca sert ? A quoi ca rime ?

Attendre autant de temps alors que d'autres ont tout juste 18 ans ou a peine plus.

A quoi ca rime, toutes ces périodes de doutes, ces moments terribles ou la solitude pèse si lourd… plus qu'on ne le voudrait, plus qu'on ne peut supporter... difficile de se battre, difficile de combattre centre ce sentiment si envahissant, avec lequel on apprend a vivre, ou a survivre selon les moments.

Les couples maries posent de façon anodine des questions entendues des centaines de fois et qui ne font plus vraiment rire : « Alors qu'est-ce que tu attends pour trou- ver quelqu'un ? Tu n'en as pas marre d'être seul(e), quand est-ce que tu te maries ? »

Et ces termes de « vieux garçons » et de « vieilles filles » ! C'est trop facile de nous

appeler comme ca. Cela ne fait que blesser!

Comme si on « trouvait » l'amour de sa vie aussi facilement! De telles questions font mal, un peu comme si quelqu'un demandait « Comment va ton ménage ? »

Les uns envient un certain style de vie chez ceux qui aspirent a en changer. « Tu sais, mieux vaut être seul(e) que mal accompagne ! » ou alors « Profites-en tu sais, après c'est trop tard ! »

II passe, le temps . . . tic,tac,tic comme a I'horloge des petits vieux de Brel, et avec lui, le flot de questions grossit. Et . . . on se sent hors normes.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS