Menu
RSS
Gratuit-tonus pour votre couple

Gratuit-tonus pour votre couple

Recevez votre livret grat...

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

Cinq raisons pour ne pas « larguer » votre couple

« Il n’est pas l’homme qu...

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Saïd Oujibou: Trouver le paradis

Philippe André Garçon vi...

Prev Next

Le réveil qui a secoué le monde

a1Il y plus de 100 ans, en 1906, un journaliste du Times de Los Angeles (USA) se rendit à une réunion dans la rue Azusa. Elle commençait à faire parler -beaucoup- dans la ville et au-delà. Il ne fut pas du tout impressionné de ce qu’il vit dans ce bâtiment.

Il décrivit pour ses lecteurs des gens qui : « …lisaient des énoncés bizarres et racontaient un credo que nul mortel sain d’esprit puisse comprendre. Les adeptes de cette doctrine bizarre pratiquent les rites les plus fanatiques, prêchent les théories les plus effrénées et s’excitent dans un état de folie. »

Il poursuivait : « L’assistance se compose essentiellement de gens de couleur, quelques rares blancs se trouvent parmi eux ; le voisinage passe des nuits terribles à cause des hurlements de ces adorateurs qui restent des heures à se balancer dans une attitude de prière insoutenable."

Ces gens prétendaient être baptisés du Saint Esprit et avoir le don de parler en langues !

Le journaliste insistait sur le sensationnel (avec sans doute des exagérations et un point de vue qui n’était pas impartial) sans voir le fond. Avec un peu de perspicacité spirituelle, il aurait vu des gens ayant un amour intense pour le Seigneur Jésus et un désir de le connaître dans toute sa puissance.

Des gens de toutes les nations sont venus pour être baptisés dans le Saint Esprit lors de ces réunions. Rentrés chez eux, ils ont prêché Jésus avec une puissance qui leur était inconnue auparavant. Le réveil à la rue Azusa ne dura que trois ans (bien qu’une petite église issue du réveil continua encore des années), mais il a déclenché un mouvement qui a secoué le monde.

A la fin du 20eme siècle, quand Time/Life magazine analysa les derniers mille ans pour déterminer quels étaient les 100 événements qui marquèrent le plus le dernier millenium, le réveil de la rue Azusa figura sur la liste !

Croissance incroyable

« Aujourd’hui, un demi-milliard de gens s’identifie en tant que Pentecôtiste ou Charismatique, et les Pentecôtistes à eux seuls sont plus nombreux que les Anglicans, les Baptistes, les Luthériens et les Presbytériens tous ensemble. » (Life Magasine en ligne). Dans le monde, ce mouvement est devenu la deuxième tendance chrétienne la plus grande après les Catholiques Romains.

En savoir plus...

Le « comment faire » d’un réveil

a3

Steve Hill est surtout connu comme l'évangéliste qui a prêché dans le « réveil de Brownsville ». Le « Brownsville Revival » a été une série de réunions à Brownsville Assemblée de Dieu à Pensacola, en Floride, qui a débuté en 1995 et a continué pendant cinq ans. L'évangéliste Hill est mort en 2014 d'un cancer. Il nous a accordé cette interview en 2006.

Victoire magazine : Beaucoup de chrétiens désirent le réveil mais comment survient-il ? Est-ce quelque chose que Dieu décide simplement de faire ou est-ce le résultat de l’obéissance à Dieu ?

Steve Hill : Le préalable et ce qui soutient le réveil est la prière. À Brownsville, durant les deux ans précédents le réveil, John Kilpatrick (le pasteur de l’église) criait … à Dieu tous les dimanches soirs pendant une heure ou une heure et demie. Vous devez prier.

Vous devez être disposés à travailler dur. Beaucoup de gens ne veulent pas travailler dur. La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions … La moisson a un lien direct avec le défrichage de la terre.

Vic Mag : Est-ce qu’il y aura un réveil en France ?

S.H. : La France est comme un champ en friche. Vous traversez ce champ et il y a des souches d’arbres, des pierres, et des chardons … alors vous étendez la main et vous dites : ‘dans le nom de Jésus nous enlevons tout cela ’ ? Non ! Vous vous mettez en mouvement et au travail !

Dieu est Celui qui regarde pour voir si je suis disposé à travailler avant le réveil pour faire quelque chose en vue d’apporter une grande moisson … la seule différence entre le réveil et la moisson naturelle est qu’il y a des temps souverains où Dieu descend et élargit nos frontières, il agrandit nos tentes. Il apporte quelque chose de plus grand, plus que nous n’ayons jamais rêvé.
Je crois qu’avant que Jésus ne revienne, il y aura une grande action de Dieu et soudain le monde va remarquer qu’il y a une Eglise, e c’est l’Eglise de Jésus Christ. Elle Lui ressemble, elle marche comme Lui, elle pense comme Lui, est motivée.

L’Eglise revit pour une raison—pour que le reste du monde soit sauvé. Nous sommes tellement pris par notre petit monde … l’intérieur des quatre murs de notre assemblée … Charles Finney dit : ‘Le réveil cesse quand l’Eglise arrête de regarder la mission. Les trois mille qui ont été ajoutés dans une journée ne priaient pas dans la chambre haute. Ils étaient des ‘sous-produits’ de l’action de Dieu dans la chambre haute. Voilà ce qui est important.

Est-ce possible en Europe ?

(Pasteur Hill a travaillé pour établir une église à Granada en Espagne)

Vic Mag : L’Europe sera-t-elle l’exception à la règle ?

S.H. : Pour moi, l’Espagne était l’endroit le plus dur où j’avais jamais travaillé. (Pourtant il y avait une action de Dieu sur la place de la ville de Granada qui le marqua un jour qu’il jeunait). J’étais tellement frustré que les Espagnols ne viennent pas au Seigneur. Nous faisions des sketchs dans la rue et les gens nous regardaient comme si nous étions des fous. Ils étaient dans leurs Mercedes. Ils buvaient et fumaient. Ils n’avaient besoin de rien. Ils aimaient leur fêtes et leurs booms.
Nous avons fait un sketch et il y avait une assistance d’environ 150 personnes. Ils m’ont donné le micro pour que je prêche … J’ai laissé tomber le micro, regardé le ciel et crié ... ‘Jésus, où est-tu’ ?

Le Seigneur m’a parlé dans ce lieu et il m’a dit : ‘Je suis juste là-bas.’ J’ai regardé, et là, assis, adossé à un banc se trouvait un jeune homme qui cachait son visage avec sa main, et qui pleurait. J’ai traversé la foule, je me suis approché de lui et je lui ai dit : ‘ Comment vous appelez-vous ? ’
‘David.’
‘Qu’est-ce que vous voyez, qu’est-ce que vous ressentez ? ‘
‘Je ressens quelque chose mais je ne sais pas ce que c’est.’
(‘ J’ai remarqué que la foule nous environnait ’ raconte pasteur Hill)
‘David ce que vous ressentez est la présence de Dieu.’

(Le pasteur continue) ‘… puis le Seigneur m’a dit : ‘Maintenant Steve.’ Je leur ai dit : ‘Combien d’entre vous veulent ressentir ce que David ressent ? Levez la main !’
Toutes les mains se sont levées. J’ai fait appel au ciel. En quelques secondes la présence de Dieu devint manifeste. Beaucoup de personnes ont commencé à pleurer. Nous les avons toutes amenées au Seigneur et voilà comment l’église est née … Vous avez une visitation de Dieu qui compte autant que dix ans de dur travail.

Le pain français et le réveil

Vic Mag : Vous êtes optimiste en ce qui concerne le réveil ?

En savoir plus...

Le réveil et le chat de ma voisine

catPatrick SALAFRANQUE, pasteur

Que faudrait-il pour que nous puissions vivre un grand réveil, à titre personnel et collectif, un réveil dans nos églises qui provoquerait un grand réveil d’évangélisation dans notre pays ?

Je pense au chat de ma voisine « Gribouille ». Il m’arrive parfois de l’observer à travers la fenêtre de mon bureau. Comme tout chat qui se respecte, et malgré qu’il soit un chat d’appartement Gribouille est un chasseur. C’est son instinct profond, or une chose m’a étonné dernièrement. Gribouille n’attrape jamais rien.

Je le vois souvent en embuscade les yeux rivés sur une souris ou un oiseau dans une branche. Il bondit, court, saute, mais trop tard, l’animal lui a échappé. Gribouille est toujours bredouille. La chose m’a intrigué, et je me suis posé la question : pourquoi ?

Après réflexion je crois avoir compris le problème de Gribouille. Quand il rentre à la maison il trouve sa gamelle pleine d’un de ces délicieux pâtés pour chat. Qu’il attrape quelque chose ou qu’il n’attrape rien quand il revient à la maison il a de quoi se remplir le ventre.

Image: pexels.com/tookapic

Le problème de Gribouille est qu’il est un chasseur au ventre plein, sa survie ne dépend pas du produit de sa chasse. Je pense que si ma voisine le faisait jeûner quelques jours, Gribouille deviendrait le meilleur chasseur du monde !

Peut-être que notre problème à nous chrétiens occidentaux se situe au même niveau.

Nous cherchons le réveil le ventre plein, le cœur plein de tellement d’autres choses que de la faim de Dieu. Que nous trouvions Dieu ou que nous ne le trouvions pas quand nous rentrons dans nos maisons, « notre gamelle est pleine ».

S’il arrive ou s’il n’arrive pas, il nous reste toujours assez de confort, de loisirs, de soins médicaux de plus en plus performants, de l’assistance dans tous les domaines, pour faire face à nos problèmes. L’état providence est omniprésent et les médias nous inondent de distractions fascinantes.

Le réveil ne nous apparaît pas comme quelque chose de vital.

 ___________________________________________________________________________

cup-1004269 640Abonnez-vous gratuitement à notre réflexion de la semaine—Taches de Café. Vous allez rigoler, réfléchir et grandir comme dans votre personnalité. En plus, nous vous mettrons au courant dans ce newsletter quand il y a des nouveaux articles sur le site de Victoire Magazine.fr. Simplement envoyez un email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et dites “abonner”.

Si vous aimierez connaitre Jesus comme Seigneur et Sauveur, écrivez-nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous serons contents de 

partager cette bonne nouvelle avec vous.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS